Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tramp, le retour du U-Boot (bande dessinée).

La série maritime Tramp raconte les aventures de Yann Calec, officier breton de la marine marchande pendant les années 1950. Dans le tome 13, qui vient de sortir, son cargo est capturé par un U-Boot !

Au fil des différents tomes, la série Tramp dénonce la corruption dans la marine marchande, la dictature communiste d’Ho-Chi-Minh, l’emprise des syndicats dans les ports de commerce, la traite négrière menée par un riche arabe, l’espionnage industriel, la violence d’une indépendantiste malgache… La droiture du héros Yann Calec est souvent mise à rude épreuve !

Dans la première histoire se déroulant en 1950 et composée des quatre premiers tomes, Yann Calec, jeune capitaine du cargo « Belle Hélène », se retrouve au cœur d’une escroquerie à l’assurance. Pour toucher la prime d’assurance, l’armateur véreux paye le commandant d’un ancien sous-marin de la kriegsmarine pour torpiller ce cargo en Amérique du sud. Les tomes 5 et 6 se déroulent en 1951. Yann Calec est le second capitaine du « Ouessant », un paquebot qui longe l’Afrique Equatoriale Française. Il va découvrir un trafic de diamants. Changement de décor pour les tomes 7, 8 et 9 : en 1952, Yann Calec part en Indochine, en pleine guerre, livrer des armes à l’armée française. Parce qu’il pense que cette guerre coloniale s’est transformée en guerre contre le communisme, il finit par accepter. Dans le tome 10, revenu à Rouen en 1952, Yann Calec a racheté un liberty ship pour le transformer en navire marchand. Mais le syndicat communiste des marins du port tente d’imposer ses conditions à ce nouveau venu. Dans le onzième tome, pour sauver sa fille kidnappée, Yann obtient l’aide d’un ancien esclave arabe devenu l’un des plus puissants marchands d’esclaves de la région.

Dans le douzième tome, le navire de Yann vient en aide à un cargo désemparé au large de l’île de la Réunion, dans l’océan Indien. A bord, Yann découvre que l’équipage a été assassiné. Mutinerie ou piraterie ? Le seul survivant du carnage supplie Calec, avant de mourir, d’emporter son perroquet. A Djibouti, il fait son rapport aux autorités françaises. Mais on lui demande de garder le silence sur ce drame. De retour à Rouen, il accepte une nouvelle mission : transporter du matériel scientifique aux îles Kerguelen près de l’Antarctique. Mais il apprend que les précédents transports ont mystérieusement été attaqués en pleine mer

Le treizième tome poursuit cette aventure. A bord de son cargo le Pierrick, Calec écoute les explications de Berger, agent des services secrets français monté à bord lors de l’escale précédente. Il apprend qu’il doit servir d’appât, en laissant croire qu’ils transportent des équipements de haute technologie. Le Pierrick est suivi de loin, discrètement, par un navire de la marine nationale grâce à des signaux envoyés par le technicien radio. Comme d’autres cargos auparavant, le Pierrick est victime d’une attaque par un ancien U-Boot allemand datant de la seconde guerre mondiale. Calec reconnait alors l’ancien officier de la Kriegsmarine, qui avait quelques années plus tôt coulé son cargo. Calec et son équipage sont capturés et retenus prisonniers en plein océan, sur l’île de Saint-Paul, isolée dans le Sud de l’océan Indien, à mi-chemin entre l’Afrique du Sud et l’Australie…

Les scénarios du malouin Jean-Charles Kraehn (Gil Saint André, Les aigles décapités, Bout d’homme…) sont très bien ficelés. Le lecteur éprouve toujours autant de plaisir à lire une palpitante aventure maritime. L’air de rien, Kraehn diffuse également un message politique sur l’histoire des années 1950. En Indochine, Kraehn explique qu’Ho-Chi-Minh impose une politique de terreur pour forcer les paysans à rejoindre ses troupes. Mais il montre également que les français sont parfois contraints d’utiliser les mêmes méthodes pour obtenir le soutien des populations autochtones. Dans le tome 10, Kraehn dénonce tant le patronat (la Compagnie des Chargeurs et Affréteurs Réunis) que le syndicat des ouvriers du port. Modèle de droiture, Yann Calec doit laisser de côté la morale pour se sortir de situations délicates. Dans le tome 11, pour sauver sa fille, il accepte même de transporter des esclaves noirs ! Dans un entretien à la fin du tome 11, Kraehn explique que « la vérité d’un jour n’est déjà pas celle du lendemain, alors la vérité d’une civilisation est encore moins celle d’une autre. C’est ce que nous autres, Occidentaux sûrs et fiers de notre « vertueuse » démocratie, avons du mal à comprendre. Petite pique personnelle à nos beaux esprits donneurs de leçons qui veulent imposer notre modèle de société partout. Pour moi, ils sont les idiots utiles de l’impérialisme financier, cette forme de fascisme « soft » qui est en train d’imposer sa loi à toute la planète en se servant de la démocratie comme paravent à ses turpitudes. Les personnes que l’on fait trimer pour des salaires de misère et que l’on déplace au gré des raisons économiques, en Europe ou ailleurs, sont-elles véritablement libres et heureuses ? La question mérite d’être posée ».

Le succès de la série Tramp est bien sûr dû au magnifique trait du regretté Patrick Jusseaume (Chroniques de la maison le Quéant…). Son découpage créait une lisibilité admirable. Il campait fréquemment des gueules patibulaires. Son dessin précis et réaliste, d’une grande élégance, adoucissait le ton souvent dramatique du récit. A la mort de Jusseaume, à l’automne 2017, c’est Roberto Zaghi qui prend sa suite. Il continue avec une vraie finesse le dessin de cette prestigieuse série. Les scènes maritimes, notamment de tempête, sont superbes. La colorisation de Patricia Jambers est lumineuse.

Tramp, tome 13, Les captifs de Saint-Paul, 56 pages, 16,95 euros. Editions Dargaud.

Kristol Séhec.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Brest

Loudéac

Trafic de drogue en Centre Bretagne : prison ferme pour les trafiquants

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

LORIENT

Lorient : 4 ans de prison pour Moussa K, un multirécidiviste auteur de vols avec violences

frelon_asiatique

Environnement

Côtes d’Armor. Plus de 100 000 reines de frelons asiatiques capturées en 2023

Ensauvagement, Local, PONTIVY, Société

Vols, dégradations, sale temps pour les automobilistes du pays de Pontivy !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture & Patrimoine, Histoire

Benoît XVI, la nouvelle bande dessinée de Dominique Bar

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Fahrenheit 451, célèbre roman de science-fiction dénonçant la culture de masse et la censure étatique, a fait l’objet d’une bande dessinée

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Du Guesclin, un portrait élogieux en bande dessinée

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Berlin 61, Kathleen contre les communistes

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Ramiro, la Reconquista en bande dessinée.

Découvrir l'article

BREST, Culture, Local

Tous ensemble !, bande dessinée drolatique sur le Stade Brestois

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Complainte des landes perdues, superbe bande dessinée d’« heroic fantasy ».

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Pêcheur d’Islande, tome 2, l’un des chefs d’œuvre de la bande dessinée bretonne

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Nantes T4, Ataturk, Chef Joseph, Jesus, La Guerre 14-18 : la sélection BD de ce début novembre 2023

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Les aigles de Rome, ou la victoire des Germains contre Rome (bande dessinée).

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍