Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brest. Saisie record de drogue et d’argent liquide dans 2 quartiers « défavorisés »

L’actualité judiciaire bretonne est une nouvelle fois marquée par la saisie d’une importante quantité de drogue à Brest. Il est tout de même question de plus de 3 kg de cocaïne. Avec notamment 116 000 € en liquide et une compteuse à billets découverts à Bellevue, un quartier censé être « défavorisé »…

Plus de 400 000 € de stupéfiants saisis à Brest

Si les saisies de produits stupéfiants sont devenues monnaie courante dans la ville finistérienne, celle réalisée la semaine dernière par la brigade des stupéfiants de Brest n’est pas passée inaperçue puisqu’avec une valeur marchande estimée à 416 000 euros selon les informations rapportées par le quotidien le Télégramme, il s’agit d’un montant record.

En effet, lors des deux opérations réalisées par les policiers brestois les 11 et 13 septembre (appuyés par l’unité canine du commissariat), ils ont mis la main sur plus de 22 kg de résine de cannabis, 3,3 kg de cocaïne et environ 2 000 comprimés d’ecstasy. Signe d’une activité lucrative, plus de 117 000 € en liquide ont par ailleurs été saisis par les forces de l’ordre.

Avant de procéder à ces interventions, la brigade des stupéfiants de Brest a enquêté durant tout l’été 2023 suite à un renseignement fourni au mois de juin. C’est alors qu’un vaste dispositif de surveillance sera mis en place près d’un immeuble du quartier de Kérourien. Un quartier de la rive droite brestoise par ailleurs classé « prioritaire » et dont nos lecteurs ont déjà entendu parler

116 000 € en liquide retrouvés à Bellevue

L’information portée à la connaissance des policiers va rapidement se vérifier puisque les fonctionnaires constatent sur place l’existence d’un vaste trafic de stupéfiants et parviennent à identifier les deux potentiels chefs du réseau.

L’un des deux individus, âgé de 20 ans, est interpellé lors de la première intervention du 11 septembre, ainsi qu’un autre homme quant à lui âgé de 51 ans. Selon les policiers brestois, le rôle de ce dernier dans le trafic est moindre puisqu’il aurait uniquement eu pour mission d’abriter les produits stupéfiants. Lors de la perquisition, une première partie de la quantité de drogue totale est saisie, à savoir près d’1 kg de résine de cannabis, 152 g de cocaïne et un millier de cachets d’ecstasy. De plus, 1000 € en liquide sont également retrouvés dans l’appartement.

Le 12 septembre, un homme âgé de 22 ans et présenté comme le deuxième « cerveau » des opérations est lui aussi interpellé. Toutefois, la perquisition menée par les forces de l’ordre à son domicile se révèle peu fructueuse avec seulement 220 € en liquide saisis.

Le lendemain, mercredi 13 septembre, une nouvelle perquisition a lieu dans un appartement de Bellevue, un quartier brestois lui aussi « prioritaire » et déjà tristement célèbre pour son trafic de drogue endémique et ses diverses violences… Cette fois, la brigade des stupéfiants ne s’est pas déplacée pour rien : les fonctionnaires de police repartent avec 21,7 kg de résine de cannabis, 3 kg de cocaïne, 1 041 comprimés d’ecstasy et de l’herbe.

Côté finances, l’habitant des lieux, âgé de 27 ans, n’était manifestement pas dans le besoin puisque 116 270 euros en espèces ont été également saisis à son domicile. Ainsi qu’une compteuse à billets ! Une trouvaille plutôt ironique dans un quartier censé être « défavorisé »…

L’audience fixée au 14 novembre

À la suite de ces diverses interventions, les quatre individus interpellés ont été placés en garde à vue au commissariat de Brest. Avant d’être déférés au parquet de Brest au matin du vendredi 15 septembre.

Premier à être fixé sur son sort, l’homme de 51 ans ayant endossé le rôle de « nourrice » s’est vu infliger une peine de huit mois de prison avec sursis dans le cadre d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Selon le parquet, il présentait « une certaine vulnérabilité physique et psychologique ».

Quant aux trois autres comparses, ils doivent pour leur part patienter derrière les barreaux puisque placés en détention provisoire dans l’attente de l’audience prévue le 14 novembre prochain.

Brest

©Police de Brest

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Brest. Saisie record de drogue et d’argent liquide dans 2 quartiers « défavorisés »”

  1. louis dit :

    vu le pognon que ces dealers se ramassent en une journée je pense que le terme “défavorisé”s’applique plutot aujourd’hui aux pme et aux artisans en plein naufrage plutot qu’a ces quartiers ou l’on voir défiler des bmw et autres porche cayenne dernier modele 😂

  2. patphil dit :

    un quartier défavorisé !!! j’aimerai être défavorisé aussi

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

QUIMPER

Quimper. 10 ans d’interdiction de territoire et 4 ans de prison ferme pour avoir séquestré un couple sur fond de trafic de drogue

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, NANTES, Société

Expédition punitive en Vendée. “Samir” avait vendu à “Johnny” de la cocaïne coupée à la lessive !

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, Sociétal

Brest. Trafic d’héroïne et voitures incendiées : Bellevue, un quartier « prioritaire » qui a ses priorités…

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Coups de feu en plein après-midi, deux suspects interpellés, l’un d’entre eux connu pour des dizaines de faits

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, Sociétal

Brest. Des racailles attaquent la police à Keredern, et les bus à Bellevue

Découvrir l'article

BREST

406 kg de cocaïne saisis au large de Brest : Le voilier polonais transportait une cargaison illégale

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Ensauvagement. À Aubervilliers (93), deux blessés graves après l’explosion d’une grenade [Vidéo]

Découvrir l'article

VANNES

Mattéo D et Azzedine D condamnés à de la prison ferme pour trafic de drogue et détention d’armes de guerre à Vannes

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, Sociétal

Brest. Fusillade, coups de couteau et voitures incendiées dans la même soirée

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, RENNES

Ensauvagement en Bretagne. Une femme de 94 ans blessée par des mineurs lors d’un cambriolage, nouvelle fusillade à Rennes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky