Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Collège d’Issou : le déni jusqu’à la fin

L’affaire agite actuellement le monde de l’éducation : les enseignants du collège Jacques Cartier d’Issou dans les Yvelines lancent un appel à l’aide suite à un cours d’art donné à une classe de 6e durant lequel un tableau du XVIIe siècle, Diane et Actéon du peintre Giuseppe Cesari, qui montre cinq femmes nues, a été présenté aux élèves. Ce tableau rentre parfaitement dans le cadre des programmes de l’Education Nationale.

Or, selon les enseignants, plusieurs des élèves présents ont détourné la tête car ce “tableau heurtait leurs convictions religieuses”, etc… Depuis cet évènement, l’enseignante fait face à des accusations de “racisme” de la part de certains collégiens, accentuées par des rumeurs toutes démenties depuis. Mais le mal est fait, sachant, de surcroît, que tout ceci se déroule dans un climat déjà fortement dégradé au sein de l’établissement public où les incidents de “vivre-ensemble” se multiplient depuis octobre.

Hélas, enfermés dans une posture idéologique quasi religieuse qui empêche de dire le réel, les enseignants de Jacques Cartier arguent que cette situation n’est le fait que du… manque de moyens ! Avec en tête du cortège du déni, le maire sans étiquette Lionel Giraud, lui-même employé dans l’établissement qui affirme, dans le communiqué officiel de la mairie d’Issou que “ce collège fait face depuis septembre à une situation dégradée, découlant du manque de personnels de vie scolaire.

Politique du déni des vraies causes de cette N-ième crise dans le monde de l’Education : l’Islamisme, l’immigration-invasion, le Grand Remplacement des populations, des moeurs, des valeurs. Politique du déni jusqu’au bout. Jusqu’à l’absurde. Jusqu’à la folie.

Car, traditionnellement le monde enseignant est de gauche, immigrationniste, bercé des illusions de la “diversité heureuse et enrichissante” et aucun Samuel Paty, aucun Dominique Bernard ne pourra entamer cette croyance devenue religieuse que l’immigration est une “chance pour la France”. Le moindre doute quant à ce dogme entraînant pour le syndicaliste enseignant qui ne montrerait pas le zèle requis en matière de “lou-ravisme” immigrationniste une mise à mort sociale au sein de son organisation politico-syndicale.

Le rappel du Dogme a d’ailleurs été donné par Sophie Vénétitay, secrétaire du syndicat SNES-FSU qui, dans une interview à RMC, affirme “qu’il faut certainement des moyens supplémentaires pour aider cet établissement à sortir des problèmes qu’il connaît” en réaction à l’appel à l’aide de ses collègues. Plus de moyens, “un demi poste de CPE”, un “poste supplémentaire d’AED” selon la mairie d’Issou. Un poste et demi qui arrêteront le prochain Abdoullakh Anzorov venant décapiter la pauvre enseignante d’art ?

A Issou, le drame ne s’est pas encore déroulé mais le poison du déni face aux véritables causes de l’effondrement actuel de la société française infuse encore !

Crédit photo : mairie d’Issou

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

24 réponses à “Collège d’Issou : le déni jusqu’à la fin”

  1. Je me rappelle que dans les années 50 où j’étais enfant et gamin et que mes parents m’emmenait visiter le château de Versailles, le guide avertissait les adultes du cortège de visiteurs de laisser les enfants et les personnes que cela pouvait choquer dans une grande salle devenant en somme d’attente. Ceci avant d’emmener les personnes uniquement adultes et se déclarant intéressées uniquement visiter une très grande salle où étaient exposés des centaines de tableaux dont certains de nus comme celui-ci. En FRANCE, française, normale, civilisée et Chrétienne encore, on avait ce comportement de respect de l’enfance et des adultes refusant le nudisme même en peintures ! Et alors ? Dans ce collège, les enseignants n’avaient pas le droit de choquer qui que ce soit et c’est bien fait pour eux !

    • yeti59 dit :

      Tout à fait d’accord avec vous, ce tableau est inadapté pour des enfants de 11 ans.
      La prochaine fois, ce sera la “naissance du monde” ?
      En plus elles sont moches =))

    • Durandal dit :

      Bonjour,

      Merci d’avoir gardé bonne mémoire. Cette gauche/ce pays est perverse et elle ne s’en aperçoit même plus.

      Cdt.

      M.D

    • Hadrien Lemur dit :

      C’est bien loin les années 50, près de trois quart de siècle et le puritanisme légitime de l’époque n’avait rien à voir avec le communautarisme musulman. Le guide de Versailles ne risquait pas lui la décapitation et les visiteurs timides d’alors ne risquait pas d’allumer le feu de la vengeance sur les réseaux sociaux. Le problème que l’on veut nier dans cette affaire (comme dans de nombreux autres établissement) c’est qu’il y a dans notre pays à l’heure actuelle toute une frange de la population, malheureusement identifié à tort comme « Française » qui veut imposer sa loi religieuse partout. Loin de vouloir calmer les choses, de nombreux parents d’élèves de cette communauté encouragent leurs enfants à défier l’autorité scolaire en revendiquant des droits exorbitants liés à leur religion. Si de plus on livre nos enseignants à la vindicte en disant que c’est bien fait pour eux, il ne faut pas s’étonner de voir la liste des profs abattus s’allonger.

      • Boyer dit :

        Cette réponse m’a réchauffé le coeur : “bien fait pour eux” ???? Quelle horreur, mais comment peut-on dire une telle ineptie ??? C’est absolument choquant. A vomir.
        Merci Mr L.

    • jakm dit :

      J’ai connu la même enfance ; de plus, quel est l’intérêt de montrer ce tableau ?

    • Le Celte dit :

      Vous êtes né tout habillé ?
      Vous avez des enfants ?
      Quand vous honoré madame le faite vous tout habillé ?

  2. gaudete dit :

    Désolé de contredire la bienpensance ambiante mais je pense qu’en 6° on a autre chose à faire qu’à montrer des femmes nues. Mais dans la rééducation nationale gangrénée par la gauche, on se croit tout permis. C’est normal que ça ait choqué des élèves qu’ils soient muz ou autre. Il faut en tenir un sacré grain pour ne pas comprendre ça. Comme dirait Audiard: les gauchiasses ça ose tout c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît. Malheureusement dans notre pays avec les invertis et toute la clique lgbtqxyz on se crfoit tout permis qui plus est dans les écoles où en primaire on apprend au gamins à se masturber, je trouve là que ceux qui font cela devraient se retrouver en tôle et au plus vite, mais quand on a à la tête de l’état un type qui ne sait même pas s’il est male ou femelle il ne faut pas s’étonner

    • Cantharide dit :

      J’essaye de réfréner les hauts-de-cœurs que me provoque tous ces merveilleux commentaires. Je vois de grands admirateurs de Bernardo Gui dans ces pages, probablement pas mal de frustrés et quelques platistes évidemment ! Certains auront même les 3 qualités qu’il conviendrait de juguler à grand renfort d’anxiolytiques, voir de neuroleptiques ! En tout cas, pour beaucoup, on ne peut que constater l’inutilité de l’école et leur épanouissement serait sans doute à son comble en terres intégristes !

    • Boyer dit :

      En taule, pas “en tôle”….

  3. louis dit :

    on pouvait effectivement montrer d’autres themes que des femmes a poil a des enfants d’ailleurs l’initiation a l’art peut commencer par l’art au neolhytique et continuer en evitant ce genre de theme

  4. CHRISTINE MULLER dit :

    J’ai vécu a Issou avec ma petite famille, 18 ans (1989 a 2006) j’ai vu construire ce collège, mes 2 grands y sont allé. c’était un village tranquille, jusqu’à ces constructions pas cher, style lotissement sur des petits terrains, constructions voulues pas la commune, de gauche a l’époque. On a vu la population changer, beaucoup venaient du val fourré cité de mantes la jolie. bref il était tant pour nous de vendre et partir. Qu’est ce qu’on est bien en bretagne, pour rien au monde je retournerai en ile de France.

  5. Bohanne dit :

    Perso je ne montrerai pas de tableau de femmes à poils à mes enfants, la vie se chargera de leur montrer ce genre de chose bien vite sans qu’on les y force. Ya plein de choses plus intéressantes à découvrir surtout à 11ans. Donc je suis d’accord avec ceux qui on protesté contre ça même si ils sont musulmans et que je suis catholique.

  6. Antoine dit :

    C’est tout de même étrange de voir les gens s’indigner pour une toile qui en montre presque autant qu’une pub pour des yaourts, la suggestion de l’acte en moins.
    Ces gamins déjà dressés à promptement s’indigner en public détournent aussi le regard à chaque coupure pub ?

    • Jérôme dit :

      Effectivement des gamins de 11 ans devant la télé, des films et des publicités sans équivoque, c’est pire. Certaines populations voudraient imposer leurs principes religieux et interdire certains cours. Il y a 30 ans, jamais un prof n’aurait été menacé pour montrer un tableau de nus aux élèves, en rapport avec la mythologie. On est aujourd’hui face à une contestation islamique qui veut imposer sa vision du monde.
      Merde, une femme nue, ça n’a rien de choquant !
      Ce qui serait choquant ce serait un tableau montrant une copulation sans complexe, sexes à l’air libre. Ce tableau montrant des nymphes est ce qu’il y a de plus banal et naturel.
      Ce qui n’est pas banal, par contre, c’est l’apprentissage de la masturbation à l’école ou le fait d’expliquer aux enfants que l’on peut être femme ou homme indépendamment de son identité biologique.
      On marche sur la tête !

  7. Jérôme dit :

    Si on ne peut pas montrer aux élèves un tableau avec des nymphes nues, alors il faut s’interdire de montrer des statues de Dieux grecs ou le sexe masculin est mis en évidence. Cette polémique débile nous vient d’une communauté dont la loi religieuse est au-dessus de la loi républicaine.
    On marche sur la tête.

  8. Le Celte dit :

    Vous n’avez rien compris la population des indésirables vont trouvés tous les prétextes pour emmerder les autres.
    Regardez en Bretagne des gauchos voudraient faire enlever tous les calvaires qu’il y a partout.
    Qu’est ce que ces gens cherchent ?
    Une guerre ethnique et religieuse ?

  9. Rycart dit :

    Certains commentaires me laissent pantois ! En 6ème, la plupart des gamins ont tablettes et smartphones où ils aiment visionner parfois des horreurs. Le tableau n’a rien de choquant. En tout cas, beaucoup moins que “l’abbé Michel” dans certains camps scouts ou certains entraîneurs dans le sport, etc.

  10. Vladimir Vladimirovitch dit :

    Palestine ,le déni jusque a la fin
    Ce pays volé en 47 par des nazis sans prépuce n’en finit plus de souffrir !

    • kaélig dit :

      Palestine…Terre historique des Hébreux (juifs) depuis 4 000 ans “volé en 1947” par décision de l’ONU aux envahisseurs musulmans arrivés dès 620 après J.C.

    • kaélig dit :

      Question “nazi”, vous voulez parler du grand Mufti de Jérusalem qui se vantait en 1947 de posséder un gilet pare-balle offert par Hitler ? Ou/et de la trentaine de bosniaques, anciens SS, venus en mercenaires donner un coup de main aux armées arabes attaquant Israel ?

  11. Hadrien Lemur dit :

    « Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt » Au vu de la plupart des commentaires, il semblerait que l’adage est vrai et que les imbéciles ne voient que des femmes nues là où il faut voir l’islamisme envahissant. Pauvres de nous si même une évidence devient un dilemme pour une majorité d’endormis.

    • Atila dit :

      Monsieur Lemur, vous avez parfaitement raison. Un tableau de peintre avec des femmes nues n’a rien de choquant. Il n’y a que les islamistes qui sont choqués et prompts à mettre le bordel à l’école. Si l’école républicaine ne leur convient pas qu’ils mettent leurs gosses à l’école coranique et qu’ils ne fassent pas C****.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Suicide de l’Espagne. Les gauchistes envisagent la régularisation d’un demi million de migrants

Découvrir l'article

Société

“Dans quel pays vit-on ?” Le maire de Romans-sur-Isère revient sur l’inaction du gouvernement après le meurtre d’un adolescent

Découvrir l'article

Economie

Destin commun. Les subventions délirantes des agents de Soros qui veulent imposer des migrants dans les campagnes

Découvrir l'article

International

Guerre ethnique et religieuse entre gangs dans les prisons les plus dures du Royaume-Uni

Découvrir l'article

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Une pétition soutenue par l’extrême gauche et l’Eglise soumise au Parlement pour régulariser les migrants clandestins

Découvrir l'article

Sociétal

La Prison pour femmes de Rennes va accueillir des dizaines de combattantes islamistes

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Interview de Yona Faedda, porte-parole du collectif Némésis poursuivie pour avoir brandi des pancartes : « libérez-nous de l’immigration » et « violeurs étrangers dehors ».

Découvrir l'article

Politique, Sociétal, Société

Quand le parti musulman UDMF s’insurge contre les lois favorables au transexualisme

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Elections Européennes 2024. RN, AfD….Assimilation versus Remigration

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky