Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Drogues. Deux hommes de 20 et 44 ans condamnés pour trafic et empoisonnement public à Quimper

Mardi 27 juin 2023, deux hommes de 20 et 44 ans ont été condamnés pour trafic de stupéfiants, c’est à dire pour empoisonnement public dans le quartier de Kermoysan à Quimper. Le premier marchand de mort a écopé de 18 mois de prison ferme ; le second prévenu, de six mois ferme.

Lors de la perquisition chez le second,  les policiers avaient découvert près de 4000 euros700 g de résine de cannabis78 g d’héroïne et 22 g de cocaïne ainsi que du matériel de conditionnement.

Cette personne se trouvait sur un point de deal à proximité duquel 52 g de résine de cannabis ont été retrouvés. Ce revendeur a été abordé au rond-point de Kermoysan pour revendre de la drogue. La rémunération proposée, c’est 80 euros la demi-journée ; 150 euros, la journée. La recette pour une journée pouvait atteindre jusqu’à 2000 euros. peut on lire sur Actu.fr

Ils ont été maintenus en détention. Ils ont interdiction de séjour à Quimper pendant cinq ans.

Le trafic de drogue en Finistère prend une ampleur jamais atteinte jusqu’ici : il est vrai que malgré le travail des gendarmes et des policiers, la justice suit moyennement derrière, et les prisons sont déjà surpeuplées.

Les quantités de drogues saisies dans le département ont ainsi explosé les compteurs en 2022 :

  • 277 kg de cannabis (+327% par rapport à 2021),
  • 18 kg de cocaïne (+133%),
  • 10 kg d’amphétamines (pas de saisie en 2021),
  • 9 kg d’héroïne (+80%),
  • 1869030 euros (+1318%).

55 trafics de stupéfiants et six points de deal ont ainsi été démantelés. 2458 personnes verbalisées.

Au Brésil, ainsi que dans d’autres pays..les autorités ont des méthodes plus radicales pour neutraliser les dealers, qui empoisonnent littéralement la population. Et personne ne s’en plaint, surtout pas les familles, les mères, les filles, les frères, les soeurs qui voient leurs proches « tomber dans la came » de la part de ce qui ressemble fort à des tueurs en série.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES

Arrestations à Rennes, en Côtes-d’Armor et Morbihan : un trafic de Fentanyl démantelé en Bretagne

Découvrir l'article

Economie, Social

Saupiquet Quimper : Sous direction italienne, une fermeture de l’usine envisagée d’ici fin 2024, 155 emplois menacés

Découvrir l'article

A La Une, QUIMPER

Répression contre la Tradition dans l’Eglise à Quimper. Elisabeth, catholique : « L’évêque ne peut rester éternellement insensible au désarroi des fidèles »

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Justice, QUIMPER, Sociétal

Quimper. Sous OQTF et récidiviste, un Pakistanais coupe son bracelet électronique et bénéficie… d’un nouveau bracelet électronique

Découvrir l'article

Sociétal

Trafic de cocaïne : enquête sur un gang d’importateurs de drogue en France (documentaire)

Découvrir l'article

QUIMPER

Face à un évêque (Monseigneur Dognin) sourd aux revendications des catholiques, une nouvelle mobilisation le 16 juin à Quimper

Découvrir l'article

Loudéac, ROSTRENEN

Trafic de drogue à Loudéac et Rostrenen. Un comorien condamné à un an de prison

Découvrir l'article

MORLAIX

Saint-Martin-des-Champs (29) : un homme blessé par balle, l’ombre d’un règlement de comptes sur fond de drogue plane

Découvrir l'article

LORIENT

Coup de filet anti-drogue dans le pays de Lorient : trois trafiquants incarcérés et plus de 20 000 € saisis

Découvrir l'article

PONTIVY

Trafic de cocaïne à Pontivy : peines de prison ferme et interdictions de séjour

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky