Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ensauvagement. Les gendarmes de Vitré interpellent une équipe de cambrioleurs, un policier blessé à Brest

Un vaste réseau de cambrioleurs a été démantelé à Châteaubourg par les gendarmes de Vitré, avec huit individus interpellés, dont cinq mineurs, responsables d’une série de cambriolages ayant causé un préjudice d’environ 100 000 €. Tandis qu’à Brest, un individu en possession d’un kilo de cocaïne et d’autres stupéfiants a blessé un policier lors d’une course-poursuite.

Entre Vitré et Rennes, une vingtaine de cambriolages à leur actif

En évoquant voilà y a quelques jours la condamnation de quatre Géorgiens reconnus coupables de plusieurs cambriolages commis au mois de février dernier dans le secteur de Saint-Brieuc, nous précisions que le phénomène n’épargnait aucun territoire breton, y compris dans la ruralité.

CQFD ! samedi 9 septembre, le Journal de Vitré a indiqué que, dans le cadre d’une vaste opération de gendarmerie menée à Châteaubourg (Ille-et-Vilaine) le 5 septembre dernier suite à une série de cambriolages réalisés au cours de l’été, huit individus ont été interpellés. Parmi ces derniers, figuraient cinq mineurs.

Ainsi, les quelques 40 gendarmes de la compagnie de Vitré, placés sous l’autorité du parquet de Rennes, avaient pour mission de mettre la main sur cette bande à l’origine de pas moins d’une vingtaine de cambriolages ayant été à déplorer non seulement à Châteaubourg mais aussi dans les communes alentours. Selon les informations communiquées par les forces de l’ordre, le préjudice résultant de ces différents cambriolages estivaux a été évalué à environ 100 000 €. Une somme qui ne comprend pas le montant des véhicules volés par ailleurs.

Six sur huit déjà connus de la justice

Et ce, alors qu’un véhicule volé fut justement découvert lors de l’une des perquisitions menées par les gendarmes de la compagnie de Vitré quelques jours avant les interpellations.

Quant au profil des individus arrêtés, six sur huit étaient déjà connus des services judiciaires. Après avoir tous été placés en garde à vue le 5 septembre après leur interpellation, trois adultes doivent désormais comparaître devant le tribunal correctionnel 23 octobre 2023. l’un d’entre eux a par ailleurs été déféré au parquet puis placé en détention provisoire jusqu’à l’audience.

Pour ce qui est des cinq mineurs impliqués, les fortunes sont diverses : trois d’entre eux devront répondre d’une convocation devant le tribunal pour enfants le 23 novembre prochain. Sur le lot, un mineur a par ailleurs été déféré au parquet et placé sous contrôle judiciaire dans l’attente de sa comparution. Concernant les deux derniers mineurs, ils ont désormais l’obligation d’effectuer une mesure de « réparation pénale. »

Trafic de drogue à Brest : un policier blessé

De l’autre côté de la Bretagne cette fois, les forces de l’ordre brestoises ont quant à elles eu fort à faire le jeudi 7 septembre, comme la rapporté le quotidien Le Télégramme. Tandis qu’ils étaient en surveillance dans le quartier Saint-Martin en début d’après-midi, des policiers de la brigade anticriminalité, après avoir repéré un individuel suspect, auraient souhaité procéder à un contrôle d’identité sur l’individu.

Suspect, l’homme l’était effectivement puisqu’après avoir refusé le contrôle, il serait parvenu à gagner son véhicule et à prendre la poudre d’escampette. Une fuite de courte durée puisque quelques minutes plus tard, après une course-poursuite avec les policiers brestois, l’individu termine sa course dans un poteau de signalisation. Mais ne désarme pas et tente de semer les forces de l’ordre à pied.

Selon le secrétaire départemental du syndicat Alliance Police nationale 29 cité par la même source, le fuyard est un homme « âgé d’une vingtaine d’années ». Au final, il finira par être interpellé par les policiers de la Bac de Brest mais aura tout de même blessé au passage l’un d’entre eux qui, ayant tenté de le stopper, sera projeté au sol avec à la clé une entorse de la clavicule et vingt jours d’interruption totale de travail…

Un kilo de cocaïne et un gilet pare-balles

Par la suite, les forces de l’ordre trouveront sur le suspect « des tubes de conditionnement de stupéfiants », avant de finalement mettre la main sur « un kilo de cocaïne, de l’herbe et de la résine de cannabis, ainsi qu’un gilet pare-balles » au domicile de l’individu lors d’une perquisition selon les informations révélées par le syndicat policier.

Déjà défavorablement connu des services de police, l’homme encourrait actuellement des poursuites pour refus d‘obtempérer, mise en danger de la vie d’autrui, violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, ainsi que détention et transport de produits stupéfiants. Affaire à suivre…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Ensauvagement. Les gendarmes de Vitré interpellent une équipe de cambrioleurs, un policier blessé à Brest”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Laissez les frontières béantes et ce sera de pire en pire !…. (CQFD)

  2. patphil dit :

    un policier blessé, le gars n’ira pas en prison, un cambrioleur blessé, le flic est aussitot mis en garde à vue puis en rétention

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

BREST, Ensauvagement, Justice, Sociétal

Brest. Trafic de drogue à Bellevue : 116 000 € en liquide et 3 kg de cocaïne chez le bénéficiaire du RSA

Découvrir l'article

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Lamballe

Lamballe (22). Un Roumain récidiviste a cambriolé plusieurs commerces du centre-ville

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Cambriolages. Méfiez-vous du « parapluie »

Découvrir l'article

Sociétal

Narcos, la terreur au cœur de l’Europe

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, Sociétal

Brest. Quartier « prioritaire » Bellevue : 70 interpellations, cocaïne, machettes et armes à feu

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, LORIENT, MORLAIX

Morlaix. Armes et trafic de drogue : c’est l’anarchie cité Bakounine

Découvrir l'article

Immigration, International, Justice, Sociétal

Flandre. L’entourage familial d’Amir Bachrouri (président du Conseil flamand de la jeunesse) lié à du trafic de cocaïne

Découvrir l'article

Concarneau, Ensauvagement, Immigration, Justice, QUIMPER, VANNES

Tiers-mondisation de la Bretagne : escroquerie pakistanaise à Concarneau, drogue à Ménimur

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. Individu armé et trafic de drogue : un début de semaine normal…

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍