Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Terrorisme intellectuel aux USA. 3362 références de livres ont été interdites et retirées des établissements publics

Le terrorisme intellectuel sévit largement aux USA, et les terroristes Woke qui pullulent dans les universités notamment, mais aussi dans le système éducatif, s’en donnent à coeur joie en matière de censure littéraire notamment.

Ainsi Le Figaro rapporte : « Durant l’année scolaire 2022-2023, plus de 3 362 références de livres ont été interdites et retirées des milieux scolaires, universitaires et des bibliothèques publiques à travers une quarantaine d’États. Des chiffres jamais atteints depuis vingt ans… «Ce phénomène de censure est en hausse de 33 % par rapport à l’année précédente», précise le rapport de l’organisation non gouvernementale, PEN America, publié il y a quelques jours. Dans le classement des livres maudits figurent Tricks d’Ellen Hopkins, l’histoire de cinq adolescents tombant dans la prostitution, L’OEil le plus bleude la Prix Nobel Toni Morrison, qui narre l’histoire d’une fillette noire de 11 ans qui rêvait d’avoir la peau plus claire et les yeux bleus, le roman dystopique 1984 de George Orwell, Les Cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini ou encore Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee »

La suite : « Du côté des livres jeunesse, Gender Queer, dans lequel l’auteur Maia Kobabe raconte le chemin de son identification en tant que personne non-binaire, n’est plus le bienvenu dans de nombreux États. Au même titre que le roman de Sarah J. Maas A Court of Mist and Fury (Un palais de colère et de brume) , qui met en scène des personnages gays et bisexuels, et que l’adaptation en bande dessinée du Journal d’Anne Frank, dont les images étaient jugées trop choquantes, ou de comics grand public comme Batman: White Knight, de Sean Murphy.  […] »

Tandis qu’en France les autorités dissolvent à tour de bras et coupent chaque tête qui dépasse au sein de la Dissidence au sens très large (sans qu’aucune opposition politique ne s’en émeuve), aux Etats-Unis, le terrorisme intellectuel est en plein boom. Et la presse mainstream, si prompte à dénoncer habituellement la censure ou les « démocraties illébérales », ne moufte pas.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

13 réponses à “Terrorisme intellectuel aux USA. 3362 références de livres ont été interdites et retirées des établissements publics”

  1. lejean dit :

    Notez qu’en Bretagne on n’interdit pas mais on ne parle tout simplement pas d’auteurs remarquables que sont Hémon, drezen, abeozen, bien meilleurs que la plupart des Goncourts, même Ar Men que j’ai sermonne. Des gens sans qui la culture bretonne serait bien moins intéressante.

  2. louis dit :

    vous avez raison de dénoncer la lacheté du RN notamment en ce qui concerne les dissolution de certaines associations , et lepen prétendrait changer quelque chose en etant a la tete du pays ?, laissez moi rire !

  3. PL44 dit :

    “Gender Queer, dans lequel l’auteur Maia Kobabe raconte le chemin de son identification en tant que personne non-binaire, n’est plus le bienvenu dans de nombreux États”
    C’est plus surprenant. A moins qu’il s’agisse pour le coup d’Etats républicains.

    • VORONINE dit :

      Quand on en arrive à bruler des livres ou à les interdire , on est proche de l’effondrement . AUX usa s’il n’y a pas une reprise en main républicaine , on va vers une nouvelle guerre de sécession entre le centre républicain , et les états de l’est et de l’ouest “démocrates ” gangrénés par l’idéologie racialo gauchiste , et les drogues

      • Urbain dit :

        Ce sont les républicains qui interdisent ces livres.

        Gender Queer pour des raisons évidente.
        Tricks car ils estiment que parler de drogue, sexe, etc. à des enfants n’est pas approprié,
        Les cerf volants de Kaboul car on y parle homosexualité et qu’il y a un viol,
        L’oeil le plus beau car on y parle racisme, inceste, etc.
        Etc.

        Tu penses que c’est être proche de l’effondrement, eux pensent que c’est protéger les enfants.

        Visiblement, tu devrais regarder du côté des démocrates avec ta vision sur l’intérêt de laisser ces livres à portée des enfants.

      • JP VARESE dit :

        Dans l’article du “Figaro” qui déteste toujours autant les républicains, on ne donne pas le détail des livres interdits par les républicains et les autres par les “wokes”.
        Bien sûr, quelques Etats républicains interdisent des livres. Mais ce n’est rien comparé avec le nombre de livre interdits par les “wokes”. Ceux-ci ont commencé à brûler des livres au Canada. J’imagine que des mouvement de droite feront pareil. Attention, ils ne font que SUIVRE le mouvement.

  4. Brun dit :

    Ahurissant
    Le pompon est détenu par l’interdiction de 1984 de G. Orwell : quel aveu de la part de ces ces censeurs ! En arriverons nous aussi à pareil recul de la démocratie ?

  5. nina dit :

    Le trio infernal propagande, censure et index fait toujours son apparition dans des periodes troublées.
    1884 est interdit, mais on y est . Brave new world , hein ??
    Il n y a pas que les USA. Le canada s y met aussi les “délits d opinion” sont qualifiés ” hates crimes” et passibles de prison. Tout comme l irlande qui diabolise toute parole dissidente. On voit d ailleurs le guignol thierry breton a l oeuvre a bruxelles avec la mise en place de la censure dans toute l EU.
    Bruxelles qui interdit Russia Today ( a moins d avoir un VPN) Et le roisident de notre ripoublique a fait interdire rumble.com qui refuse de censurer ses contenus ” gênants.
    Les pays bas – quelle bassesse – par ” decision de justice( politisée et donc corrompue) – interdit de séjour David Icke, un ” complotiste”. Sans blague !!!
    Voilà un aperçu de se qui se passe dans nos merveilleuses democratures. …

  6. Bran Ruz dit :

    Wokisme = nouveau stalinisme ! A quand les nouveaux goulag ?

  7. Henri dit :

    “est en plein boom” Est en plein BOUM. Ne tombons pas dans l’américanisation, surtout pas en ce moment de ouoquisme touzazimute. Cela dit, que les Amerlos sombrent dans la bêtise, eh bien ça me va très bien ! Go on, young men, go on, and grow up with your silliness ☺

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Jeremy Carl : « Le racisme anti-blanc est la forme dominante et la plus importante de racisme dans l’Amérique d’aujourd’hui »

Découvrir l'article

Economie

Près de 50 % des Américains soutiennent l’interdiction potentielle de TikTok

Découvrir l'article

Sociétal

Champs-sur-Marne : le RN et Reconquête interdits de débat à l’université

Découvrir l'article

Tribune libre

Censure, discrimination, l’insupportable manque de dignité de gauchistes [L’AGORA]

Découvrir l'article

Sociétal

Drogue, homicides, suicides…Les taux de mortalité chez les Américains en âge de travailler sont 2,5 fois plus élevés que la moyenne des autres pays à revenu élevé

Découvrir l'article

International

Aux USA, des professionnels vétérans du renseignement écrivent à Joe Biden au sujet d’une éventuelle intervention de la France en Ukraine

Découvrir l'article

A La Une, International

La guerre en Ukraine, la douloureuse naissance d’un monde nouveau. Un Général français s’exprime

Découvrir l'article

International, Santé, Social, Sociétal

Santé. Le gauchisme, une maladie mentale au sens médical ?

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie

Aux USA (donc demain en Europe ?), ces grands constructeurs automobiles qui partagent leurs données de conduite avec les géants de l’assurance

Découvrir l'article

Santé

USA. Pfizer accusé de financer le lobby de l’euthanasie et du suicide assisté

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky