Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration. Blocus naval militaire, bombardements des passeurs, sortie des traités internationaux, abandon de Lampedusa..oui, il y a des solutions pour empêcher l’invasion migratoire

A entendre la presse gauchiste mainstream ces derniers jours, l’immigration serait une fatalité. Impossible en endiguer. Il faut régulariser tous les migrants. Il faut ouvrir les frontières et laisser des millions d’Africains venir se partager  notre territoire. C’est comme ça. Vous n’avez plus votre mot à dire bien que cela fasse 50 ans que vous votiez contre l’immigration sans être écouté par vos élus.

Et bien si pourtant, il  y a des solutions simples contre l’immigration

Premièrement, plutôt que d’envoyer des soldats français mourir aux quatre coins du monde pour des intérêts qui ne sont pas les nôtres, il faut déployer l’armée en mer, pour faire un blocus militaire européen en Méditerranée. Plus de possibilité pour la moindre embarcation de passer, retour en Afrique ou au Proche-Orient pour tous ceux qui tentent. Neutralisation de tous les navires appartenant aux ONG complices de l’immigration ? Et le droit là dessus ? C’est très simple. Il faut supprimer les traités internationaux. Et construire une Europe débarrassée des textes qui entendent l’asservir. Nous ne sommes plus en 1945 ni en 1970, nous sommes en 2023. Et nous sommes envahis. Blocus naval donc, et frappes massives visant à détruire toute l’ossature constituée par les passeurs. Des frappes, et des envois de forces spéciales pour éliminer physiquement ceux qui participent à la traite d’êtres humains.

Deuxièmement, il faut couper immédiatement toutes les aides financières pour les pays africains qui refusent de reconnaitre leurs ressortissants, et de les récupérer dans leur pays d’origine. Toutes les aides pour ceux qui incitent au départ de leurs pays plutôt qu’à la construction et au développement sur place. Il faut rendre son indépendance totale et définitive à l’Afrique, et la laisser se développer à son rythme, en coupant tous les ponts qui nous lient ou nous liaient à elle. Tout comme il faut inciter financièrement tous les africains présents en Europe à retourner sur la terre de leurs ancêtres pour la développer.

Ce n’est pas une question d’être intégré, de travailler. C’est une question de vivre ensemble. Les masses culturelles différentes ne peuvent plus vivre ensemble, massivement. Sinon, demain, c’est la guerre civile et le chaos, dont on voit poindre les bribes à l’horizon, au coeur même de nos sociétés.

Quid troisièmement d’abandonner Lampedusa, Ceuta, Melilla, ces petits bouts de territoires d’Europe sur lesquels se jettent les migrants d’Afrique ? Si ces territoires ne faisaient plus partie de l’UE, alors les traversées deviendraient encore plus compliquées et demanderaient d’autres types de logistiques.

Ce n’est pas, par ailleurs, parce que Madame Meloni semble pieds et poings liés (qui la menace ? De qui dépend-elle aujourd’hui ? Qui fait pression ?) que d’autres dirigeants européens ne peuvent pas agir. Il faut raser une bonne partie des accords, des traités, qui ont été signés dans l’Union Européenne, et construire une autre Europe, celle des peuples autochtones qui la composent. Et qui demandent instamment à leurs dirigeants, pour le moment encore plutôt gentiment, d’en finir immédiatement avec l’immigration. Et à la presse qu’ils financent de cesser de les faire passer pour des monstres inhumains qui ne veulent pas accueillir la misère.

Les Européens n’arrivent plus à se chauffer. A remplir leurs caddies. A se loger. Ils ne sont plus en sécurité dans les métropoles d’Europe de l’Ouest. Ils voient leur niveau de vie s’effondrer du jour au lendemain et leur sécurité sanitaire de moins en moins assurée. Ils constatent l’effondrement civilisationnel jour après jour. Ils sont au bord de la révolte. En raison de l’aveuglement (ou de l’idéologie) de leurs dirigeants.

Nous n’avons pas le temps de nous occuper du sort des migrants qui prennent la Mer en sachant parfaitement ce qu’ils risquent. La santé, la sécurité, la prosperité des autochtones d’Europe nous est plus importante, elle est prioritaire. Rien d’autre ne compte. Demi tour. Blocus. Liquidation des passeurs. Pression sur les pays d’origine. Et retour de l’Europe puissance, pas de l’Europe tiers monde qui est en train de se construire sous nos yeux.

Du courage en politique.

Julien Dir.

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

11 réponses à “Immigration. Blocus naval militaire, bombardements des passeurs, sortie des traités internationaux, abandon de Lampedusa..oui, il y a des solutions pour empêcher l’invasion migratoire”

  1. Bisalli dit :

    Tout est voulu , il faut arrêter d’écouter le blabla des commerciaux de multinationales que sont nos politiques qui savent comment manipuler la masse avec des mots .

  2. gnd dit :

    Il faut surtout que le poste de von der leyen soit un poste d’élu au suffrage direct, donc il faut “la démissionner”.
    Cette personne ne va pas dans le sens des européens, elle ne va que dans le sens de l’Allemagne.

  3. louis dit :

    j’ai vu des barrages de l’armée en algérie a l’époque des tensions avec le maroc , croyez moi il n’y avait pas un troll a les provoquer sous peine de s’en prendre une entre les 2 yeux , c’est en effet une bonne solution !

  4. Prétet Yvette dit :

    Il faut FERMER l’octroi direct d’argent public aux associations dites ”humanitaires”, qui sont complices des passeurs et autres trafiquants de chair humaine…Von der Loyen veut accueillir tout le monde…mais pas chez elle!….

  5. Pschitt dit :

    Les migrants, dans leur immense majorité sans doute, ne viennent pas en conquérants mais en mendiants ou en profiteurs, donc pour des raisons matérielles. Il faut prioritairement les priver de ces raisons. Un renvoi au pays est sûrement un désastre économique pour le renvoyé qui a payé des milliers d’euros à des passeurs : plus il y aura de renvoyés, moins il y aura de tentatives (et plus il y aura de passeurs victimes de clients mécontents, mais c’est une autre affaire). Bien entendu, il faut aussi lutter contre les aspects économiques “aval” de la migration : interdiction du travail (l’histoire des “métiers en tension” serait une catastrophe), suppression de toute allocation en argent, interdiction des transferts d’argent internationaux aux personnes ne présentant pas un titre de séjour en règle, etc. Troisième volet : instaurer une comptabilité de l’immigration, toute dépense (y compris policière) occasionnée par un migrant serait comptée à son passif, une régulation n’étant envisageable qu’après apurement Enfin, volet décisif, puisque ceux qui aident les migrants se disent “solidaires”, instaurer en effet une solidarité légale : tout complice d’un migrant, ONG et employeurs compris, serait redevable des amendes, dommages-intérêts et autres frais de séjour dus par lui. Ce qui devrait en calmer plus d’un.

  6. Fernand-Arthur Dujardin dit :

    Oui il y a des solutions mais que ne veulent pas adopter les dirigeants. Rien ne changera car l’ONU veut cette immigration, la présidente de la commission européenne la veut et les mandants de Macron aussi.
    les déclarations des responsables ne sont que de la poudre aux yeux.

  7. domper catalan français dit :

    Les envahisseurs sont à 90% des jeunes hommes à qui il faudrait donner du travail ( on a déjà trop de chômeurs ) un logement ( on nous bassine sans arrêt qu’on en manque ) une carte de CMU ( la sécu déborde de fric ) et de quoi se nourrir ( voir les problèmes Restos du coeur actuellement ) ajoutons à cela qu’ils ont tout naturellement des besoins sexuels ( dont on ne parle jamais ) et on a fermé les maisons closes depuis longtemps ! Reste l’ Espagne avec ses grands supermarchés du sexe en toute légalité…..

  8. Gérard dit :

    Richard Kalergi est un des inspirateurs importants des « Pères de l’Europe ». Sa vision est exposée dans un livre « Praktischer Idealismus » paru en 1925 !
    « Les habitants des futurs Etats-Unis d’Europe ne seront plus les peuples d’origine du vieux continent, mais plutôt une sorte de SOUS-HUMANITÉ BESTIALE issue de mélanges raciaux. Il est nécessaire de croiser les peuples européens avec les Asiatiques et les Noirs pour créer un TROUPEAU MULTIETHNIQUE sans qualité spécifique et facile à dominer pour les élites au pouvoir. L’homme du futur sera de sang mêlé. La future race eurasiato-négroïde remplacera la multiplicité des peuples. Il faut abolir le droit à l’autodétermination des peuples et successivement éliminer les nations en utilisant les mouvements ethniques séparatistes ou l’immigration allogène, étrangère de masse ».

    Vous comprenez maintenant !!!

  9. zozo83 dit :

    “Foutez” moi tout ça dehors; à coup de pompes ds le Q…

  10. patphil dit :

    quand on veut on peut, malheureusement quand on ne veut pas…

  11. Richard dit :

    On peut les renvoyer chez eux si on le veut. C’est toute la question.
    Oui, on peut les renvoyer chez eux, avant qu’ils ne débarquent, sans tirer une balle, sans faire une victime et sans couler le navire. Il suffit à des “forces spécialisées” d’arraisonner le navire au large et de monter à bord manu militari. Puis retour au port de départ. En cas de rébellion des passeurs, une belle branlée pour leur ôter le goût de l’aventure. Encore faut-il avoir les burnes pour agir !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Sondage Européennes : Le thème de l’Immigration est une priorité pour les électeurs

Découvrir l'article

Immigration, International

États-Unis : l’Arizona va organiser un référendum sur l’immigration

Découvrir l'article

International

Immigration en Allemagne : Afflux record de naturalisations en 2023, les Syriens en tête

Découvrir l'article

International

Le Japon et sa politique migratoire : une approche radicalement opposée à celle de l’Occident

Découvrir l'article

International

Remigration. Brice Oligui Nguema appelle la diaspora gabonaise à revenir pour reconstruire le pays

Découvrir l'article

Politique

Insécurité et immigration : un lien perçu par 68% des Français (sauf par Laurent Fabius et le conseil constitutionnel) selon un sondage CSA

Découvrir l'article

Immigration, International

USA. Comment l’immigration ruine le système scolaire américain

Découvrir l'article

Politique

Dans une interview au Figaro, Nicolas Sarkozy décrit l’existence d’un lien évident entre immigration et délinquance

Découvrir l'article

Sociétal

Changement de peuple. La population d’origine extra-européenne en France surpasse la population de l’Alsace, de la Lorraine, de la Bourgogne et de la Franche-Comté cumulées

Découvrir l'article

International

Immigration et délinquance en Allemagne. Les étrangers représentent 42% des homicides, 37% des viols, 32% des coups & blessures, 39% des cambriolages

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky