Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Victor Aubert (Academia Christiana) : « C’est devant les yeux ébahis de mes enfants que le ministère de l’intérieur m’a remis la lettre annonçant notre future dissolution, par trois gendarmes armés »

Gerald Darmanin a beau avoir le bilan sans doute le plus lamentable, le plus catastrophique de tous les ministres de l’Intérieur dans l’histoire de la 5ème République, il est toujours en place. Et à défaut d’assurer la tâche pour laquelle il est grassement payé, c’est à dire assurer la sécurité des Français, il multiplie les dissolutions actuellement, ou les tentatives de dissolution, de toutes les associations qui oeuvrent à défendre les autochtones de l’hexagone. Quiconque critique désormais l’immigration et entend défendre et promouvoir nos identités, s’expose au foudre de M. Darmanin et de la République française.

Dernièrement, c’est Academia Christiana, mouvement de jeunesse enracinée, catholique et identitaire, qui en fait les frais. Le ministre de l’intérieur a en effet annoncé, dimanche 10 décembre, qu’il va demander la dissolution d’Academia Christiana. « Nous présenterons leur dissolution en conseil des ministres dans les semaines qui viennent », a-t-il déclaré sur le média en ligne Brut. « Il y a au moins trois autres groupes d’ultradroite » dans le viseur des services de renseignement, a encore déclaré le ministre de l’intérieur, sans donner de détails.

« Sous prétexte d’une prétendue menace pesant sur les Français », ce groupe « légitime de façon récurrente la violence physique et le recours aux armes », a précisé à l’Agence France Presse une source proche du dossier. Pour ce faire, « elle utilise un vocabulaire guerrier et incite de manière explicite ses militants à s’armer et à partir en “croisade” », a ajouté cette source. « D’autre part, et en cohérence avec cette menace qui guetterait la France, Academia Christiana présente la “légitime défense” comme nécessaire », a-t-elle encore dit.

Pour évoquer cette menace de dissolution, qui semble clairement relever du délit d’opinion – nous avons interrogé Victor Aubert, président d’Academia Christiana. Face à la tyrannie, un seul slogan : « Longue vie aux rêves ».

Breizh-info.com : Comment avez vous appris cette dissolution à venir ?

Victor Aubert (Academia Christiana) : C’est mon fils de huit ans qui m’a prévenu que la police avait frappé au domicile familial. C’est devant les yeux ébahis de mes enfants que le ministère de l’intérieur m’a remis la lettre annonçant notre future dissolution, par trois gendarmes armés. J’étais littéralement bouche bée.

Breizh-info.com :  Qu’est ce qui est factuellement reproché à Academia Christiana ?

Victor Aubert (Academia Christiana) :Dans cette lettre on nous reproche presque tout ce qui est possible d’imaginer en terme d’infamie et de crime de pensée. Dans les faits tout est absolument ridicule et absurde. On nous reproche d’appeler à la violence parce que nous avons utilisé une métaphore militaire dans une communication : « former une armée de bâtisseurs », d’être antisémites parce que nous avons recommandé la lecture de Charles Maurras et de Jean Madiran, de promouvoir l’inégalité homme femme, parce que nous avons fait l’éloge de la pudeur…

Breizh-info.com : Juridiquement, quels sont vos recours ? Cette dissolution a-t-elle une chance d’aboutir ?

Victor Aubert (Academia Christiana) :Notre avocat est en train de rédiger une lettre de réponse au ministère de l’intérieur. Si la dissolution est effectivement enclenchée nous ferons appel. Dans un Etat de droit, cette dissolution n’aurait aucune chance d’aboutir. Dans une république corrompue, on sait comment ce genre d’affaire se termine.

Breizh-info.com : Les dissolutions s’enchainent à tour de bras. Le ministre de l’intérieur pousse-t-il a la radicalisation ?

Victor Aubert (Academia Christiana) :Je crains qu’en dissolvant toutes ces associations, les jeunes n’aient plus aucun repère ni aucune structure leur permettant de canaliser leur colère légitime. Les associations permettent de détourner de la violence en proposant des issues positives. Lorsque les jeunes viennent à Academia Christiana, nous les invitons à s’engager au service du bien commun, à mettre leur talent au service de quelque chose de positif, et non à détruire ou à salir.

Breizh-info.com : Quel message souhaitez vous faire passer à ceux qui vous lisent ?

Victor Aubert (Academia Christiana) :Academia Christiana a toujours invité à bâtir, j’invite donc nos lecteurs à ne pas perdre espoir, à ne pas se repaître dans l’amertume et la critique systématique de tout ce qui ne va pas. Ensemble nous pouvons bâtir la civilisation de demain. Si Academia Christiana n’est plus là, poursuivez notre travail à votre manière, transmettez à la jeunesse, faites vivre nos traditions, cherchez Dieu !

Pour nous défendre juridiquement nous avons besoin de votre soutien financier. Ce n’est pas simplement notre association que nous défendons mais la vérité et la liberté de notre peuple.

Propos recueillis par YV

Quelques réactions suite à l’annonce de cette dissolution :


Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Victor Aubert (Academia Christiana) : « C’est devant les yeux ébahis de mes enfants que le ministère de l’intérieur m’a remis la lettre annonçant notre future dissolution, par trois gendarmes armés »”

  1. Manac'h Per dit :

    LFI et les milices d’extrême-gauche ne sont toujours pas sur la liste pour une éventuelle dissolution ?

  2. nina dit :

    Suite a cet article, j invite cette association as se servir de substack.com pour publier ce qu ils ont a dire. Et rester en contact les uns avec les autres
    J invite aussi tout le monde a faire de meme, pour s informer et echanger des informations
    Pour publier, pour lire et pour former un reseau.
    L utilisation en est tres simple. Il suffit d utiliser l application que vous trouverez sur google( play) etc.
    Vous vous inscrivez, vous avez acces à toutes les publications, la plupart gratuites. Vous pouvez publier vous meme. Et si vous le souhaitez vous pouvez etre rémuneré. La sphere anglophone l utilise et de grands reporters comme Seymour Hersch qui n est plus publié dans les media main stream ( il dérange) y publie. Scott Ritter aussi ( il dérange aussi) Nombres de publications sur l ukraine, le covid, etc.. Des chercheurs, des juristes , des poetes et des gens ordinaires
    Vous vous inscrivez avec votre adresse mail, mais vous pouvez publier sous un pseudo, ou non. Tout ça pour dire, que comme cela arrive dans votre boite mail, l etat n a pas a mettre son nez la dedans. Et toutes sortes de communautés communiquent ainsi.
    C est ainsi que j ai moi aussi des contacts dans divers pays d europe et aux USA, australie etc.
    Il y a depuis peu aussi des publications en espagnol/ italien ?. Et j en ai vu une en francais, une francaise qui vit aux USA etposte des emissions tv francaises.
    N importe quoi peut etre publié.
    Des recettes de cuisine, de la mode, des rubriques historique, geopolitique etc.
    Il suffit de commencer. Et d etendre son réseau si cela est souhaité, ou simplement de lire pour avoir des nouvelles qui ne sont pas publiées dans les media ordinaires, surveillés eux aussi.

    Quant à ce qui est raconté plus haut dans l article, sachez que l allemagne et le royaume uni ont les memes problemes. On met les gens en taule pour des delits d opinion. Et on laisse les vrai criminels dans la rue.
    Ce sont a l evidence des directives du WEF pour causer le chaos et nous imposer toutes sortes de restrictions.
    Les etats se sont tellement endettés ( merci l UE) qu ils n ont plus leur mot a dire dans la politique interieure du pays, macron et autres n etant que des pions. Ce sont maintenant des financiers comme blackrock ou rothchild pour n en citer que deux, qui dicte leur loi aux etats. Et ils veulent nous reduire en esclavage ou pire.

    C est bien pour ça que j invite vos lecteurs a se mettre a substack.com
    Les articles et les commentaires restent privés.
    Et cela peut etre aussi un revenu d appoint pour les journalistes, s ils reussissent a fideliser leurs lecteurs.
    Il faut resister, et resister aussi a la violence qui est provoquée.

  3. KC dit :

    @Mme nina : Thank-you pour le conseil … Pour le reste , il nous importe peu de “resté privé” bien au contraire , nous petit gens , nous n’avons rien à cacher ! On se fout des qu’en-dira-t-on … Si même les messages ne sont point reçu par ceux qui les concernent , les pseudo-censeurs les reçoivent quand même sur leur logiciel central et autre terminaux , qui contamine les Gafam mes également sature leur prétendus IA par un flux d’information contrôler qui en t’en qu’entité numérique ne comprend rien aux notion du second degré ainsi que de l’étymologie structurelle des mots et de bien d’autres choses . Je vous dit cela , pour faire simple ! Sachant que vous êtes au point en ce qui concernent les prétentions ” informatique ” d’un nombre incalculable de passerelle censé relier les réseaux etc ,etc … La vérité ne peut rester sur le boisseau . Prenez soin de vous .

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Discrimination politique : l’Institut Iliade saisit la Cour de justice de la République

Découvrir l'article

Tribune libre

Dissolution de Civitas : analyse et perspectives [L’Agora]

Découvrir l'article

Politique

Malgré son bilan catastrophique, Gérald Darmanin toujours au gouvernement : Qui est dans le Gouvernement Attal ?

Découvrir l'article

Ensauvagement, Société

Les fêtes de la Saint-Sylvestre “se sont bien passées” (Gérald Darmanin) ? La réalité en Bretagne

Découvrir l'article

Sociétal

Loi Immigration, dissolution : Darmanin sous pression ! – I-Média n°471

Découvrir l'article

Sociétal

DISSOLUTION D’ACADEMIA CHRISTIANA. Résister au mensonge avec Victor Aubert et Jean-Eudes Gannat

Découvrir l'article

Sociétal

Bataille judiciaire contre les décisions liberticides du pouvoir : l’Institut ILIADE fait le point

Découvrir l'article

Sociétal

Loi immigration : ils justifient la grande régularisation ! – I-Média n°466

Découvrir l'article

Politique

Loi immigration: le discours de Gérald Darmanin au Sénat en intégralité – Stéphane Ravier lui répond

Découvrir l'article

Sociétal

Terrorisme, guerre : ce qu’on ne vous dit pas ! – I-Média n° 463

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍