Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Fêtes de Bayonne 2023. Plus de 900 plaintes déposées, 4 enquêtes pour viol et 1 pour tentative de meurtre

Les fêtes de Bayonne 2023 ont été marquées par une augmentation significative des plaintes liées à l’insécurité, avec 920 plaintes enregistrées, dont principalement des vols de téléphones portables, ainsi que quatre plaintes pour viol. Une enquête pour tentative de meurtre a également été ouverte.

L’insécurité s’invite aux fêtes de Bayonne

Principalement connues pour être le plus grand rassemblement festif de France avec plus d’un million de visiteurs en l’espace de cinq jours, les fêtes de Bayonne, aussi caractérisées par les tenues blanches et le foulard rouge portés par les foules y participant, n’échappent désormais plus à l’insécurité qui sévit partout dans l’Hexagone, jusqu’aux confins du Pays basque.

Lors de l’édition 2023 s’étant déroulée du 26 au 30 juillet dernier, les forces de l’ordre ont enregistré 920 plaintes, soit deux fois plus qu’en 2022 selon l’information rapportée par France Bleu Pays basque le 1er août citant des chiffres de la sous-préfecture.

La majorité de ces plaintes concernaient des vols de téléphones portables tandis que trois hommes ont déjà été condamnés, lundi 31 juillet, pour les vols de 95 téléphones lors de ces fêtes. Par ailleurs, la même source a indiqué que le nombre de personnes placées en garde à vue a diminué cette année par rapport à 2022, passant de 36 à 28 tandis que la municipalité a dressé 35 procès-verbaux pour des nuisances sonores.

Mais certains faits sont plus graves : quatre plaintes pour viol ont également été déposées à l’issue de ces fêtes de Bayonne. Des faits qui se seraient déroulés dans des appartements et sur la voie publique.

Quatre enquêtes ouvertes pour des viols

Le parquet de Bayonne a ainsi fait savoir le 1er août que quatre enquêtes avaient été ouvertes par la police judiciaire concernant ces viols. Au sujet de ces derniers, le vice-procureur de Bayonne, Caroline Parizel, a précisé que les auteurs présumés n’avaient pas encore été identifiés. « Nous en sommes au début des investigations, les faits doivent encore être éclaircis et pourront éventuellement être requalifiés en agression sexuelle au fil de l’enquête », a-t-elle déclaré.

Dans un registre tout aussi sinistre, le quotidien Sud-Ouest a rapporté pour sa part qu’un individu âgé de 19 ans avait été retrouvé mort chez lui à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) le dimanche 30 juillet au matin quelques heures après son retour des fêtes de Bayonne. Par la suite, une enquête a été ouverte pour éclaircir les circonstances de ce décès tandis qu’une autopsie devait avoir lieu en ce début de semaine.

Par ailleurs, la réalisation d’analyses toxicologiques devait également avoir lieu pour identifier une éventuelle absorption d’alcool ou de substances. Selon France Bleu Pays basque, le jeune homme, « très sportif », aurait le samedi 29 juillet au soir « consommé du poppers, de l’alcool et des cachets achetés à la sauvette dont on ignore la composition »…

Pour cette édition 2023, les fêtes de Bayonne ont connu une fréquentation record selon le maire de la ville Jean-René Etchegaray, avançant l’estimation de 1 300 000 personnes.

Violemment agressé par « trois individus de type méditerranéen »

Outre les policiers, les pompiers ont aussi été très sollicités durant ces quelques jours festifs puisqu’ils sont intervenus 444 fois (dont 322 pendant la nuit) sur l’ensemble des fêtes de Bayonne, contre 320 interventions en 2022. France Bleu Pays basque ajoute en outre que le Samu a effectué de son côté 1 350 interventions lors de cette édition 2023, un nombre à peu près équivalent à celui enregistré l’an dernier. Sur le total, 8 % de ces interactions ont vu les victimes être transférées à l’hôpital en raison de la gravité des pathologies.

Enfin, toujours sur le plan sécuritaire, ces fêtes de Bayonne avaient plutôt mal débuté puisque dès le mercredi 26 juillet, jour de l’ouverture des festivités, un homme âgé de 46 ans a été violemment agressé dans la soirée. Des faits graves car la victime est toujours plongée dans le coma selon les informations communiquée par la sous-préfecture de Bayonne tandis une enquête pour tentative de meurtre a été ouverte.

À l’origine de l’agression survenue au 38 quai des corsaires, dans centre de Bayonne, la victime regagnait son domicile vers 22h30 lorsqu’il aurait reproché à trois individus d’avoir uriné sur un mur. Des témoins rapporteront par la suite que l’homme s’est vu adresser un coût très violent à la tête par l’un des agresseurs, ces derniers prenant ensuite rapidement la fuite.

Après les faits, un appel à témoin a été diffusé pour retrouver les trois hommes, la police judiciaire de Bayonne indiquant qu’il s’agissait d’individus « de type méditerranéen, âgés d’environ 25 ans, torse nu » et de corpulence « musclée et athlétique ».

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Fêtes de Bayonne 2023. Plus de 900 plaintes déposées, 4 enquêtes pour viol et 1 pour tentative de meurtre”

  1. Thomas dit :

    Quelle belle célébration !! Allez– y !! Bourrez-vous la gueule jusqu’à patauger dedans, pendant ce temps-la….

  2. Thomas dit :

    Vous reprendrez bien la même chose dans un an??

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

pêche électrique

Economie, Environnement, LORIENT, Sociétal

Surpêche. 20 % des poissons débarqués en France seraient concernés [Vidéo]

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire, Local, Patrimoine, PLOËRMEL

La Chapelle-Caro : le futur pôle culturel aura un nom… hors-sol !

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Rani Lakshmi Bai, superbe bande dessinée sur la résistance indienne à l’Empire britannique

Histoire, Sociétal

Hommage à Manouchian : le débunkage – Le Nouvel I-Média

Brest

BREST, Ensauvagement, Immigration, Local, Société

Brest : Rekourañs, ar c’hoñversanted a son ar vatailh !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

Sociétal

Sécurité. Comment protéger nos Ados contre des menaces mortelles réelles qui pèsent sur eux ?

Découvrir l'article

Social, Sociétal

Pays basque. Un collectif met la pression sur les acheteurs de résidences secondaires… mais ne pose pas les bonnes questions [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Un jeune Corse agressé au couteau. Des organisations réagissent

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

France. Nuit des longs couteaux pour le Réveillon

Découvrir l'article

International, Sociétal, Société

Pays Basque sud : le nombre d’employés bascophones multiplié par 7 dans le secteur de la santé

Découvrir l'article

Dinan, ST-MALO

Saint-Malo, Dinan. Un migrant, prédateur sexuel confirmé, laissé en liberté après des violences et une agression sexuelle

Découvrir l'article

RENNES, Sociétal

À Rennes, deux amis, dont un pompier volontaire, sauvagement agressés à la sortie d’une boite de nuit par Redar K. et Zinedine H.

Découvrir l'article

AURAY, BREST, Ensauvagement, FOUGERES, QUIMPER, Sociétal

Fougères. Insécurité : le Parti communiste, en service après-vente du « vivre ensemble » ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍