page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brest : la décrue des églises catholique, signe d’un changement de civilisation ?

La civilisation bretonne, en particulier dans le diocèse de St Pol de Leon, a pu être qualifiée de « civilisation paroissiale ». Organisation de l’espace diffusée depuis le haut Moyen Âge par l’Eglise Catholique : la paroisse désigne une communauté stable de fidèles dont la charge pastorale est confiée au curé, lui-même placé sous l’autorité de l’évêque diocésain.

C’est très tôt, dans le Leon médiéval que le duc Jean le Roux confie à l’évêque de St Pol le pouvoir politique, en transférant le titre de comte à l’évêque et en créant un titre inédit d’« évêque-comte ». Les Léonards échappent ainsi précocement, dès le XIIIe siècle, au régime féodal pour entrer dans une société organisée peu à peu autour d’institutions religieuses : chapelles, pardons, églises, fabriques, enclos.

Cette histoire particulière explique la place centrale de l’église dans notre culture léonarde et bretonne. C’est plus qu’un édifice de culte : elle est aussi le lieu de rassemblement des croyants pour les fêtes et pour les rites de passage (baptêmes, mariages, enterrements), et le point névralgique autour duquel s’organisent la socialisation et les échanges.

L’importance de ces églises est encore très prégnante après-guerre, la paroisse urbaine reprend en ville un modèle hérité du monde rural, jusque tard dans le 20e siècle (voir la reconstruction des églises de quartier à Brest).

Cependant, suite aux changements majeurs de notre société depuis 60 ans c’est la bascule civilisationnelle. Depuis le dernier Concile et la tentative de réconciliation de « la religion du Dieu qui s’est fait homme avec la religion de l’homme qui se fait Dieu », pour reprendre les termes du discours de clôture Paul VI, les croyants bretons s’éloignent à pas feutrés des autels, des églises et de toute la vie sociale qui les environnait.

« Quand le Fils de l’Homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » Luc 18 :8

Les conséquences immobilières pour le diocèse commencent à se faire sentir depuis quelques années. C’est en 2011 dans le quartier de Bellevue que pour la 1ere fois une église, dédiée à St Yves, est officiellement à vendre. Depuis quelques semaines, le diocèse cherche à se séparer de l’église St Jacques. A Keraudren, la chapelle est en cours de démolition. La communauté catholique attachée au rite traditionnel s’est pourtant portée candidate au rachat pour faire revivre ces lieux de culte. Sans retour du diocèse.

Eglise de Keraudren en cours de démolition pour construire un amphithéâtre et une bibliothèque.

Face au recul de la spiritualité et de la sociabilité qui en découlait, ces édifices dont la nécessité semblait évidente il y a 60 ans sont devenus rapidement obsolètes.

D’autres églises brestoises sont fermées pour travaux depuis des années, notamment l’emblématique église St Martin, principal clocher que les navigateurs de la rade prennent pour repère. Elle est fermée depuis 6 ans « pour travaux » sans aucune de communication de la municipalité sur son devenir (réouverture ?). Idem pour l’église historique de Recouvrance : St Sauveur. Enfin comme l’emblématique cathédrales de nos ducs, à Nantes, fermée pour dépollution depuis l’incendie rwandais de l’orgue en juillet 2020.

Prions pour que notre société bretonne relève la tête, s’éloigne du matérialisme qui ronge son âme. Qu’elle retrouve la foi de ses aïeux, remplisse à nouveaux les nefs célestes. Espérons qu’elle bénéficie ainsi des bienfaits temporels et spirituels qui en découlent.

Christian Le Gall

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “Brest : la décrue des églises catholique, signe d’un changement de civilisation ?”

  1. Jacky RÉAULT dit :

    C’était ‘La terre des prêtres’, pour la sociologie religieuse.
    N’est ce pas leur fuite en avant moderniste les séparant du peuple croyant, qui a précédé,(induit?)., la désafiluation des fidèles.?

  2. JP VARESE dit :

    Si j’ai bien compris l’article, le diocèse préfère faire raser une chapelle que la vendre à une communauté catholique traditionnelle qui reconnaît le pape François? A Nantes, dans les années 70, je crois, le diocèse avait prêté une chapelle (en béton!) à une communauté musulmane. Cherchez l’erreur.

  3. André dit :

    Sur le fond ( et on l’a touché ! ) je crois que la ” remontada ” du christianisme en France va se faire d’ici peu car c’est la seule voie possible pour enrayer l’inondation islamique de notre pays. Les gens en ont tellement marre de tous ces discours Woke, anti blancs, anti chrétiens, anti patrimoine historique ou culturel au profit de cette religion conquérante qu’ils se tournent vers l’église, seule force spirituelle qui les écoutent.

  4. Le Boucher de La Villette dit :

    « L’Église catholique » ? Vous voulez dire la secte conciliaire ? C’est normal qu’elle perde des fidèles au fur et à mesure des décennies : le relativisme religieux, la désacralisation, le libéralisme, le modernisme, l’œcuménisme mal entendu, une fausse doctrine et une fausse religion en somme, fini par se ressentir même parfois par les plus insensibles.
    Il faut revenir à la religion de nos pères, la religion catholique. Dans les chapelles dites traditionnelles, où vous trouverez le véritable enseignement, le véritable catéchisme, de l’Église. Il faut se méfier de ceux qui légitiment la moindre once de terrain aux modernistes qui se font passer pour catholiques, car souvent cela impacte la compréhension des nouveaux « sacrements », et leurs ordres ou consécrations peuvent être invalides (ça peut être de faux prêtres en fait, ce qui est très commun dans les communautés dites Ecclesia Dei).
    Un site par exemple qui vous redonne quelques clés :
    https://www.contre-revolution.fr/

  5. Henri dit :

    D’après l’historien Georges Minois (“Histoire religieuse de la Bretagne”, 1980 ; “Histoire de l’athéisme”, 1998), des pans entiers de la Bretagne étaient largement déchristianisés au XVIIIe siècle, et pas seulement dans les villes de garnison comme Brest. Et ce phénomène s’est amplifié au XIXe. À titre d’exemple, l’inauguration de la statue d’Ernest Renan à Tréguier en 1903 avait donné lieu à de vifs incidents entre “libres-penseurs” et “calotins”.

  6. …et on apprend aujourd’hui que la FSSP est chassée du diocèse de Quimper. Alors que cette messe de St Pie V attire toujours plus de monde au grand dam du Saint Père !
    A Nantes récemment le diocèse avait prêté une église à la FSSPX en l’attente de la fin de la construction d’une église neuve… mais à Brest on refuse de leur vendre St Jacques alors que Mgr Dognin sait parfaitement qu’ils sont dans un garage rue Bruat avec de très nombreux fidèles (il y a même une école à Guipavas donc des familles, et eux ils n’ont pas peur d’avoir des enfants…). Il y a là une abscence de charité alors que le Pape dit “Todos, todos, todos” (tous tous tous doivent être acceuillis dans l’Eglise… sauf les catholiques traditionnels).

    ..et c’est aujourd’hui aussi le jour choisi par le Pape pour autoriser la bénédiction des couples homosexuels, chose complètement abracadabrantesque ! Dreist d’am c’homprenezon.

  7. patphil dit :

    le pape actuel doit se frotter les mains

  8. Bran Ruz dit :

    Et pendant ce temps le pape régnant à Rome , demande en venant à Marseille à nos frais , de recevoir les envahisseurs pour la plupart mahometans sur le sol français et européens ! Il cautionne ainsi à terme, son propre effacement et le notre évidemment , chercher l’erreur.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

BREST

Jeux sur l’eau, en quête de victoires. Une exposition du 5 juillet 2024 au 10 mars 2025 au Musée de la Marine à Brest

Découvrir l'article

Ancenis, Local, Religion, Société

Freigné (44) : une église rénovée et réouverte pour le peuple de Dieu

Découvrir l'article

A La Une, QUIMPER

Répression contre la Tradition dans l’Eglise à Quimper. Elisabeth, catholique : « L’évêque ne peut rester éternellement insensible au désarroi des fidèles »

Découvrir l'article

QUIMPER

Face à un évêque (Monseigneur Dognin) sourd aux revendications des catholiques, une nouvelle mobilisation le 16 juin à Quimper

Découvrir l'article

BREST, E brezhoneg, Justice, Local, Société

Brest : Fellout a rae dezho bevañ en Arabia Saoudit, da c’hortoz ar vaouez e kane gloar d’an Hamas war internet

Découvrir l'article

Religion

Credo de Mgr Schneider : Une réponse à la crise de la foi

Découvrir l'article

BREST

Violente agression à Brest : un couple attaqué chez lui par un migrant sous OQTF

Découvrir l'article

BREST

Vols à répétition à Brest : Un migrant algérien sous OQTF interpellé et écroué

Découvrir l'article

MORLAIX, QUIMPER, Religion

Répression contre la tradition dans l’Eglise. Lettre ouverte à Monseigneur de Moulins-Beaufort, Président de la Conférence des Évêques de France, sur la situation dans le diocèse de Quimper et Léon

Découvrir l'article

BREST

406 kg de cocaïne saisis au large de Brest : Le voilier polonais transportait une cargaison illégale

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky