Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

12 797 € : c’est le montant moyen des crédits à la consommation en France en 2023

En France, le crédit à la consommation constitue un pilier essentiel de l’économie, offrant aux ménages la possibilité de financer leurs besoins et désirs à court terme. Mais ce moyen de financement est-il monnaie courante chez les Français ? Pour le savoir, Hellowork a mené sur son site un sondage entre le 6 et le 26 septembre 2023, auquel 977 répondants ont participé.

12 797 € : c’est le montant moyen des crédits à la consommation en France en 2023

De manière générale, les ménages français ont une utilisation plutôt prudente du crédit à la consommation comme solution de financement, comme le graphique ci-dessous le souligne :

  • En 2023, près des trois quarts des répondants (76,3 %) n’ont jamais contracté de crédit à la consommation.
  • Parmi les 23,7 % des Français qui ont déjà souscrit à ce type de moyen de financement, 12 % y ont eu recours à plusieurs reprises, tandis qu’11,7 % ne l’ont fait qu’une seule fois.

Lorsqu’on se penche sur la proportion de ménages qui ont déjà contracté un crédit à la consommation (23,7 %), on note là encore l’influence de l’âge sur le montant moyen contracté par les Français dans le cadre d’un crédit à la consommation :

  • En 2023, les moins de 35 ans empruntent en moyenne les plus petits montants lorsqu’ils contractent un crédit à la consommation : 7 083 euros pour les moins de 25 ans, contre 9 853 euros pour les 26-35 ans. Ces sommes restent largement inférieures à la moyenne d’emprunt nationale pour ce moyen de financement (12 797 euros, soit jusqu’à 5 714 euros de moins).
  • Pour leur part, les emprunteurs âgés de 46 à 55 ans contractent en moyenne de plus gros crédits à la consommation (10 682 euros), mais qui se situent toujours en-dessous du montant d’emprunt à l’échelle nationale.
  • Enfin, ce sont les Français âgés de 36 à 45 ans et de plus de 56 ans qui empruntent les sommes les plus importantes (respectivement 15 375 euros et 16 415 euros), à savoir plus de 20 % par rapport au budget d’emprunt moyen en France.

Un tiers des Français contracte un crédit à la consommation pour acheter un véhicule ou rénover leur domicile

Bien que le crédit à la consommation soit une solution pour des besoins de même temporalité (à court terme), les motivations qui poussent les ménages à se tourner vers ce type de financement peuvent être multiples :

  • L’achat d’un véhicule ou des travaux de rénovation du domicile sont les principaux motifs qui ont poussé 34,3 % des répondants à contracter un crédit à la consommation en 2023.
  • Un achat de produits high-tech ainsi que le paiement de dépenses médicales imprévues constituent également des raisons motivant respectivement 32,2 % et 30,8 % des Français à emprunter via cette option.
  • D’autre part, “seuls” 28,7 % et 26,6 % des sondés estiment que le financement d’autres dettes et de voyages correspondent à leurs raisons principales d’emprunt.

34,3 % des Français voient le crédit à la consommation comme une solution d’étalement de leurs dépenses

En offrant la possibilité d’utiliser immédiatement le capital emprunté, le crédit à la consommation est une solution judicieuse en cas de besoins imminents. Ainsi :

  • C’est dans cette logique du 53,1 % des répondants voient ce type de financement principalement comme une aide en cas d’urgence financière.
  • Cependant, plus d’un tiers des Français considère le crédit à la consommation comme un moyen d’étaler leurs dépenses et donc de profiter d’une plus grande flexibilité dans leurs paiements ; alors que d’autres solutions de financement comme les prêts personnels non affectés sont davantage connus pour cette flexibilité.
  • Enfin, 21 % des sondés estiment que le crédit à la consommation a pour principal avantage d’acquérir des biens coûteux plus facilement, tandis que 8,4 % l’attribuent à d’autres buts (maîtriser son budget, etc.).

Les moins de 35 ans maîtrisent le mieux le concept de crédit à la consommation

La connaissance et compréhension du crédit à la consommation comme moyen de financement n’est pas la même en fonction de l’âge chez les ménages français. En effet, le graphique ci-dessous met avant que :

  • 50 % des moins de 25 ans et 47 % des Français âgés entre 26 et 35 ans connaissent parfaitement la notion de crédit à la consommation, malgré en parallèle une forte propension dans ces mêmes classes d’âge de répondants ne maîtrisant pas ce concept (respectivement 45,8 % et 47 %).
  • Cette tendance est plus contrastée chez les 36-45 ans, dont 45 % affirmant être complètement familiers avec ce moyen de financement, tandis que 15 % ne le connaissent que vaguement et que près de 40 % n’en ont pas une bonne compréhension.
  • À contrario, 52 % des répondants âgés de 46 à 55 ans et 50,9 % des plus de 56 ans ne sont pas du tout familiarisés avec ce concept.

Les chiffres-clés du crédit à la consommation en France

En complément des résultats du sondage présentés ci-dessus, voici un ensemble de données-clés sur le secteur du crédit à la consommation en France :

  • En 2023, 48,9 % des ménages français détiennent un crédit à la consommation, ce qui correspond à une baisse de 0,1 % par rapport à 2022.
  • Sur l’année 2023, le taux d’intérêt moyen sur les nouveaux crédits à la consommation s’élève à 2,33 %, contre 1,98 % en 2022. Cette hausse observée depuis le début de l’année 2023 s’explique en partie par la remontée des taux directeurs de la Banque centrale européenne.
  • À fin juillet 2023, la production de crédits à la consommation s’établie à 10,1 milliards d’euros, contre 10,2 milliards d’euros sur toute l’année 2022.
  • L’encours total des crédits à la consommation en France représente 283,4 milliards d’euros, soit une hausse de 2,7 % vs. à 2022.
  • Le montant moyen des nouveaux crédits contractés en 2023 s’élève à 6 800 euros,  correspondant à une augmentation de 2,3 % en comparaison avec 2022.
  • Le taux d’endettement des ménages par rapport à leurs revenus se monte à 27,6 %, à savoir une baisse de 0,1 % sur un an.
  • Les plus jeunes ménages (moins de 25 ans) sont les plus plus endettés par rapport à leurs revenus.
  • Les prêts personnels représentent 62,8 % des nouveaux crédits à la consommation en 2023, contre 32,2 % pour les crédits renouvelables.
  • Les prêts personnels sont principalement utilisés pour l‘achat de biens durables (47,4 %) et les travaux de rénovation du domicile (24,6 %).
  • Les crédits renouvelables sont contractés généralement dans le but de financer des dépenses courantes (14,6 %) et des vacances ou autres loisirs (13,4 %).
  • En 2023, les mensualités moyennes de remboursement des crédits à la consommation sont de 250 euros.
  • En moyenne, un crédit à la consommation prend 6,3 ans à être remboursé.
Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Inquiétude grandissante face à l’insécurité en France : un baromètre alarmant

Découvrir l'article

International

Aux USA, des professionnels vétérans du renseignement écrivent à Joe Biden au sujet d’une éventuelle intervention de la France en Ukraine

Découvrir l'article

Politique

69 % des français jugent que les collectivités territoriales n’ont pas assez de pouvoir

Découvrir l'article

Santé

Obésité : regards croisés USA/France

Découvrir l'article

Economie

Dette de la France : un frein pour demain ?

Découvrir l'article

Economie

Quels sont les parfums préférés des Françaises et des Français ?

Découvrir l'article

Biathlon, Sport

Biathlon. L’équipe de France championne du monde de relais mixte

Découvrir l'article

Sociétal

20 000 mineures se prostituent en France : Jennifer Pailhé lutte pour les sortir de l’horreur.

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Tournoi des 6 nations 2024. Demandez le programme + la composition des sélections + pronostics

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration : les entrées légales annuelles ont doublé en 20 ans, atteignant un record à 323.000 titres de séjour en 2023

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky