Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Technologie et smartphone. Comment distinguer les bons chargeurs des mauvais chargeurs ?

Aujourd’hui, nos téléphones sont devenus bien plus que de simples appareils de communication. Ils sont nos compagnons constants, nous aidant à rester connectés, informés et divertis. Cependant, pour maintenir ces appareils en état de marche, il est crucial de choisir le bon chargeur. Les chargeurs de mauvaise qualité peuvent non seulement endommager votre téléphone, mais aussi poser des risques de sécurité.

Ainsi, on retrouve des chargeurs low cost..produits dans des conditions que personne ne connait, et qui peuvent fortement endommager les téléphones portables. D’autres chargeurs, plus onéreux, permettent de protéger vos smartphones tout en assurant des recharges de qualité. Parmi ceux là, nous avons découvert et testé, avec succès, plusieurs chargeurs de la marque Ugreen. Le 65W et le 100W. Nous avons comparé avec des chargeurs bas de gamme, et le résultat est sans appel : ils ne chauffent pas, vos téléphones ne chauffent pas, ils sont de meilleure qualité de fabrication, il suffit de comparer leur poids à ceux des chargeurs classiques ou low cost.

Les concurrents en termes de qualité étaient surtout les chargeurs fournis par les marques elles même, notamment pour les smartphones, mais depuis un moment les marques ne fournissent plus de chargeur pour des raisons écologiques. L’avantage d’un chargeur Ugreen c’est qu’il va remplacer plusieurs chargeurs tout en respectant la qualité de charge des appareils. C’est donc évidemment plus écologique puisqu’il y a besoin d’un chargeur pour plusieurs appareils. La qualité des composants est aussi importante. Les chargeurs que l’on trouve un peu partout sur Internet ne fournissent pas les mêmes garanties, certifications et technologies

Le chargeur Nexode Pro 65W est ultra-compact et permet de connecter trois appareils sur deux ports USB-C et un USB-A. Avec une puissance de 65W, il permet une charge la plus rapide possible d’une majorité d’appareils mobiles, comme les smartphones, les tablettes, les consoles portables, les notebooks légers et les accessoires mobiles. Grâce à sa petite taille rendue possible par l’utilisation des technologies Airpyra™ Tech et GaNInfinity™, le chargeur se glisse facilement dans n’importe quel sac ou poche. Équipé de deux ports USB-C délivrant respectivement 65 Watts et 30 Watts ainsi que d’un port USB-A de 22,5 Watts, il permet aussi de charger plusieurs appareils simultanément. Le Nexode Pro 65W garantit aussi une sécurité maximale grâce à son système Thermal Guard™ intégré, le protégeant contre la surchauffe, la surcharge et la surtension.

Le Nexode Pro 65W existe en deux versions, une “Mini” à la forme habituelle des chargeurs nomades avec une longueur réduite de 1,2 cm par rapport au modèle Nexode 65W et une version “Cookie” ultra-plate de seulement 1,5 cm d’épaisseur.

Le même chargeur existe en un peu plus puissant, la version 100W (testée également) et en 160W, véritable machine de guerre.

Pour ne pas endommager votre chargeur et votre batterie de téléphone, voici deux conseils à suivre :

– Il est conseillé de ne pas laisser son smartphone en charge toute la nuit, car cela entraine de nombreuses mini-charges qui entament la durée de vie de la batterie.

– Il ne faut pas attendre que la batterie de votre smartphone soit totalement déchargée pour mettre l’appareil en charge. Mieux vaut effectuer plusieurs petites recharges au cours de la journée, l’idéal étant de naviguer entre 20 et 80% de charge.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Technologie et smartphone. Comment distinguer les bons chargeurs des mauvais chargeurs ?”

  1. Brounahans l'Alsaco dit :

    Le smartphone est l’instrument de l’esclavage par excellence ! En lire de la pub sur ce site me fait sourire jaune ! Et non je n’en possède pas, je vis sans et je n’en suis pas encore mort ! Je ne pense pas être retardé du moins pas autant que ceux qui l’utilisent pour savoir quelle doit être la couleur du PQ qu’ils doivent acheter !

  2. Hadrien Lemur dit :

    Ça fait penser à un sketch des inconnus : le bon et le mauvais chargeur heu… pardon chasseur.

  3. kaélig dit :

    Tous ces jeunes ou moins jeunes penchés sur leur smartphone tant dans la rue, les transports que les magasins me font penser à mes prof curés de Collège qui, à la récré, tout en surveillant les élèves arpentaient la cour le nez sur leur bréviaire.
    Pour ma part, comme “L’Alsaco” sans smartphone, je prèfère observer le monde qui m’entoure et animer l’ambiance “de cimetière” de rigueur dans les magasins.

  4. alienor dit :

    vous avez raison, le problème est que pour avoir accès certains services, livraisons par exemple, il en faut un pour recevoir des SMS…j’ai donc resorti un vieux nokia, pour d’autres ervices il faut obligatoirement un N° en 06, donc là aussi, on ne peut pas y échapper, ça m’énerve énormément mais…..

  5. Cougar dit :

    Réponse aux trois commentaires ci-dessus :
    Bonjour,
    Je suis complotiste, faaaachiste, réactionnaire, etc, etc, et âgé; donc, logiquement prédisposé à être d’accord avec ces contenus. MAIS, il est strictement inutile de s’élever contre les smartphones parce qu’ils ne disparaîtront pas, compte tenu de leur utilité. La seule question réside dans leur usage. Tout comme l’alcool, le sexe, la vitesse et tout ce qui provoque l’hybris, le solution réside dans la mesure, la modération de leur emploi.

  6. Jean-Paul dit :

    Les smartphones sont des outils énormes plus difficiles à manier que les téléphone d’antan qui rentraient aisément dans la poche de la chemise. Un exemple, le dernier né de chez Samsung, le A14. C’est un engin énorme impossible à caser même dans la poche géante du pantalon. Il faudra pour le transporter acheter spécialement un sac de voyage. C’est complètement débile, à une époque où, au contraire, il faudrait miniaturiser. Ces formats géants des téléphones modernes, son demandés plus pour faire des photos, les regarder sur écran géant et épater la galerie.
    Pour moi, c’est une belle M****. Si je veux accéder au net, je vais sur mon PC de bureau et je ne perds pas mon temps, dans la rue ou ailleurs, à tapoter sur le smartphone comme un débile mental.
    Par ailleurs, l’usage du smartphone est relativement complexe, l’écran est encombré d’applications souvent inutiles et les concepteurs de ces engins qui ont voulu en mettre plein la vue aux utilisateurs ont peut-être la tête bien pleine mais surtout mal faite. Il faut chercher aujourd’hui, au contraire de ce qui est, la simplicité à l’usage et le rationnel. Ce à quoi, le smartphone ne répond pas avec des fonctions inutiles et encombrantes.
    Bref, j’ai depuis longtemps mis au rancard ces outils qui en font beaucoup trop pour impressionner, et je suis revenu avec soulagement au bon vieux téléphone pour téléphoner et envoyer quelques SMS.
    Et le bon vieux téléphone qui se commande avec le pouce dans une seule main entre aisément dans la poche de ma chemise et se fait oublier.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Insolite, Sociétal

Cabines téléphoniques. Bientôt de retour en France face à l’addiction au smartphone ?

Découvrir l'article

Sociétal

Bloqué sur son téléphone tel un zombie : à cause du scroll infini ?

Découvrir l'article

Economie

La France, un des pays au monde où le prix des données mobiles est le moins cher ?

Découvrir l'article

Sociétal

Nos smartphones nous écoutent ?

Découvrir l'article

International, Sciences, Sociétal, Technologies

Technologie. Une batterie nucléaire chinoise promet 50 ans d’autonomie pour les smartphones [Vidéo]

Découvrir l'article

Informatique, Sociétal

La plateforme “Rencontre Ados” expulsée de Google Play Store pour héberger notoirement des pédocriminels

Découvrir l'article

Informatique

Comment savoir si votre téléphone est victime de piratage ?

Découvrir l'article

Sociétal

Le smartphone : périphérique d’entrée particulièrement ciblé par les cyberattaques

Découvrir l'article

Economie

La part du reconditionné dans les ventes de smartphones a doublé entre 2017 et 2022 en France

Découvrir l'article

Economie

Comment sécuriser votre téléphone ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky