Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tyrannie en Allemagne. Un ministre allemand veut modifier la constitution de l’État pour stopper l’AfD

Le ministre de l’intérieur de l’État de Thuringe, le social-démocrate (SPD) Georg Maier, demande un amendement à la constitution de l’État afin d’empêcher – ou d’empêcher – le parti antimondialiste de droite AfD d’obtenir un poste de haut niveau au parlement de l’État. Des élections doivent avoir lieu l’année prochaine dans trois États de l’Est, le Brandebourg, la Saxe et la Thuringe, et l’AfD (Alternative für Deutschland) est en passe de gagner dans ces trois États, voire de recueillir un tiers des voix, selon les sondages d’opinion.

La perspective de voir l’AfD devenir le plus grand parti de ces États, avec le pouvoir de bloquer des décisions clés qui requièrent une majorité des deux tiers, a déclenché des sonnettes d’alarme à Berlin. Les partis traditionnels ont cherché des méthodes non démocratiques pour arrêter le parti, qui récolte les fruits de l’échec des politiques migratoires et énergétiques du gouvernement de gauche. L’establishment politique a tenté de limiter les possibilités du parti en qualifiant l’AfD d'”extrémiste”, en qualifiant sa popularité de “problème de démocratie”, en supprimant son financement et en exhortant les entreprises à boycotter le parti. Un membre de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de centre-droit a même proposé d’interdire purement et simplement l’AfD.

Le ministre social-démocrate (SPD) de l’intérieur de Thuringe veut maintenant agir avant les élections régionales de septembre de l’année prochaine. Dans une interview accordée à la Süddeutsche Zeitung le jeudi 28 décembre, M. Maier a déclaré que le parlement de Thuringe devrait modifier la constitution afin que le parti le plus important n’obtienne pas automatiquement le poste de président du parlement après les élections – un poste que l’AfD obtiendrait certainement. M. Maier estime que les autres partis devraient également pouvoir nommer un président.

En outre, l’élection du premier ministre (Ministerpräsident) en Thuringe a fait l’objet de controverses par le passé. Alors que dans la plupart des Länder allemands, l’élection du chef du gouvernement est relativement simple, en Thuringe, il y a eu des incertitudes et des problèmes en raison d’un manque de clarté dans la constitution.

Selon la constitution du Land, seule une majorité relative est requise pour remporter l’élection du premier ministre au troisième tour. La constitution ne dit pas si un candidat qui se présente seul au troisième tour peut être élu avec plus de votes négatifs que de votes positifs.

Selon M. Maier, la formulation actuelle n’exclut pas qu’un candidat puisse être élu au troisième tour avec une seule voix, même si tous les autres députés ont voté contre lui. “J’ai parfois l’impression que nous sommes en train de somnoler vers un véritable désastre et que nous nous réveillerons le 2 septembre dans un système autoritaire. La Thuringe ne doit pas devenir un État en faillite“, a déclaré M. Maier, ajoutant que tous les partis “démocratiques” – à savoir la gauche au pouvoir Die Linke, le SPD, les Verts, l’opposition CDU et le parti libéral FDP – doivent veiller à ce que la constitution soit “à l’épreuve des intempéries”.

Les partis traditionnels au niveau fédéral ne sont pas disposés à coopérer avec l’AfD, qu’ils accusent d’être à l’extrême droite de l’échiquier politique, tandis que les gouvernements locaux et régionaux – même en Thuringe – ont trouvé des raisons de travailler avec le parti. Il est peu probable que l’AfD puisse former un gouvernement, même avec un tiers des voix. Mais avec une telle proportion de sièges au parlement, elle pourrait bloquer des votes clés, la nomination de juges ou des modifications de la constitution.

Stefan Möller, co-président de l’AfD en Thuringe, a réagi aux propos de Georg Maier en tweetant : “Si vous ne pouvez pas gagner les élections, vous n’avez qu’à changer les règles. Les extrémistes de gauche appellent cela la démocratie”.

Le ministre de l’intérieur a admis que les partis traditionnels sont en partie responsables de la montée de l’AfD, car les gens sont préoccupés par les nombreuses crises auxquelles l’Allemagne est confrontée, et le SPD a négligé les problèmes sociaux des habitants de l’Est pendant de nombreuses années.

Les restrictions de circulation et le déploiement des vaccins pendant le COVID, l’aggravation de la crise migratoire, la guerre en Ukraine, les sanctions contre la Russie et la crise du coût de la vie ont tous contribué à la montée de l’AfD dans les sondages nationaux.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

15 réponses à “Tyrannie en Allemagne. Un ministre allemand veut modifier la constitution de l’État pour stopper l’AfD”

  1. Gavroche 28 dit :

    Bientôt en France ce sera le tour du RN et de RECONQUÊTE ?. C’est cela la démocratie Européenne, Macron va trouver l’idée excellente et en plus ils en rêve depuis longtemps !

    • Le Celte dit :

      Est ce que je peux me permettre de vous dire que vous êtes naïf.
      Mr Darmanin fait dissoudre toutes les asso nationalistes pour rendre impossible la contestation dans les régions quand la Macronie va vouloir éparpiller les migrants en province avant les JO.
      La loi immigration est juste une parade pour faire croire qu’il fait quelque chose.
      Est ce que vous croyez que l’ont est en démocratie ?

  2. Comme chez nous en France lorsque vous ne voté pas comme il faut ils change la constitution ou il en appel au grand sages pour qu’ils rectifient la loie voté par nos députés que le peuple désire le mieux pour son bien il appel ca comme en Allemagne la démocrasie (surtout de gauche)

  3. VORONINE dit :

    Avec les boches , jamais déçu ils sont en train d’inventer la démocratie sans liberté d’expression !

  4. gaudete dit :

    Tiens le nazisme est de nouveau au pouvoir en Allemagne!comme c’est curieux et je suis ssûr que ce sinisstre se prend pour un grand tolérant

  5. Erwan Berric dit :

    En Thuringe? Ex RDA, donc… J’aimerais connaître le passé de Herr Maier durant les années qui ont précédé la chute du Mur.
    Portait-il un chapeau mou et un imperméable couleur de muraille? Son lieu de travail était-il un de ces étranges miradors vitrés perchés sur un tube de béton à la frontière inter-allemande? A-t-il du sang sur les mains? Des squelettes dans le placard? Un peu de curiosité de la part des médias serait la bienvenue.

    • Henri dit :

      D’après Herr Wikipedia en allemand, ce type est né en RFA (Bade-Wurtemberg) en 1967. Diplômé des université de Mannheim (même Land) et de St-Gall (en Suisse). Au SPD depuis 2009. parachuté en Thringe en 2015.

  6. Hadrien Lemur dit :

    Voyant que leur règne touche à sa fin, les grands « démocrates » allemands cherchent à contourner la loi pour contrer les mouvements populaires. En plus de leur indignité, ils n’ont même pas l’intelligence de faire leur coup en douce et ne voient pas que ce genre de déclaration tyrannique ne fait que renforcer leur adversaire. Machiavel travaillait dans l’ombre, Savonarole vociférait en pleine lumière. Lequel des deux à fini sur le bûcher ?

  7. Bran Ruz dit :

    Ces gens , les mêmes que les macronistes et leurs amis immigrationistes n’ont que la démocratie à la bouche . Mais de fait , partout en Europe ces politiciens soroistes, mondialistes et sans- frontieristes foulent aux pieds le principe même de la démocratie , en étouffant par de basses magouilles politiciennes les volontés clairement déclarées des peuples européens à reprendre leurs souverainetés . Degageons les ! Ce ne sont que des opportunistes manipulateurs et des menteurs invétérés.

  8. nina dit :

    l allemagne est devenue une ” democrature” . Il n est plus ” interdit d interdire” en allemagne, comme disait le rouquin….
    Vous pouvez vous retrouver en prison/ fortes amandes pour un simple ” delit d opinion ” , et a fortiori quand on critique les mesures ” covid” et les compare au fascisme/nazisme. Non, mais !!!!.
    Nombre de publications de ” dissidents” sur substack.com
    La meme chose se produit en ce moment au Canada.
    Tous des ” young leaders” qui sortent du même moule WEF/Soros

  9. Lucotin dit :

    « les fruits de l’échec des politiques migratoires et énergétiques du gouvernement de gauche »
    C’est tout à fait ça et c’est exactement ce qui arrive en France !

  10. Lionel Baland dit :

    En Thuringe, 1/3 désire les post-communistes, 1/3 les nationalistes et 1/3 les partis du système en place. Donc, 33 ans après la révolte contre le communisme, la chute de ce dernier et l’instauration du nouveau système, ce dernier est en déroute complète.

  11. Gillic dit :

    Une seule solution, se débarasser de ces mondialistes à la Brennecke, c’est un vaccin très efficace et définitif !!!

    • Hadrien Lemur dit :

      Dis donc ! J’ignorais qu’il y avait encore des adeptes de cette munition, bravo. La « Blondeau » ne serait pas mal non-plus pour ce genre de nuisible.

  12. patphil dit :

    comme en urss, en corée du nord ou en iran, le pouvoir choisit les candidats corrects

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

International

Tyrannie politique en Allemagne. Une mère intente une action en justice après que sa fille a été interrogée par la police sur son soutien à l’AfD

Découvrir l'article

Politique

Des citoyens de plus en plus sceptiques au sujet de la Démocratie dans le monde ?

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration et insécurité : en Allemagne, 26 migrants totalisent plus de 1 000 délits

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie, International, Sociétal

Voitures électriques. Les ventes s’effondrent en Allemagne

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Elections Européennes 2024. RN, AfD….Assimilation versus Remigration

Découvrir l'article

International, Sociétal

Allemagne. La Hesse devient le deuxième Länder à interdire le langage neutre en termes de genre

Découvrir l'article

International

Allemagne : des centaines de milliers de demandeurs d’asile pourraient bientôt devenir des citoyens allemands

Découvrir l'article

Immigration, International

Allemagne. Près de 700 000 clandestins vivraient aux frais des contribuables pour une facture de 4 milliards d’euros

Découvrir l'article

Environnement, International

Terreur climatique en Allemagne. Selon le Conseil d’éthique, la “restriction des libertés” peut être nécessaire pour lutter contre le changement climatique

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky