Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes

Les esprits chagrins qui réclament que la France – et pourquoi pas la Bretagne – retrouve des frontières ne peuvent pas imaginer l’extraordinaire diversité de la délinquance d’origine étrangère dont nos riantes contrées – et notamment la capitale bretonne – se priveraient. Quelques exemples, à travers la prolifique délinquance nantaise.

Sierra-léonais ou Erythréen : deux identités pour un délinquant sexuel en récidive

Fin janvier, un détenu qui a refusé d’être extrait de sa cellule pour le procès – et même de voir le psychiatre qui devait l’examiner le 17 janvier dernier – a été jugé en son absence en correctionnelle à Nantes. Il s’était exhibé devant une surveillante de la maison d’arrêt de Carquefou le 1er mars dernier, mais le temps de l’instruction avait été libéré sans donner d’adresse. « Connu pour avoir agressé sexuellement des femmmes dans des supermarchés et à la sortie du tramway à Nantes », relève Ouest-France, il avait été retrouvé en décembre en train de mendier devant la gare de Nantes, où il menait « une vie de mendicité » avec un « comportement hyper-sexualisé ». Il écope d’un an de prison ferme avec mandat de dépôt, dont cinq mois liés à son exhibition sexuelle de mars et le reste d’un précédent sursis.

Mais le plus savoureux est encore le fait qu’il est réputé avoir « 20 ou 22 ans ». De fait, «le prévenu est connu des services de police et de justice sous deux identités, l’une sierra-léonaise, l’autre erythréenne, avec deux dates de naissance différentes ». Pratique pour ne pas se faire expulser – et bien qu’il s’agisse de deux extrémités de l’Afrique, il y a certainement des gens en Europe pour confondre des Estoniens et des Espagnols.

L’ancien policier algérien prend des ronds-points à contresens

Mais cette affaire africaine perd de sa saveur quand on se penche sur un autre dossier examiné ce 22 janvier par le tribunal correctionnel de Nantes. Le 2 septembre, un homme qui refuse d’obtempérer après avoir été vu, par des policiers, en train de conduire le téléphone à la main, prend deux ronds-points à contre-sens et n’est stoppé que par une herse.

Au tribunal, il fait pleurer sur son sort : « je n’ai pas de papier, j’avais peur d’être arrêté et renvoyé dans mon pays ». C’est que le prévenu est un ancien policier, qui selon son avocat a « fui son pays à cause des difficultés avec la hiérarchie dans la police algérienne ». Il échappe à la prison ferme et prend huit mois avec sursis et des amendes. O France Terre d’Asile, où d’anciens policiers du monde entier peuvent faire tourner les nôtres en bourrique…

Enrichissement culturel à tous les étages

Le 14 janvier dernier, un Algérien qui dit avoir 17 ans et qui est connu des forces de l’ordre sous plusieurs autres alias pour vols et trafic de stupéfiants à Toulouse et Nantes a été interpellé suite à un viol commis dans la nuit du 4 au 5 janvier devant le château des Ducs de Bretagne. Il a été confondu par la vidéosurveillance et a reconnu les faits en garde-à-vue – il affirme par ailleurs, ce qui est hélas probable, avoir été sous l’emprise d’alcool et de médicaments pendant les faits. Il dort désormais en prison dans l’attente de son procès.

Le 15 janvier, c’est la cour criminelle de Nantes qui a envoyé un certain Mohammed S. croupir huit longues années en détention pour viol. Le 1er mai 2022 il avait arraché le pantalon d’une jeune femme et avait commencé à la violer, en fin de nuit…mais elle s’en était débarrassée grâce à une technique de défense du MMA, qu’elle pratiquait assidument.

Le 12 janvier, encore un dossier de la cour criminelle, encore un viol. Cette fois par deux personnes d’origine nord-africaine d’une jeune femme à laquelle ils ont imposé des relations sexuelles avant de voler son argent liquide et sa carte bleue, dans la nuit du 8 au 9 décembre 2020 sur le parking de la Carrière à Saint-Herblain. Mohammed Bougrin, qui connaissait la victime, 24 ans, a été condamné à dix ans de réclusion criminelle pour viol en réunion, extorsion, menaces, escroquerie, menaces et intimidation et Chakib Dridi, « ancien élève ingénieur promis à un brillant avenir professionnel », a été condamné à cinq ans de réclusion criminelle pour viol en réunion et escroquerie.

980 ans de prison ferme en cumulés prononcés à Nantes en 2023

Lors de l’audience solennelle de rentrée du tribunal de Nantes, le procureur de la République a voulu démentir la réputation de laxisme judiciaire de la justice nantaise en donnant le total des peines fermes prononcées, « 980 années cumulées, 120 de plus qu’en 2022 et 300 de plus par rapport à 2021 ». Et la maison d’arrêt, surpeuplée à 175%, déborde.

Or, si la délinquance « baisse de 5% en 2023 », il y a « 3% de personnes mis en causes de plus » et « 12.000 procédures » qui ont fait l’objet d’une décision, tous types de litiges confondus : il est probable donc que les affaires pénales qui parviennent à la juridiction nantaise sont de plus en plus graves ou que les prévenus récidivent, puisque les premières peines ne les découragent pas ou plus. L’an prochain, le record de 1000 années de prison ferme prononcées est en passe d’être battu – ce serait dommage de remettre des frontières et de priver les juges nantais de cet honorable sujet de satisfaction.

Louis Moulin

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes”

  1. vert dit :

    Déchéance de nationalité pour les binationaux délinquants.
    Et supprimer le droit d’asile

  2. francesco dit :

    En cette année olympique, nous espérons que nos juges battent leurs records en tout genres, preuves de la richesse apportée par nos frères et soeurs venus d’ailleurs. Soyons enfin conscients de la chance que nous avons de pouvoir les rencontrer quotidiennement dans nos rues et dans nos immeubles. Nous allons tous devenir millionnaires. Quelle chance!

  3. NOEL dit :

    Un pays rendu à ce point de laxisme absolu n’est plus respecté , nos semblants de dirigeants en attestent .

  4. Gaï de ROPRAZ dit :

    Ca devient rengaine ….
    Les Sénateurs et les députés augmentent leurs salaires
    La France se liquefie dans une forme de honte et de j’m’en’foutisme malodorant,
    Et dans la plupart des cas, lorsqu’il s’agit de la LOI, il y a trace d’un laxisme judiciaire.
    Or, chaque jour qui passe, CHAQUE JOUR !!!…. La France est de plus en plus envahie.
    Un seul moyen pour éradiquer ces invasions : Le Bagne. Et loin : En Terre Adelie (Pôle Sud).
    Oui, ca en refroidirait plus d’un. Oui, on y arrivera. OUI !!!!… Mais quand ?….

  5. patphil dit :

    la france est un bordel (aux deux sens du mot) que nos zélites regardent se détruire sans broncher

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Un « belge » avec un fusil d’assaut interpellé alors qu’il voulait aller à Nantes

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

Sociétal

Vols, Agressions…Découvrez les chiffres de la délinquance dans votre commune en 2023

Découvrir l'article

NANTES

Séquestration et tortures à Nantes. Sounounou, 26 ans, quatrième suspect écroué avec un profil inquiétant

Découvrir l'article

NANTES

Manque de policiers municipaux à Nantes : la ville organise un concours de recrutement

Découvrir l'article

RENNES

Venus des quartiers de Nantes (et d’Afrique), ils sont condamnés pour deux fusillades à Rennes sur fond de trafic de drogue

Découvrir l'article

Sociétal

Affaire Dupont de Ligonnès : Le procureur de Nantes rejette la version “sans fondement” de la sœur

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, FOUGERES, Justice

Ramadan à Brest : venus sécuriser une mosquée, des policiers attaqués par des « jeunes » [Vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Terrain d’insertion pour Roms à Saint-Herblain : le projet stoppé par le Conseil d’État

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky