Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Paris. Jeux Olympiques 2024 : le chaos inévitable ? 

À presque 200 jours de l’ouverture des jeux olympiques de Paris, un sérieux doute plane sur son organisation. Les autorités semblent d’ailleurs déjà dépassées avant d’accueillir plus de 10 millions de personnes de venues du monde entier.

Le soir du 2 décembre 2023 a fortement relancé les doutes et les critiques sur l’organisation de JO de Paris. À quelques heures d’intervalle, un supporter du FC Nantes est tué par un chauffeur VTC alors que deux groupes ultras semblaient vouloir en découdre en marge de la rencontre à la Beaujoire entre le FC Nantes et l’OGC Nice.

Puis au pied de la tour Eiffel, une attaque au couteau par un islamiste fait un mort et deux blessés. Ces deux évènements ont un lien direct avec les Jeux olympiques, deux morts, à l’occasion d’une rencontre sportive, et d’une visite de Paris par un touriste germano-philippin.

Un problème récurrent en Ligue 1 

Depuis le début de la saison de ligue 1 (première division de football), un climat de violence presque inédit règne aux abords des stades. Semblable à celui de l’année 2021 où l’on avait assisté à des jets de projectiles sur des joueurs, envahissements de terrain, bagarres de supporters… La saison 2023-2024 était repartie sur les mêmes bases. Dès la huitième journée, lors de la rencontre entre Montpellier et Clermont, le match est définitivement arrêté, après le jet d’un pétard sur le gardien de but de Clermont Mory Diaw, qui sorti sur civière. Mais un nouveau cap semble avoir été franchi après le caillassage du bus de l’Olympique Lyonnais par des supporters de l’OM. L’entraineur de l’OL en sort visage en sang tel un symbole. Le match est annulé. Un mois plus tard, c’est donc le décès de Maxime supporter du FC Nantes, qui fit prendre conscience de la gravité de la situation au ministre de l’Intérieur. Le week-end suivant, les déplacements de supporteurs sont interdits lors de 8 rencontres. D’un ton grave, le ministre des sports Amelie Oudéa Castera annonce ne pas vouloir interdire les déplacements de supporters de manière systématique mais fortement les limiter.

Si l’inquiétude qui règne pour les JO est légitime, le problème des stades de ligue 1 peut sembler hors contexte. Le public attendu en juillet à Paris sera bien différent de celui des supporters de club. En effet il est peu probable d’assister à des affrontements entre supporter Australien et Danois. La menace est pourtant bien réelle et s’appuie sur des éléments concrets.

Le fiasco du stade de France, un souvenir qui plane.  

Alors certes, La passion aveugle du “supporterisme” sera absente pour les Jeux, mais la France s’est récemment illustrée en matière d’amateurisme pour l’organisation d’un évènement majeur. C’était le 28 mai 2022, à l’occasion de la finale de la ligue des champions entre le Réal Madrid et Liverpool. Ce soir-là, les abords du stade de France ont sombré dans le chaos. Armées de machettes, des bandes de Seine-Saint-Denis ont déferlé, pillant, agressant et braquant les fans des deux équipes. Totalement dépassé, Darmanin accuse en panique les supporteurs anglais. Les récits de ces mêmes supporters sont effroyables, certains décrivent “un chaos indescriptible”, d’autres annoncent ne jamais remettre les pieds en France. À deux ans des Jeux, c’est un fiasco absolu qui fait véritablement naître le doute sur son organisation.

Au-delà des problèmes de gestion des flux, reste le problème sécuritaire qui ne sera pas réglé à court terme. Fin 2022, Le Parisien classe les villes des plus sûres aux plus dangereuses, Paris arrive à une inquiétante 253 places sur 273 villes classées. Le plan “0 délinquance” annoncé par Gérald Darmanin sur les sites des JO semble plus démagogique que réaliste.

Quelles solutions ? 

Pour arriver à son objectif, le ministre de l’Intérieur va mobiliser 30 000 policiers et gendarmes, et près de 45 000 pour la cérémonie d’ouverture sur les quais de Seine, organisée en quadrillage de 40 policiers tous les 100 mètres. Le préfet de police de Paris, Laurent Nunez, annonce, lui, le retour du QR code, qui sera à présenter si l’on veut se rendre dans un établissement à proximité d’un sites olympiques, afin d’éviter des masses trop importantes de population.

La Coupe du monde de rugby un motif d’espoir ? 

À défaut d’avoir été une réussite sportive, la coupe du monde de rugby 2023 semble avoir été une réussite au niveau de l’organisation. Malgré quelques soucis d’accès, au début de la compétition, à Marseille pour Argentine-Angleterre et à Bordeaux pour Irlande-Roumanie, où un nombre important de spectateurs ont raté le coup d’envoi, le ministre de l’Intérieur n’a pas hésité à s’auto congratuler… Oubliant le viol d’une supportrice Irlandaise dans les rues de Bordeaux ainsi que l’agression de la famille du sélectionneur de la Nouvelle Zélande Ian Foster à Créteil.

Les raisons sont donc nombreuses d’être inquiet pour la bonne tenue de ces JO en France. Le 26 juillet prochain le monde aura les yeux rivés sur la France. Le gouvernement sera attendu au tournant et ne pourra pas se dérober des ses responsabilités comme il l’avait fait pendant la finale de la ligue des champions. Reste à espérer que les discussions d’après JO tourneront plus autour des résultats sportifs que du bilan sécuritaire.

Guillaume Oudot

Bonus :

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Paris. Jeux Olympiques 2024 : le chaos inévitable ? ”

  1. louis dit :

    climat d eviolences pour les jo ? meu noon !! j’ai toute confiance avec moussa !!😂🤣

  2. An dit :

    Sans parler des effets sur l’immobilier avec tous ces Parisiens dont l’objectif est de fuir les JO pendant 15 jours.
    Combien prendront goût à une vie dans une Province ?

  3. VORONINE dit :

    SI ce n’était pas les JO, ce serait autre chose…tous les prétextes et toutes les occasions leur sont bonnes pour détruire , voler , violer , détrousser ….C’est le djihad !

  4. Kiki Mabé dit :

    A cette occasion, il est conseillé aux touristes et promeneurs de bien sécuriser leur argent et leurs bijoux et aux femmes non accompagnées de porter une culotte de chasteté.

  5. Bran Ruz dit :

    Pas d’inquiétudes !! Mais non , le même qui a confondu Momo et Youcef avec les supporters anglais , qui ne voit que des Matteo et des Kévin à la place des choukri et des yacine lors des émeutes , oui Gérald un jour et moussa le lendemain ,veille ! S’il veille comme à Marseille, ou comme à Menton , on va dans le mur !

  6. Hadrien Lemur dit :

    Macron+ Darmanin + Dupond-Moretti + Hidalgo + touristes + Jeux Olympiques + racailles = Chronique d’un fiasco annoncé. Allez plutôt à la plage ou vous promener à la campagne le 26 juillet prochain. Vous risquerez moins les déconvenues.

  7. Henri dit :

    Ah la la, si µ et sa bande se ridiculisaient aux yeux du monde entier, je serais HEUREUX ! j’espère, j’espère.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration et criminalité : 77 % des violeurs interpellés à Paris en 2023 étaient des étrangers

Découvrir l'article

A La Une, Ensauvagement, Sociétal

JO 2024. Des hôtels parisiens très loin d’afficher complets…

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Ensauvagement. L’équipe de badminton de Taiwan découvre Paris…

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Duels. L’art du combat. Une exposition du 24 avril au 18 août 2024 au Musée de l’Armée (Paris)

Découvrir l'article

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

Sociétal

France saccagée, épisode 8 : VILLEJUIF

Découvrir l'article

A La Une, Sport

Présentation des tenues officielles des JO 2024 : le grand remplacement en une photo

Découvrir l'article

Société

J.O. Paris 2024 : pourquoi a t’on autant envie de voir l’organisation se casser la gueule ?

Découvrir l'article

Sociétal

« Si l’OQTF avait été exécutée, ça ne serait pas arrivé » : la colère de Claire, violée par un migrant clandestin centre-africain dans son hall d’immeuble à Paris

Découvrir l'article

Sociétal

Paris saccagé, épisode 7. Nouveau micro-trottoir de Vincent Lapierre

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky