Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola admet l’échec de l’UE en matière d’immigration

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a admis que l’UE avait échoué en matière d’immigration illégale.

Lors du discours annuel sur l’état de l’Europe de la Fondation Konrad Adenauer (KAS) à Berlin le 6 novembre, elle a également exprimé un “optimisme prudent” quant à la possibilité que l’Union européenne “sorte enfin de l’impasse” en matière d’immigration grâce à la dernière réforme de l’immigration en cours de négociation.

Ses propos ont été tenus lors d’un événement annuel du groupe de réflexion affilié au parti allemand de centre-droit CDU, le plus grand parti d’opposition allemand, qui fait partie du PPE, auquel Metsola est également affilié. L’Allemagne est la première destination des migrants en Europe depuis près d’une décennie, sous le règne d’Angela Merkel et de la CDU. Le continent connaît également une nouvelle vague d’immigration, en partie due à la guerre en Ukraine et en partie due à l’augmentation de l’immigration, principalement illégale, en provenance de divers pays d’Afrique et du Moyen-Orient. En août dernier, l’Allemagne avait déjà vu arriver 56 052 immigrés clandestins, malgré les tentatives de renforcement des contrôles aux frontières.

“L’immigration est un domaine dans lequel nous avons vu trop peu de progrès au cours des dix dernières années”, a déclaré Mme Metsola. Elle a ajouté qu’il faudrait également être “ferme avec ceux qui ne sont pas éligibles à l’asile”.

Le nouveau pacte migratoire en cours de négociation prévoit une “solidarité obligatoire”, avec laquelle plusieurs États membres sont en profond désaccord, ainsi que le traitement des demandes d’asile aux frontières de l’Europe plutôt que dans les États membres vers lesquels elles sont transférées. L’Europe est également en proie à une vague d’immigration irrégulière qui devrait dépasser l’afflux massif de migrants en 2015.

“Rendre les retours plus efficaces en traitant plus rapidement les demandes d’asile, en améliorant les modalités des retours et en renforçant la coordination opérationnelle et la coopération entre les États membres, les pays tiers, les institutions et les agences de l’UE devrait être au cœur de nos discussions“, a-t-elle déclaré. “Les lacunes entre une décision d’asile négative et une décision de retour doivent être comblées.

S’exprimant près de l’endroit où se dressait autrefois le mur de Berlin, elle a évoqué “l’esprit d’espoir” qui sous-tend le projet européen. “Avoir le courage politique de faire en sorte que les idées deviennent réalité. C’est cela l’Europe et c’est cet esprit que nous devons retrouver. Il n’y a pas de meilleur endroit pour le dire que Berlin, où à quelques mètres d’ici, le mur est tombé il y a 34 ans“, a-t-elle déclaré.

Elle a également abordé la situation au Proche-Orient.

“Nous savons qu’il faut arrêter le Hamas”, a-t-elle déclaré. “En tant que Parlement, nous avons toujours insisté sur le respect du droit international, sur le fait que les conséquences humanitaires de l’arrêt du Hamas doivent être une priorité et que l’aide doit pouvoir atteindre les personnes innocentes qui en ont besoin. Adopter une position ferme contre le terrorisme et faire tous les efforts possibles pour soulager la crise humanitaire à Gaza ne s’excluent pas mutuellement”, a-t-elle ajouté.

Elle a également réaffirmé la nécessité d’adopter une position ferme contre le terrorisme et d’œuvrer en faveur d’une solution à long terme fondée sur la coexistence de deux États, susceptible d’apporter la paix aux Israéliens et aux Palestiniens.

M. Metsola et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ont rencontré le ministre israélien des affaires étrangères, Eli Cohen, le 7 novembre à Bruxelles. M. Metsola s’était également rendu en Israël avec Mme von der Leyen à la mi-octobre pour présenter ses condoléances et témoigner de sa solidarité avec le pays à la suite des terribles attentats terroristes perpétrés par le Hamas.

“Les citoyens attendront de nous que nous agissions sur toutes ces questions avant qu’ils ne votent en juin prochain“, a conclu la présidente du Parlement européen dans son discours à Berlin.

D’aucuns ont noté la montée en puissance politique de Mme Metsola, évidente dans des discours comme celui qu’elle a récemment prononcé à Berlin, son rôle dans les relations entre l’UE et Israël, ou encore le fait qu’elle ait invité l’actrice et militante pour les réfugiés Cate Blanchett à s’exprimer dans l’enceinte de l’Eurochambre. Mme Metsola est déjà entrée dans l’histoire en devenant la plus jeune dirigeante du Parlement européen.

Crédit photo : Daina le Lardic © European Union 2023 – Source: EP
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

13 réponses à “La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola admet l’échec de l’UE en matière d’immigration”

  1. louis dit :

    ginette decouvre la lune ; un peu tard !

  2. Gaï de ROPRAZ dit :

    Enfin de sages paroles. Mais je reste prudent : On nous a tellement promis, tellement fait rêver…

    Bref, on verra bien où cela nous mènera …

  3. Franck dit :

    Bla bla bla, encore des mots lancés en l’air qui n’auront aucune conséquence

  4. domper catalan français dit :

    Reconnaître les causes de la ” maladie migratoire ” c’est un premier pas mais je crains que les outils pour la combattre ne soient pas à la hauteur du problème. Les billets ” aller ” des migrants sont dix fois plus nombreux que les billets ” retour ” compte tenu de l’imbroglio juridique infernal qui permet aux illégaux de rester sur le sol …..Les mesures d’empêchement d’arriver seront toujours plus efficaces que celles qui permettent un ” retour à l’expéditeur” !

  5. gillic dit :

    C’est le moins qu’elle puisse faire !!! L’idéal serait de dissoudre toutes ces assemblées qui sont inutiles et qui par contre coùtent une fortune aux contribuables de l’u.e. !!!

    • kaélig dit :

      Effectivement, tous ces “machins” coûtent “un pognon de dingue”.
      – Fonctionnaires européens: 43 000 en 2017.
      – ONU: 40 000 fonctionnaires (dont 5 200 français).
      Rémunération pour une famille de 3 enfants avec 10 ans d’ancienneté: 11 000 €/mois.

      Et en plus, comble du masochisme, ces “machins” comme les Etats subventionnent des associations pour démolir leurs décisions en matière d’immigration par exemple !

    • Spence Mathieu dit :

      Tout à fait.

  6. gaudete dit :

    bla bla bla, ces gens sont des incompétents notoires dont le seul but est de se faire mousser et de mentir. Quand ils agiront correctement on pourra peut-être commencer à les croire

  7. Bran ruz dit :

    Paroles et paroles et paroles !! Des actes !!

  8. kaélig dit :

    “Les citoyens attendront de nous que nous agissions sur toutes ces questions avant qu’ils ne votent en juin prochain“, a conclu la présidente du Parlement européen dans son discours à Berlin.”
    ………1er) On en a marre d'”attendre”.
    ………2è ) Il m’étonnerait que les électeurs votent pour les mollassons du PPE (Droite et Centre-Droit)

  9. patphil dit :

    “échec” ???? ben voyons, c’est au contraire un immense succès et ile continuent à importer des migrants jeunes, virils pour repeupler l’europe

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : une association immigrationniste campe devant l’entrée de la préfecture

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration à Bélâbre. Ces bobos rejetés dans leur village car Pro Migrants

Découvrir l'article

International

L’UE approuve le pacte sur les migrations ; les pays d’Europe centrale dénoncent une “grave violation de la souveraineté”.

Découvrir l'article

International, Sélection de la rédaction

Grand remplacement au Royaume Uni : Une population de plus de 70 millions d’habitants d’ici 2026, du fait de l’immigration

Découvrir l'article

International

Dublin. Une manifestation record contre l’immigration aux cris de « Ireland is Full »

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : le collectif de soutien aux Sans-Papiers en pleine dépression

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique

Nantes : Bassem Asseh (PS) tient un discours « facho »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍