Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Escroquerie au bois de chauffage en Bretagne : 3 Béninois condamnés

Le triptyque mêlant, Bretagne, escrocs béninois et bois de chauffage paraissait rocambolesque ! Et pourtant… À la fin du mois de novembre dernier, la section de recherche de Rennes et une brigade de gendarmerie finistérienne parvenaient à mettre la main sur le « cerveau » des opérations.

C’est au mois d’avril 2022 que l’affaire avait débuté avec l’ouverture d’une enquête préliminaire à la suite d’une plainte pour escroquerie à la fausse vente de bois sur internet pour un montant de 115 €. Une enquête diligentée par le parquet de Quimper.

Toutefois, compte tenu de l’ampleur de l’escroquerie, de la dimension internationale des investigations réalisées ainsi que du nombre de victimes des aigrefins recensées bien au-delà des frontières bretonnes, les gendarmes durent confier l’affaire à la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes.

Escroquerie au bois de chauffage : un butin au Bénin

Quant au mécanisme de l’escroquerie, il était simple mais efficace : après avoir créé de faux sites Internet bien référencés (et apparaissant donc comme crédibles), les auteurs proposaient du bois de chauffage à des prix très attractifs.

Problème : les acheteurs devaient payer à l’avance et via des paiements en ligne bien entendu. Et, par de vertigineux circuits, l’argent arrivait principalement au Bénin alors même que les gogos ne voyaient jamais la couleur de leur bois à prix bradé.

En l’espace d’un an, ces vendeurs de bois de chauffage sans scrupule auraient ainsi soutiré environ 30 000 € aux particuliers escroqués. Et ce, « sur le seul site energiebois-france.com, tandis que les comptes rebonds utilisés pour blanchir les fonds frauduleux drainaient plus de 100 000 € », précisait alors le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc au début du mois de décembre dernier.

Trois Béninois interpellés et jugés

Aussi, le 7 décembre 2023, le parquet de Rennes indiquait dans un communiqué qu’un « réseau d’escroqueries commises en bande organisée » venait d’être démantelé tandis que trois individus de nationalité béninoise avaient été identifiés.

Quant au « donneur d’ordre » ayant commandé la réalisation des faux sites et effectuant l’essentiel des transactions financières, il naviguait entre le Bénin et la Turquie. Par ailleurs, les enquêteurs ont découvert que le frère informaticien de celui-ci ainsi qu’un comparse (les deux résidant en France) avaient eux aussi effectué des mouvements de fonds suspects pour le compte du chef des opérations.

Ce dernier a été appréhendé le 30 novembre 2023 à son arrivée en France. Il a comparu devant le tribunal correctionnel de Rennes le 9 janvier en compagnie de son frère et de l’ami précédemment évoqué (ayant eux aussi la nationalité béninoise). Un trio âgé de 28 à 32 ans.

À l’issue de l’audience, Nadjiboulaye Kondoli, le Béninois donneur d’ordre, a été condamné à 30 mois de prison pour une escroquerie au bois de chauffage sur Internet. Une peine assortie d’une interdiction de séjour de cinq ans sur le territoire français. L’homme a été reconduit en détention à sa sortie du tribunal.

En ce qui concerne les autres prévenus, devant répondre de faits de blanchiment, Ahmed Kondoli et Coffi Hounsa ont été condamnés à 18 mois de prison avec sursis. En outre, ils ont l’interdiction de gérer une société pendant cinq ans.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

La Turquie, la Thaïlande et l’Argentine affichent le taux de possession de crypto-monnaies le plus élevé en 2023, soit près de deux fois plus que les États-Unis ou les pays européens.

Découvrir l'article

International

Chypre. Quand l’immigration massive entraîne un remplacement démographique

Découvrir l'article

Justice, Local, Société, ST-NAZAIRE

Loire-Atlantique : la CAF et l’URSSAF escroqués par des Gitans, leur avocat parle de “différences culturelles”

Découvrir l'article

FOUGERES, Justice, Local, Société

La Chapelle-Janson (35) : les lotos pour “l’enfant malade” étaient une escroquerie !

Découvrir l'article

Concarneau, Ensauvagement, Immigration, Justice, QUIMPER, VANNES

Tiers-mondisation de la Bretagne : escroquerie pakistanaise à Concarneau, drogue à Ménimur

Découvrir l'article

BREST, Justice, Local, RENNES, Société

Arnaque au bois de chauffage en Bretagne : l’argent arrivait au Bénin !

Découvrir l'article

A La Une, International

« L’immigration islamique de masse est un problème majeur auquel l’Europe est actuellement confrontée » : Entretien avec Uzay Bulut

Découvrir l'article

Immobilier

L’attrait de l’immobilier turc : Un aperçu complet

Découvrir l'article

Immigration, International

Turquie et Maghreb face à l’immigration : un exemple à suivre !

Découvrir l'article

Immigration, International

Chypre. Des départs de clandestins désormais supérieurs aux arrivées… notamment grâce à des relocalisations en France

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky