Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Révision des traités européens. Les dirigeants de l’Union Européenne contre leurs peuples ?

Le Parlement européen a approuvé ses propositions de réforme des traités de l’Union mercredi (22 novembre), demandant au Conseil de l’UE de soumettre les propositions au Conseil européen afin que les chefs d’État ou de gouvernement mettent en place une Convention qui devra se pencher sur la révision.

Les députés macronistes ont voté pour cette proposition de réforme, qui bafoue une fois de plus le résultat du référendum sur la constitution européenne.

Le rapport contenant les propositions a été approuvé par 305 voix pour, 276 voix contre et 29 abstentions. La résolution l’accompagnant a été adoptée par 291 voix pour, 274 contre et 44 abstentions.

« Suite à l’approbation en plénière, le Parlement européen a communiqué la demande d’ouverture d’une Convention visant à réformer les traités à la présidence espagnole du Conseil de l’UE. La présidence doit transmettre la demande au Conseil européen afin d’inscrire à l’ordre du jour du prochain sommet (qui se tiendra à la mi-décembre) un vote sur l’ouverture ou non de la Convention. Selon les procédures en vigueur, les chefs d’État voteront sur cette ouverture à la majorité simple.

La constitution de la Convention n’est pas encore clairement définie, mais elle devrait être composée de représentants de l’UE ainsi que des gouvernements et des parlements nationaux. Une fois la Convention ouverte, la discussion sur la manière de réformer les traités commencera, et les propositions du Parlement européen seront intégrées à la discussion. Les projets de réforme seront ensuite adoptés par consensus. Lors du débat en plénière sur le sujet mardi (21 novembre), la présidence espagnole a annoncé aux eurodéputés qu’elle transmettrait la demande d’inscrire le vote à l’ordre du jour du mois de décembre au Conseil européen » indique Euractiv

Nous vous laissons découvrir un panel du contenu de cette révision des traités européens, une révision qui semble dirigée contre les peuples européens eux mêmes (qui pourraient rapidement sanctionner les dirigeants lors des prochaines élections européennes de juin prochain).

Les principales nouveautés du projet de modification des traités sur l’UE adopté par le Parlement européen :

  • La prise de décision à l’unanimité des Etats membres (Conseil européen) devient l’exception, le vote à la majorité simple ou qualifiée la règle
  • On ne parle plus d’égalité entre les hommes et les femmes mais entre les “genres”
    • Les Etats ne devront plus assurer l’égalité des rémunérations entre travailleurs “masculins et féminins” mais entre “tous les travailleurs, sans distinction de genre“. Il n’y a plus de discriminations fondées “sur le sexe” mais des discriminations fondées “sur le genre”
    • On ne parlera plus de “sexe sous-représenté” mais de “genres sous-représentés dans toute leur diversité”

  • Le personnel de l’administration européenne devra refléter “l’égalité de genre et la diversité de la société” (discrimination positive)

  • Création d’une fonction de “Président de l’Union européenne” en remplacement des président du Conseil européen et de la Commission qui est elle-même remplacée par un “exécutif”

  • La politique étrangère et de sécurité commune n’est plus adoptée à l’unanimité mais à la majorité qualifiée

  • Création d’une “union de la défense” dotée de “capacités militaires” sous le “commandement opérationnel de l’UE” qui peut acquérir des armes au nom de l’UE ⇒ constitution d’une véritable armée de l’UE

  • Mise en place d’un mécanisme de défense collective : une attaque contre un Etat membre de l’UE est considérée comme une attaque contre tous ses Etats membres

  • L’UE pourra avoir recours à des moyens civils et militaires contre… les campagnes de désinformation

  • Compétence exclusive de l’UE au détriment des Etats membres pour conclure et négocier les accords internationaux sur le changement climatique

  • L’UE aura dorénavant une compétence partagée avec les Etats membres sur les questions de santé publique, “l’accès universel et complet à la santé” et les “droits sexuels et génésiques”. (Cela signifie que les Etats membres ne pourront agir que si l’UE a décidé de ne pas le faire ou qu’elle n’a pas encore proposé de législation)

  • Il en est de même pour :
    • la politique des frontières extérieures
    • les affaires étrangères
    • la sécurité extérieure
    • la défense
    • la protection civile
    • l’industrie
    • l’éducation
  • La politique commune migratoire devra tenir compte de la stabilité économique et sociale des Etats membres et répondre aux besoins de mains d’oeuvre du marché unique

  • L’UE ne pourra définir que les conditions “minimales” d’entrée et de séjour ainsi que les normes “minimales” de délivrance de visas et titres de séjour de longue durée

  • L’UE sera dorénavant compétente pour définir les règles minimales relatives à la définition des infractions pénales et des sanctions dans les domaines de la “violence fondée sur le genre” et “la criminalité environnementale

  • L’UE pourra compléter l’action des Etats membres dans la lutte contre la pauvreté et le “soutien au logement social”

  • Création d’un “Etat d’urgence” européen : Le Parlement européen, à la majorité simple, avec le Conseil européen, à la majorité qualifiée, pourront donner des pouvoirs extraordinaires à la Commission (l’exécutif)

  • Instauration d’un droit fondamental à “l’autonomie corporelle” et à un “accès universel à la santé” “sans discrimination

Plus d’informations ici

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

27 réponses à “Révision des traités européens. Les dirigeants de l’Union Européenne contre leurs peuples ?”

  1. JCML dit :

    L’UE le nouveau goulag avec ses maquereaux et maquerelles au pouvoir élus par personne. Nous avons un “chef de guerre” sans cou..les et maintenant il nous faut sortir de cette m…e qu’est cette UE, rapidement

  2. Maury dit :

    Là, on s’enfonce violemment dans la dictature.
    P Sanchez à vendu et trahi l’Espagne et recommence avec la totalité des européens.

  3. Alain Gastineau dit :

    La honte est grande, la spoliation encore plus grande. Nous touchons le fond, c’est le viol de notre identité, culturelle, politique, spécifique. Je ne reconnais plus rien, je ne veux pas de ce monde.

  4. Durandal dit :

    Bonjour,

    Les pouvoirs du PC se renforcent.

    CDT.

    M.D

  5. Hadrien Lemur dit :

    Sentant le vent tourner, les mafieux de Bruxelles avec la complicité de nos traitres nationaux veulent verrouiller leurs pouvoirs avant le vote de juin 2024. Il faut se sortir au plus vite de ce marigot pourri !

  6. RoseMarine dit :

    Techniquement parlant, peut-on parler de «coup d’état »?
    Si la France choisit la voie parlementaire, cela se finira en 49-3.
    Du coup, quelle place faite aux personnes qui ont confié leur vie à la voie parlementaire?

  7. RoseMarine dit :

    Majorité simple ou qualifiée à la place de l’unanimité: peut-on parler de coup d’état?
    Si les dirigeants actuels de laFrance opte pour la voie parlementaire, cela ne se terminer a-t-il pas en 49-3?
    Quid de la part faite aux personnes qui ont confié leurs vies à la voie parlementaire?

  8. PX dit :

    La ploutocratie européenne corrompue s’organise. Finalise la faillite de nos pays au profit des U.S.
    Macron, futur président de cette union européenne ?
    Est-ce qu’il faudra une révolution bien saignante pour en être définitivement débarrassés ? Ou un homme fort type De Gaulle pendant les années 40 ?
    Quel pays aura la lucidité d’en sortir en premier et entamer sa dislocation ?

  9. ollier dit :

    Technocrassie européenne et jacobinisme français sont les 2 mamelles de la maquereaunie frétillante qui deviendra bientôt de la morue séchée.

  10. Brun dit :

    La trahison de la volonté des Français – je n’ai pas la prétention d’affirmer quoi que ce soit pour les ressortissants des autres pays – est devenue complète. Honte à tous les coupables de cette situation : gouvernement, Macron, eurolâtre inconditionnel en tête, parlementaires, fonctionnaires de la Commission, etc.

    • Franck dit :

      Mais quelle volonté des Français? Les Français n’en ont rien a faire de tout ça, il vivent dans un monde de Bisounours.

  11. dominique gillet dit :

    et quand on disait que ça allait arriver, on nous traitait de tous les noms……bel avenir que voilà !

  12. Daniel GASZCZYNSKI dit :

    Il faut se révolter et aller dans la rue

  13. Joël Francomme dit :

    L’aventure continue avec l’UE. Un voyage sans retour, un simple billet aller dans la poche. On pourrait la rebaptiser UERSS.

  14. Bran ruz dit :

    Panique de la racaille en costards au pouvoir à Bruxelles , devant la possible raclée à venir aux élections européennes de 2024 !! Ils veulent priver les peuples européens de pouvoir changer la donne post vote , la peur les saisie !! Degageaons tous ces parasites inutiles en votant contre eux . Que les peuples européens votent pour des vrais opposants à cette chienlit immigrationiste, wokiste, mondialiste , foulant aux pieds nos identités.

  15. g dit :

    Et les cons qui ont voté oui à Maastricht ou en 2005 ouvreront-ils les yeux. Certains oui d’autres non. sauf que le mal est fait et la SS à la tête de la commission va nous pourrir la vie parce que les ss ont tous fini aux usa pour couler des jours heureux et elle ira couler des jours heureux chez ses maquereaux

  16. patphil dit :

    ils pensent pour vous, restez devant la télé, empiffrez vous de omg, payez des impots et fermez là ! ensuite ils s’étonneront que des gens exigent le frexit

  17. Caroline Porteu dit :

    Lettre à envoyer à tous nos élus !
    https://twitter.com/CPorteu/status/1728439323899388349

  18. cariou dit :

    Bonjour les amis,

    Nous sommes devant la perte de nos souverainetés, des pays , des régions…..de nos façons de vivre,
    de penser, d’exister !
    Nos dirigeants “élus” n’ont qu’un pouvoir de représentation
    On nous impose des étrangers dont nous n’avons pas besoin, sans qualification spécifiques, ……..et nous devons payer pour les accueillir…….
    Tout va changer, c’était prévisble

  19. mouchet dit :

    Il faut une Europe Fédérale continentale avec la Russie et basta. Le Général de Gaulle le préconisait très bien pour sortir du commandement des USA et l’OTAN qui nous coûte des milliards. Votez en conséquence pour l’Europe des Nations avec tous les pays à vocation fédérale.

    • Crollalanza dit :

      Lisez attentivement ‘mouchet’ : de Gaulle (dont il ose se réclamer) aurait été un européiste fédéraliste qui avait pour vision une fédéralisation de la France ! Sous le slogan creux d’une “Europe des Nations”, une “France fédérale” dans quelles conditions ? Et avec qui, alors qu’elle est déjà enchaînée aux TUE et TFUE !?

  20. Eschyle 49 dit :

    En bref, la Commission bruxelloise prépare une Fédération européenne. Rappelons qu’en 1793, toute suspicion de fédéralisme entrainait le renvoi au tribunal révolutionnaire, donc la décapitation. En voici la
    preuve: ” La révolution du 31 Mai et le fédéralisme en 1793; ou, La France vaincue par la Commune de Paris “, édité en 1886 par Hachette par Henri-Alexandre WALLON (1812-1904):
    https://archive.org/details/larvolutiondu302walluoft
    https://www.amazon.com.be/R%C3%A9volution-F%C3%A9d%C3%A9ralisme-France-Vaincue-Commune/dp/1021647691
    Selon Louis–Marie PRUDHOMME, in ” Histoire générale et impartiale “, 2.022.903 morts (vol. 6, 522):
    – Assemblée constituante…..3753.
    – Assemblée législative…..8044.
    – Convention nationale…..1026606.
    – Au champ de bataille……..800500.
    – Colonies……………184000.
    – Total des morts………2.022.903.
    Moralité: ressortez la guillotine …

  21. mouchet dit :

    l’UE est aux ordres de l’hégémonie dollars une dictature économique mis en place par les USA depuis1945. Les BRICS refusent cela Russie et Chine ensembles. Après l’immense dette occidentale de plus de 300’000 milliards irremboursables qui nous ruine tous. Donc avec un euro indexé au dollars du fait des dettes et de l’autorisation des USA pour le rééchelonnement et l’émission de nouvelles dettes euros après celles du dollars, l’UE est pied et poings liés aux USA qui décide de la guerre contre la Russie et nous vendre les énergies 5 fois plus cher. Pourquoi nos dirigeants obéissent-ils aveuglément aux USA et essaient de faire une dictature sociale financière sanitaire vaccinale partout ? Pour mieux diriger et empêcher coûte que coûte le rapprochement avec la Russie et dévaloriser l’euro. Réveillez vous et voter intelligent efficace liberté et pragmatisme pour une Europe des pays libres en fédération comme la Suisse.

  22. Chantal POMMEREAU dit :

    FREXIT immédiat !

  23. Ar Vran dit :

    Contrairement aux hystériques jacobins franchouillards, je trouve que ce texte va dans le bon sens. Il suffit de parcourir le texte pour voir qu’il défend les minorités régionales et les langues régionales; tout ce que exècrent nos jacobins ; le bémol étant bien sûr la substitution du mot « sexe » par celui de « genre »

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Mettre fin à l’ordre mondial fondé sur l’hégémonie libérale : le plan de Viktor Orban

Découvrir l'article

A La Une, International

Stephen Nikola Bartulica : « Une grande partie de la responsabilité de ce qui se passe en Europe incombe aux dirigeants politiques conservateurs » [Interview]

Découvrir l'article

International

Nikola Zbořilová (Svoboda a přímá demokracie) : « Les frontières extérieures de l’Union européenne ne sont pas assez protégées » [Interview]

Découvrir l'article

Economie, International

Immigration. 1,1 million de migrants ont demandé l’asile dans l’UE en 2023 – seulement 90 000 expulsions

Découvrir l'article

International, Politique

Allemagne. Plus de la moitié des Allemands défiants à l’égard des médias

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Société

La montée de la démocratie totalitaire en Amérique

Découvrir l'article

Tribune libre

Elections Européennes 2024 ou la démocratie bafouée. Vers une explosion de l’abstention ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Sociétal

L’Union Européenne finance largement un lobby trans

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

« Le PPE commence tout juste à comprendre les dangers de l’immigration de masse » : Entretien avec Geoffrey van Orden

Découvrir l'article

International

Viktor Orbán : « La Hongrie décidera de son propre destin, pas Bruxelles »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky