Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Chef Joseph, ou le crépuscule de la civilisation indienne (bande dessinée)

Après avoir exalté la résistance des Cristeros, de Cadoudal et du général Lee, François Corteggiani dans sa dernière bande dessinée prône la lutte héroïque des indiens Nez-Percés face à l’envahisseur.

Vers 1877, dans la magnifique vallée de la Wallowa (nord-ouest des Etats-Unis). Le territoire ancestral des Nez-Percés, réputé pour ses gisements d’or et ses riches terres agricoles, est convoité par les colons américains. Bafouant systématiquement tous les traités, le gouvernement des Etats-Unis décide de déplacer le peuple des Nez-Percés. Après l’échec des pourparlers, devant l’inégalité des forces en présence, Chef Joseph doit se résoudre à quitter ses terres pour éviter que son peuple soit parqué dans une réserve. Cependant, suite à l’attaque de jeunes guerriers en colère contre des habitations de colons, la cavalerie américaine contraint les indiens à se diriger vers une réserve en Idaho. Chef Joseph a en tête une autre destination. Avec près de 800 guerriers, femmes, enfants et vieillards, ainsi que des milliers de chevaux, il entreprend un périlleux exode dans l’espoir de rejoindre la frontière canadienne. Ils franchissent les chaînes de montagne des Bitteroot Mountains, avec à leurs trousses l’armée américaine, encore marquée par le récent désastre de Little Big Horn. Mais après une fuite de plus de 2 000 kilomètres, la fuite des Nez-Percés s’achève tout près du Canada, par une ultime défaite, face aux troupes du colonel Miles. Les survivants sont transférés dans une réserve…

Né à Nice le 21 septembre 1953, François Corteggiani avait dressé le scénario de nombreux albums de La jeunesse de Blueberry (tomes 6 à 21), d’une aventure d’Alix (Tome 31, L’Ombre de Sarapis) et de plusieurs aventures de Lefranc (tomes 28, 30 et 32). Rédacteur en chef BD de la nouvelle version de Pif Gadget (parue de 2004 à 2008), il soutient en 2012 Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle. Mais malgré ses idées de gauche, Corteggiani à partir de 2019 écrit des scénarios de bandes dessinées historiques pour les éditions du Triomphe : Les Cristeros (dessiné par Michel Faure), Avec d’Artagnan (dessiné par Frédéric Garcia), Avec Cadoudal (dessiné par Mankho), Avec le général Lee (dessiné par Didier Pagot). Il décède le 21 septembre 2022, à Carpentras, le jour de ses 69 ans. Décrivant la lutte des cristeros, des chouans et des sudistes, ses derniers scénarios exaltent ainsi le courage ce ceux qui ont combattu pour défendre leur terre, leur foi ou leur culture.

 

Son dernier scenario de bande dessinée, Chef Joseph, s’inscrit dans cette même veine. Avec l’aide de l’historien Farid Ameur, spécialiste de la conquête de l’Ouest américain, François Corteggiani décrit le périple de Chef Joseph (1840-1904), attaché à ses traditions et épris de liberté. Baptisé et élevé par des missionnaires presbytériens, Chef Joseph, de son vrai nom Hinmaton-Yalaktit. est un chef indien calme, réfléchi, soucieux de la pérennité des siens. Tandis que les colons se font de plus en plus nombreux et pressants, il annonce à ses proches les raisons pour lesquelles une guerre ouverte est inenvisageable : « Nous perdrons notre liberté et notre peuple ne sera plus qu’un ramassis de mendiants… » Il montre bien le mépris de la part de l’armée américaine lors des pourparlers, la colère qui gronde chez les Nez-Percés, ainsi que leur courage lors de la fuite vers le Canada.

Le dessinateur italien Gabriel Andrade, par un style réaliste d’une grande précision, reconstitue à merveille l’exode de ce peuple indien. Le dynamisme des planches accompagne une narration particulièrement fluide.

En fin d’album, dans un copieux dossier pédagogique, Farid Ameur retrace le parcours de Chef Joseph, en révélant sa sagesse et son courage. Il rappelle que les réserves amérindiennes ont été placées sur des terres impropres à la culture pour « hâter la dislocation du ressort communautaire afin de briser à jamais leur résistance ». On comprend que la fuite constituait la seule option viable, entre une guerre funeste et une existence dégradante dans les réserves.

Kristol Séhec

Chef Joseph, 46 pages, 14,95 euros. Editions Glénat.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Chef Joseph, ou le crépuscule de la civilisation indienne (bande dessinée)”

  1. mouchet dit :

    L’histoire des amérindiens qui ont subit l’holocauste des colons américains fut désastreuse. On parle de 10 millions de morts et le reste de cette civilisation respectueuse de la nature vit dans des réserves. Certes il y avait moins d’habitants et actuellement notre civilisation a grandi s’est multipliée pour s’installer dans les territoires conquis. C’est donc comme le peuple Palestinien destiné et forcé, soit à se soumettre en les privant de ses terre, soit à se faire exterminer dans un immense génocide comme actuellement.
    L’actuel sociologie des USA dont certains spécialistes estiment que l’identité de l’Amérique a perdu son histoire ancestrale de son continent. la Canada fait de même en laissant tuer des amérindiens en toute impunité. Comme quoi notre humanité est intraitable et terriblement tueuse de ses semblables. Magnifique bande dessinée qui redonne une vérité aux amérindiens.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

L’odyssée de l’espace, la conquête spatiale en bande dessinée.

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Proies faciles, superbe bande dessinée policière.

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Diên Biên Phu en bande dessinée

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Pilote sacrifié, nouveau manga sur le sacrifice des kamikazes

Découvrir l'article

A La Une, Culture, Culture & Patrimoine

Thrace, nouvelle bande dessinée sur l’Empire romain.

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

L’or des marées, fin de la série sur les goémoniers bretons (bande dessinée)

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Brel, une vie à mille temps (bande dessinée)

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

L’orateur, une enquête criminelle dans la Rome antique (bande dessinée)

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Parcours d’un prêtre dans l’armée allemande (bande dessinée)

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Cortés, la bande dessinée qui explique la disparition de la civilisation aztèque.

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky