Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Covid-19 et folie sanitaire. Un Américain raconte comment par peur et par refus de soin, des médecins ont ignoré le cancer de sa mère et l’ont laissé mourir

La période Covid-19 a été une effroyable période de tyrannie et de folie sanitaire. Masques obligatoires, vaccinations obligatoires y compris pour des publics n’en ayant pas besoin, persécution mentale des enfants et des réfractaires…mais aussi, terreur sanitaire, et abandon d’une partie de la population, par peur, par irrationnalité totale.

L’exemple de cet américain patriote, très suivi sur les réseaux sociaux, et qui témoigne de l’horreur qu’a vécu sa mère, est particulièrement significatif de la folie furieuse dans laquelle se sont enfermés y compris des membres du corps médical. Nous avons authentifié, puis traduit pour vous son récit.

https://twitter.com/9mm_smg/status/1688942307251240960?s=20

Les morts inattendues des années 2020, ceux qui restent derrière. Ma mère était l’une d’entre elles, elle s’est vu refuser des soins à plusieurs reprises par plusieurs médecins parce qu’ils disaient aux gens de rester à la maison. Une brève chronologie –

1. Ma mère a découvert une grosseur à l’arrière de son genou. Elle a contacté son médecin traitant, qui lui a dit que cela ressemblait à un kyste. Son médecin traitant n’a pas voulu la voir en personne, et ils ont échangé des messages par vidéoconférence. Elle a ensuite été orientée vers un dermatologue.

2. Le dermatologue a refusé une visite en personne pour cause de paranoïa. Ils ont procédé à une consultation par vidéo et par messagerie. Le dermatologue lui a diagnostiqué un kyste de Baker et a déclaré qu’il ne s’agissait pas d’une priorité et l’a renvoyée en disant que c’était quelque chose qui pourrait être vérifié plus tard, lorsque les choses se seraient calmées. Refus absolu d’une visite en personne.

3. Le “kyste” s’est développé et ma mère a programmé une autre visite en ligne avec le dermatologue qui a une fois de plus refusé une visite en personne. On lui a dit que si le kyste grossissait encore, elle devrait se rendre aux urgences, mais seulement en dernier recours.

4. Le “kyste” a commencé à percer la peau, et ma mère s’est alors rendue aux urgences. On lui a prescrit des antibiotiques et on l’a drainé. Ils ont refusé d’autres examens et voulaient qu’elle quitte l’hôpital le plus rapidement possible.

5. Le “kyste” a commencé à sortir de sa chair derrière son genou. Les antibiotiques n’ont fait que retarder l’infection. Elle consulte à nouveau son médecin qui lui dit qu’il s’agit probablement d’une mauvaise infection et refuse de la recevoir en consultation. Elle se rend à nouveau aux urgences, où on lui administre de nouveaux antibiotiques par voie intraveineuse et où on lui refuse des examens complémentaires.

6. Je ne savais toujours pas ce qui se passait. Ma mère n’était pas du genre à se plaindre et ne me dérangeait donc pas. Je suis allée lui rendre visite et je l’ai vue à peine capable de marcher avec un bandage autour de sa jambe. J’ai demandé à la voir et elle a piqué une crise. J’ai crié que c’était un cancer et je me suis demandé pourquoi elle n’était pas soignée. Elle m’a montré un diagnostic de kyste de Baker et d’infection.

7. Le kyste avait à peu près la taille de 3/4 d’une balle de baseball et était totalement exposé. Il était de différentes couleurs et suintait. J’ai demandé à un ami médecin ce que nous pouvions faire et lorsqu’il a vu les photos, on m’a orienté vers un oncologue en dehors de son réseau. J’ai dit : “Pas de problème, je paierai”.

8. On lui a diagnostiqué un sarcome rare et extrêmement agressif. L’oncologue était choqué qu’une personne ayant une formation médicale quelconque puisse considérer qu’il s’agissait d’un simple kyste. Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques de l’aine et des poumons.

9. Elle a décidé d’elle-même d’essayer la radiothérapie et la chimiothérapie. Elle a été obligée d’y assister seule, car je n’étais pas autorisé à entrer dans le bâtiment.

10. Tous les traitements ont été arrêtés car le cancer avait progressé de façon spectaculaire dans sa jambe et son aine. Son aine s’est tellement élargie à cause des lymphes qu’elle ne pouvait plus uriner sans un cathéter qui devait être placé chirurgicalement.

11. On lui a refusé une amputation parce qu’elle était au stade 4, en phase terminale, et que cette amputation était considérée comme “facultative” puisqu’elle ne lui aurait pas sauvé la vie. Sa jambe s’est lentement auto-amputée à cause de la tumeur qui n’était traitée que par des soins infirmiers à domicile. La plaie sentait la chair en décomposition et remplissait toute la maison si la porte était ouverte. Elle était obligée de se sentir pourrir. Ils l’ont essentiellement forcée à perdre sa jambe.

12. Elle est morte dans d’atroces souffrances à la maison, avec nous, dans le cadre de soins palliatifs. Elle était très allergique à la morphine et à d’autres médicaments administrés par voie intraveineuse, si bien qu’elle a souffert tout le temps, y compris en gémissant de douleur alors qu’elle était pratiquement dans le coma.

Les seules personnes qui l’ont traitée avec compassion ont été son oncologue et les infirmières de l’hospice, qui ont été des anges. Mon avocat a déclaré qu’il s’agissait de l’un des pires cas de négligence médicale qu’il ait jamais vu. Nous nous battons toujours, mais ce n’est pas une question d’argent. Quelqu’un doit payer pour cela.

Alors non, je ne pardonnerai ni n’oublierai jamais.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “Covid-19 et folie sanitaire. Un Américain raconte comment par peur et par refus de soin, des médecins ont ignoré le cancer de sa mère et l’ont laissé mourir”

  1. UBU dit :

    Quand vous parlez de tyrannie sanitaire, c’est bien le mot tyrannie et il rime avec totalitarisme
    La raison n’a plus aucune place dans cette société qui passe son temps à décérébrer les individus en les transformant en zombies obéissants: covid, climat, guerre en Ukraine, et toutes les “pandémies” à venir
    Aucun service de nos si géniaux et si inspirés politiques n’osera faire le bilan humain de leur comportement aberrant obéissant aveuglément à des structures comme OMS, mondialisation et ce qu’il est convenu d’appeler “europe”.
    Obéir est bien le mot car pour que tous les pays aient exactement et à la virgule près le même comportement cela signifie une obéissance à des ordres de structures supra politiques, supra nationales.
    Je suis médecin généraliste rural (retraité) et je sais ce dont je parle et si notre système de santé s’effondre c’est bien parce que cela a été programmé et organisé depuis une trentaine d’année: MICA, numérus clausus …..
    A ce désastre programmé vous ajoutez l’incompétence ou l’inconscience de l’ordre national et ces services ARS de petits fonctionnaires obséquieux, vous ajoutez l’hôpital usine de la Panthère Rose
    Malheureusement ce qui se passe actuellement n’est que le début du désastre humain car il va falloir des années pour redresser la barre avec un système politique qui soit RESPONSABLE, pas cet ersatz actuel de génies transcendants inspirés par leur science infuse qui ignorent superbement ce à quoi peut bien servir une table démographique (Baby boom des années 50 = papy boom en 2015 y compris pour les médecins)

  2. Jean Joseph dit :

    Je ne serais pas étonné du tout d’entendre de telles histoires en France

  3. Thomas dit :

    Le rêve américain tourne au cauchemar…
    Les USA dans toute leur splendeur !

  4. Ar Baot dit :

    Description ignoble, parfaite, de la Terreur mondialiste, du prurit mental, de l’esprit nazitaire, Pol Potien, auquel, sous maintes formes, en l’espace d’un clin d’œil, en particulier du fait des nouvelles et bestiales technologies, nous avons été soumis.

    Ce ne fut hélas que « l’apéro »… La suite est en cours, pour l’instant de manière plus sournoise… Mais la gangrène.ne cesse de s’étendre.

    Constatons deux choses : la capacité d’oubli mortifère des populations, qui ont facilement, docilement titré un trait sur l’enfer auquel elles ont été soumises (Il est donc essentiel, de ce point de vue, de ne cesser de le leur rappeler, pour tenter de les sortir de l’hypnose collective dans laquelle elles continuent d’être et qui l’empêche de voir…). Et comme la plupart des personnes de votre entourage sont prêtes, suite logique de ces temps bestiaux, à accepter la surveillance numérique tout azimuts en cours, et en pleine extension.

    La cohorte des veaux qui se dirigent droit sur l’abattoir est longue. Hélas.

  5. Josiane Terral dit :

    En France, des politiciens incompétents et intéressés soutenus par des médias aux ordres et des rats de plateaux à la science infuse ont imposé une tyrannie sanitaire sans précédent dans l’Histoire. Une pandémie agitée comme un épouvantail qui a rapporté des sommes pharaoniques non seulement aux labos pharmaceutiques mais aussi à de nombreux pieds nickelés de la science et de la politique (au masculin et au féminin, en France, en Allemagne, et ailleurs). Tous ces corrompus, pourris jusqu’à l’os, qui ont détruit des vies, fait perdre des emplois, contraint des milliers de personnes y compris des enfants à la vaccination forcée en enlevant le pain de leurs bouches, devront rendre des comptes. L’Histoire les jugera à défaut d’un jugement par les hommes. Ces gens cyniques et sans âme qui tirent encore les ficelles, dirigent nos vies et briment toujours nos libertés sont bien connus et resteront dans nos mémoires comme de méprisables parasites.

  6. Jean-Yves Jézéquel, “Coronavirus & Great Reset”, tome 1, éditions Publibook, 2023, 326 pages
    Tome 2 qui va paraître en septembre.
    Tome 1 – Cet ouvrage réunit les interrogations légitimes qui nous ont largement occupés durant les années 2020, 2021 et 2022…
    Quelle pandémie ? C’est quoi le coronavirus ? C’est quoi le SARS- COV-2 ? La stratégie de la peur, les masques, le confinement et peu à peu la campagne de vaccination, les pass sanitaires et les vaccins obligatoires ; la réalité et les mensonges ; la découverte progressive du chantage d’Etat, de la manipulation, du narratif officiel dicté à tout l’Occident depuis l’OMS aux ordres d’un Nouvel Ordre Mondial… L’interrogation proposée par ce livre est honnête et respectueuse : elle part d’un inconnu. Elle cherche des réponses et les trouve logiquement peu à peu en allant fouiller l’avis des vrais experts et des vrais scientifiques libres de conflits d’intérêts…
    Tome 2 – Ce second tome poursuit l’examen des interrogations légitimes qui nous ont largement occupés durant les années 2020, 2021, 2022 et enfin 2023…
    Qui a réellement isolé et identifié le SARS-COV-2 ? C’est quoi la protéine de pointe, les injections à ARNm…? Pourquoi la nanotechnologie allait être découverte au cœur de ce projet de « vaccination » mondiale ? Le prétexte sanitaire cachait les vraies raisons de cette fausse-pandémie de COVID-19, raisons qu’on allait découvrir à la publication du « Great Reset » du FEM de Davos et de son créateur Klaus Schwab avec son projet transhumaniste ! Quid de la connaissance des médecins en nanotechnologie ? Il est devenu possible de faire la part des choses entre la réalité et les mensonges. Nous allions découvrir enfin le chantage d’Etat, la manipulation exécrable à laquelle il allait se livrer sans complexe, le projet génocidaire qui se cachait derrière le narratif officiel dicté à tout l’Occident depuis l’OMS aux ordres d’un Nouvel Ordre Mondial…
    Plus nous avancions dans cette exploration, et plus nous comprenions que le mensonge ne datait pas d’aujourd’hui, mais qu’il s’enracinait dès l’origine de la médecine moderne, dans la falsification des études sur les vaccins, devenus pourtant le fer de lance de la doxa sanitaire et le succès financier démesuré de l’industrie pharmaceutique…

  7. Franck dit :

    Je me permets de conseiller la lecture de deux livres, du même auteur Philippe Aimar, aux révélations époustouflantes, qui se lisent comme des polars, qui rapportent toutes les études mondiales sur la pandémie, tous les principaux participants à la création de l’opinion publique mondiale, retrace toutes les morts suspectes de par le monde, de scientifiques ou politiques ayant émis des doutes sur les origines du virus et la prophylaxie adoptée mondialement pour le contrer. Covid-19 Enquête sur un virus et Covid-19 Les dossiers dangereux, édités par Le Jardin des Livres

  8. mouchet dit :

    Le plus inquiétant dans notre société occidentales c’est l’impossibilité de se révolter ou plutôt pas le courage parce que sinon, poursuites et perte d’emplois comme lors des faux vaccins. Il faut absolument punir sévèrement tous les politiques journalistes TV et financiers associés, qui ont mis en place cette épidémie pour faire 800 milliards de chiffre d’affaire de la big pharma, qui se sont simplement mis dans le but de faire peur. Juste la CE a achet pour 70 milliards les faux vaccins. Tous les gouvernants ont eu peur avec des profits commissionnés, donc un moyen de rationaliser les personnes âgées pour avoir moins de frais d’EHPAD de retraites et frais d’hôpitaux, Un crime contre l’humanité, c’est d’une évidence puisque on a mis secret défense pour une épidémie donc on avait à cacher cette comédie arnaque qui a fait chez nous plus de 180’000 morts dès 65 ans à 99,50%. Beaucoup de politiques et financiers ne se sont jamais fait vacciner car ces faux vaccins agglutinent les globules rouges annihile l’ACE 2 anti inflammatoire de notre corps. Donc cancers et fausses couches et difficultés de procréer car déficience placentaire et baisse de la natalité. Puis des charlatans d’antenne TV qui ne connaissaient par le quart du huitième de la moitié d’une université de chimie biologie, qui devraient être condamnés à 20 ans de prisons. Alors oui la France a économisé 14 milliards de frais sur 5 ans pour les 180’000 morts bien souvent retraités et ayant plus de 78 ans. Les spécialistes professeurs reconnus Pr Raoul, Henrion Caude, Christian. Perronne qui a bien expliqué le processus devant la CE à Strasbourg par les physiologies du règne animal végétal et minéral dont nous sommes issus. Dont la retranscription inverse de l’ARN vers l’ADN se créent des covid long et incurables de la protéine spike restant dans notre cops bloqué pour se réveiller ensuite car nous possédons entre 15 et 30% des gênes du règne animal qui fait le re transcriptase inverse. Puis le regretté Pr Montagnier traités de complotistes qui citaient le contraire avec les segments du virus venant du HIV. Donc avec de vrais médicaments comme l’Ivermectine et l’hydroxy chloroquine qui soigne aussi les fièvres typhoïdes très graves en Afrique et lutte surtout contrer ce virus de laboratoire SARS COV2 à 98%. Ces professeurs, traités de complotistes le summum de l’hypocrisie et du mensonge d’état sous le couvert “secret défense, une honte”. Ce virus accompagné de sa protéine spike brevetée qui est indispensable à la survie de ce virus SARS COV 2. On apprend cela en chimie biologie qu’un virus même synthétisé de laboratoire ne survit pas sans sa protéine, elle aussi synthétisée. Donc le tout vient bien de laboratoires pour le gain de fonction. Comme le cite R.F. Kennedy USA sans son livre ” Anthony Fauci Bill Gates Big Pharma” chez Résurgence. Il est candidat démocrate en 2024 aux USA et accuse la “family Business Biden et fils du Delaware, de crimes contre l’Ukraine de 350’000 victimes. En France nos vrais professeurs ont tous publiés de vrais livres très explicatifs. Même en Suisse le gouvernement est dans ses petits souliers et il a des démissions devant de futurs procès car les plaintes arrivent et le public commence à se poser des questions sur ces crimes de masse contre l’humanité L’Allemagne s’est excusée de s’être fait trompée par ces faux vaccins et fait un procès à Bion Tech. pour tromperies aggravées. Elle prend en charge tous les effets secondaires, en France on botte en touche. Des centaines de milliers de personnes en France ont des effets secondaires très grave. AVC myocardites fausses couches, photographies à l’appui dans un numéro de “NEXUS” effarant sur le sang dont les globules rouges s’agglutinent les uns aux autres créant automatiquement des caillots au lieu d’être libres séparés, pour rendre le sang fluide . Cela fait plus de 80 victimes par département. Dans mon entourage immédiat j’ai eu 4 AVC graves et 3 décès tous vaccinés bien sûr. Personne ne dit rien secret défense et on met cela sur le compte de la société de consommation.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES, Santé

IRM-Linac : une nouvelle arme contre le cancer à Rennes

Découvrir l'article

A La Une, International

Jeremy Carl : « Le racisme anti-blanc est la forme dominante et la plus importante de racisme dans l’Amérique d’aujourd’hui »

Découvrir l'article

Economie

Près de 50 % des Américains soutiennent l’interdiction potentielle de TikTok

Découvrir l'article

Santé

Institut Curie. 1 682 476 € collectés pour soutenir la lutte contre le cancer

Découvrir l'article

Sociétal

Drogue, homicides, suicides…Les taux de mortalité chez les Américains en âge de travailler sont 2,5 fois plus élevés que la moyenne des autres pays à revenu élevé

Découvrir l'article

International

Aux USA, des professionnels vétérans du renseignement écrivent à Joe Biden au sujet d’une éventuelle intervention de la France en Ukraine

Découvrir l'article

A La Une, International

La guerre en Ukraine, la douloureuse naissance d’un monde nouveau. Un Général français s’exprime

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie

Aux USA (donc demain en Europe ?), ces grands constructeurs automobiles qui partagent leurs données de conduite avec les géants de l’assurance

Découvrir l'article

Santé

USA. Pfizer accusé de financer le lobby de l’euthanasie et du suicide assisté

Découvrir l'article

International

Gérald Olivier : « Joe Biden est compromis dans un énorme scandale de corruption »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky