page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gouvernement des juges. Quel bilan ? Quelle légitimité ? Le 9ème forum de la Dissidence se tiendra le 18 novembre à Paris

Le 9ème forum de la Dissidence se tiendra le 18 novembre 2023 à Paris. Le thème ? Gouvernement des juges. Quel bilan ? Quelle légitimité ? 

« Limiter le droit d’asile ? Impossible : la Cour européenne des droits de l’homme fulmine. Arrêter le regroupement familial des étrangers ? Impossible : le Conseil d’État l’impose depuis 1978. Condamner l’aide au franchissement de la frontière par les clandestins ? Impossible : le Conseil constitutionnel l’a sanctuarisé au nom du principe de fraternité. Lutter efficacement contre l’insécurité ? Impossible avec le laxisme des juges judiciaires. Gouvernement des juges ? Quel bilan ? Quelles conséquences ? Il est temps d’ouvrir les yeux ! » indique Polémia, l’organisateur principal.

Les spectateurs pourront y retrouver des interventions notamment de Michel GeoffroyAristide LeucateBruno GollnishJérôme Triomphe ou Frédéric Rouvillois.

Pour vous inscrire voici la billeterie.

 Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Gouvernement des juges. Quel bilan ? Quelle légitimité ? Le 9ème forum de la Dissidence se tiendra le 18 novembre à Paris”

  1. marco dit :

    ,,Nous avons démontré que ces maisons ,dont une encore sous credit pour huit ans ont été payées par le fruit d un travail honnete dont 10ans d entreprise a Wuhan.Mes fils ont fait un travail de titans sur la maison qu ils occupent ,La juge (42ans ) a tout rayé les documents presentés par l avocat d un trait de plume .(montant de la démarche ,,autour de 600 000 eus).Nous sommes croyants ,,Dieu compensera et sanctionnera les dénis de justice .La Justice ,une disposition ,une valeur primordiale de Dieu ,,la parodie de justice ,,le déni de justice est un acte satanique qui aura sa rétribution .

  2. RoseMarine dit :

    La fonction sociétale du bouc émissaire: évitez qu’on ne pose les vraies questions et permettent que se perpétue la ronde infernale des corrompus et corrupteurs, dédaigneux du bien commun.
    Donc , question : mais qu’est-ce que les juges viennent faire là-dedans?😵‍💫

    ➡️La loi, c’est ce qui reste quand tout le reste a echoué… Et si vous méditiez un peu sur ce «tout le reste »? 😉

    ➡️ Le reste? Quel reste? Eh bien, par exemple:
    🔴La corruption des dirigeants par le totalitarisme de la finance internationale, hydre à plusieurs têtes: Milton Friedman, Klaus Schwab et ses disciples de Davos…
    C’est du fait des juges? Ah bon? Vraiment? 🤔

    🔴Les pays qui ne votent pas les résolutions de paix de l’ONU ; 12-12-23 pour la lutte contre le nazisme? 49 abstentions et 2 contre: l’Ukraine et les USA .
    ➡️Si vis pacem, para bellum? Eh bien justement, on est en plein dedans: le déshonneur ET la guerre, pour n’être plus capable de voir les choses en face. Ben m… alors!

  3. kaélig dit :

    Heureusement que la réglementation de la construction en BTP, n’est pas régie par les “improductifs” (terme comptable utilisé en entreprise) du Droit !
    Parceque là la “loi du chantier”, l’obligation de résultat prévaut:…Cà tient ou ça ne tient pas ! Alors q,ue toutes les lubies sociétales ou l’angélisme des droits de l’Homme vous pondent des oukases genre droit du sol, droit d’asile, regroupement familial, fraternité mondiale….dans l’irresponsabilité la plus totale quant au résultat…Yaka, focon…et de…rdez-vous avec les conséquences !

  4. patphil dit :

    les politiques sont élus
    les juges non!
    la “démocratie” doir être respectée

  5. Eschyle 49 dit :

    Je souhaiterais vous poser cette question: ” Si vous connaissiez le moyen de neutraliser la jurisprudence de la CEDH, y prêteriez-vous attention ? ”
    Voici un projet de réponse, en rappelant que ma profession, fondée en 451 avant JC, a été supprimée sans qu’aucun de mes confrères ait jamais pu se faire entendre; les conséquences en sont si catastrophiques, que le Conseil constitutionnel est saisi d’un projet de loi mobilisant, de 2023 à 2027, un budget de 51 milliards d’€:
    Lisez ces deux notes: a) https://reseauinternational.net/affaire-lambert-la-cedh-jette-le-masque/
    b) https://reseauinternational.net/affaire-lambert-la-cedh-jette-le-masque-et-rechausse-les-cothurnes-2/
    Notamment ce passage:
    ” La faculté de requête individuelle, après l’épuisement des voies de recours de droit interne, a été consacrée par une déclaration déposée auprès du Secrétaire Général par le Représentant Permanent de la France, le 2 octobre 1981 :
    « Au nom du Gouvernement de la République française, je déclare, conformément à l’article 25 de la Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales, signée à Rome le 4 novembre 1950, et conformément au paragraphe 2 de l’article 6 du Protocole n° 4 à ladite Convention, signé à Strasbourg le 16 septembre 1963 [article 6 du Protocole depuis l’entrée en vigueur du Protocole n° 11], reconnaître pour une période de cinq ans à compter de la présente déclaration la compétence de la Commission européenne des droits de l’homme pour être saisie d’une requête adressée au Secrétaire Général du Conseil de l’Europe par toute personne physique, toute organisation non gouvernementale ou tout groupe de particuliers, qui se prétend victime d’une violation, par l’une des Hautes Parties contractantes, des droits reconnus dans la Convention et dans les articles 1er à 4 du Protocole susmentionné ».
    ” En d’autres termes, d’une part, la dispense d’exequatur a été conférée, non point à la Cour européenne des droits de l’homme, mais exclusivement à son prédécesseur, la Commission européenne des droits de l’homme, d’autre part et surtout, le terme de cette dispense étant le 31 octobre 1998, la déclaration susvisée est caduque depuis cette date: il faut donc repasser par la case « exequatur de droit commun », exactement comme si l’arrêt querellé avait été rendu par n’importe quelle juridiction étrangère. Tant qu’il n’y a pas d’exequatur, la totalité des arrêts de la CEDH, postérieurs au 31 octobre 1998, sont nuls et non avenus.
    Vous voyez: ça tient en 15 lignes, et c’est à la portée d’un élève d’école primaire.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Société

La gauche appelle encore à la censure : pression pour interdire les Bobards d’Or

Découvrir l'article

A La Une, Politique, Sociétal

XVème cérémonie des Bobards d’Or : une soirée pour dénoncer le mensonge médiatique dans la bonne humeur !

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Jean-Yves Le Gallou (Forum de la Dissidence) : « Nous allons poser la question du gouvernement des juges notamment dans ses conséquences pratiques sur l’immigration et l’insécurité [ [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Climat, terreur sanitaire, immigration…Jean-Yves Le Gallou : « Cette propagande de tous les instants vise à fabriquer un climat de peur pour mieux contrôler l’opinion » [interview]

Découvrir l'article

Sociétal

Bobards d’or 2023. Delphine Ernotte et France2 décrochent la médaille d’or !

Découvrir l'article

Sociétal

« Faire face au système Macron ». Le 8ème forum de la Dissidence se déroulera le 3 décembre à Paris

Découvrir l'article

International, Vu ailleurs

Ukraine : l’Europe doit se désolidariser des Américains, par Bruno Mégret

Découvrir l'article

Insolite

Qui sera le nouveau Bobard d’Or ? A vous de voter !

Découvrir l'article

Sociétal

Le crépuscule de la religion des Lumières, par Michel Geoffroy

Découvrir l'article

Sociétal

Reportage au 7e Forum de la Dissidence de Polémia

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky