Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Explosion de la délinquance à Rennes : la preuve par les chiffres

La délinquance explose à Rennes. Cela fait des années que nous le rapportons, et c’est confirmé par des chiffres et des statistiques diffusés lors du dernier Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance en octobre 2023.

Les autorités ne peuvent plus faire semblant de ne rien voir : +23,8 % dans la Métropole par rapport à 2021. +28,4 % dans la seule ville de Rennes sur la même période. Tous les secteurs de la ville sont touchés, toutes les catégories de délinquance également.

Nous vous proposons de découvrir la synthèse administrative de ce rapport et les chiffres globaux, ci-dessous. Le dossier complet est à découvrir et à lire ici. Les statistiques présentées se basent sur les faits constatés par la police à Rennes. Ils regroupent les dépôts de plainte des victimes et les faits relevés dans le cadre de l‘activité des fonctionnaires.

 

 

Parmi les statistiques les plus marquantes, on note l’augmentation de 30 % des coups et blessures volontaires. Mais aussi de 128 % de faits liés aux stupéfiants (trafic et consommation) à Rennes entre 2019 et 2022. Une explosion qui gangrène la capitale administrative de la Bretagne. Concernant les vols, on note une hausse de +51,4 % entre 2021 et 2022 à Rennes et dans les communes de la métropole (+32,3 % entre 2021 et 2022, hors Rennes). Enfin, les violences sexuelles sont elles aussi en augmentation, et concernent viols, harcèlement, agressions ou d’atteintes sexuelles…

Néanmoins, la synthèse chiffrée ne répond pas à la question que se posent beaucoup d’habitants : qui est responsable de cette augmentation de la violence ? Quelles sont les principales victimes, qui sont les principaux agresseurs ? Quels liens peuvent ou doivent être faits avec l’arrivée progressive de nouvelles populations ces dernières décennies puis ces dernières années sur Rennes ? Certains journaux, dont le nôtre, ont déjà apporté quelques pistes depuis de nombreuses années déjà. L’absence d’autorisation – c’est pourtant le cas tout proche de chez nous au Royaume-Uni – de faire des statistiques notamment, empêche sans doute toute prise en compte de la réalité de la délinquance à Rennes, et surtout de son traitement. Tout comme l’absence des conclusions judiciaires propres à chaque affaire, empêche d’avoir une réelle visibilité sur l’efficacité (ou  non) de la Justice à Rennes et à Rennes Métropole.

Travail médiocre donc (et effectué les yeux grands fermés tandis que la population elle, n’est pas dupe, et voit ce qui se passe, et ce qui change à Rennes, comme dans d’autres métropoles, et parfois à vitesse grand V).

Deals, vols, violences. 42 migrants « mineurs non accompagnés » mis en cause à Rennes entre décembre 2021 et mars 2022 [Exclusif : le rapport de police qui accable]

Crédit photo : Wikipedia (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Explosion de la délinquance à Rennes : la preuve par les chiffres”

  1. Manac'h Per dit :

    Un grand merci pour cet article et une grande honte à la municipalité socialo-verte-communiste et autres idiots utiles qui ont fait de la belle ville de Rennes (et de sa métropole) un véritable coup gorge, une ville dangereuse…

  2. kaélig dit :

    Quand je pense que de 1968 à 1978 je vivais à Rennes où “je m’emmerdais comme un rat mort” tant la ville me paraissait calme de jour et de nuit comparativement aux villes animées (par les fêtards) de Brest, Camaret, Douarnenez…
    Fort heureusement, “grâce” aux socialistes, le”vivre ensemble” est venu apporter ses bienfaits !!!

  3. Bran ruz dit :

    Et ils sont éluent par qui les islamos gauchos à Rennes ? Sont ils aveugles et sourds les électeurs ? Ben non !!

  4. patphil dit :

    mais non, cet article n’est qu’une infox (fakeniouse en français moderne) les djeunes travaillent dans le commerce de certains produits , d’autres brulent des poubelles ou des voitures parce qu’ils ont trop froid, enfin ils aident certains à mourir par égorgement ou coups de couteau , une méthode plus radicale que l’euthanasie pronée par macron

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES

Rennes. Fusillade sur un point de deal à Maurepas, un homme tire sur ses agresseurs

Découvrir l'article

RENNES

Ville de Rennes : un budget 2024 à 463 millions d’euros

Découvrir l'article

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

RENNES, Sciences

Rennes. Demandez le programme des Mardis de l’espace des sciences pour février 2024

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : le collectif de soutien aux Sans-Papiers en pleine dépression

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Un homme gravement blessé au couteau

Découvrir l'article

NANTES

Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, immigration, délinquance et avenir du système social…les préocuppations principales des Français en ce mois de janvier 2024

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : les migrants en ballade

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍