Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Sécurité. Comment protéger nos Ados contre des menaces mortelles réelles qui pèsent sur eux ?

Nous avons tous été ados, insouciant voire même intrépide, à l’époque on sortait sans écharpe par les plus grand froids, aujourd’hui ce n’est plus le froid qui menace les ados, c’est d’abord le harcèlement puis les agressions durant lesquels les couteaux “sortent” de plus en plus souvent comme ici à Marseille à l’école ou encore ici à Paris devant un lycée à Menton lors d’un match de football qui aurait pu très mal tourner.

Le harcèlement n’est pas apparu récemment, mais ce qui l’a fait croître, c’est la possibilité qu’ont leurs auteurs de publier leurs exploits sur les réseaux sociaux afin de devenir des idoles au sein de leur clan.

Aujourd’hui grâce aux réseaux et à leur faculté de rassembler des foules dans la journée nous sommes passés à un niveau supérieur. Au simple harcèlement ont succédé des règlements de compte collectifs comme ici près de Nice.

Lutter contre le harcèlement c’est bien mais cela nécessite de revenir sur des décennies de démission face aux besoin réels des enfants. Pour reconstruire la famille, seule protectrice légitime des enfants il faudra au moins une génération et la société devra s’interroger sur ces outils qu’elle a mis à disposition d’enfants laissés à leur propre volonté…

Pour autant à court terme et pour les gamins qui le subissent il faut des solutions, quand on déplace un enfant ayant subi du harcèlement parce que les parents le souhaitaient ou lorsque  l’administration préfère le « pas de vague » à une décision de renvoi du ou des fautifs c’est finalement lui qu’on punit puisqu’on lui fait comprendre qu’il est le problème et non les harceleurs qui eux n’auront que l’embarras du choix pour sélectionner une autre victime.

Aujourd’hui ces évènements se multiplient avec en corollaire des ados qui souvent se taisent au risque de laisser les choses s’envenimer et prendre une tournure violente. Certaines municipalités prennent des décisions comme le maire de Marignane qui veut doter les enseignants d’alarmes et de bombes lacrymogènes, mais rien pour les élèves semble t’il.

D’ailleurs rien n’a empêché un ancien élève d’un lycée, pourtant fiché S, placé sur écoutes et faisant l’objet d’une surveillance physique de se rendre à Arras de commettre l’irréparable, rien sinon un professeur qui a eu le courage de s’interposer malheureusement sans protection et a finalement été assassiné…A l’heure où les couteaux sont de sortie, protéger nos enfants dans leur quotidien devient une nécessité parce que les éventualités d’agression sont de plus en plus fréquentes et que les services de l’Etat peuvent de moins en moins intervenir, rappelons que depuis 2020 la police et la gendarmerie ont connu près de 16000 départs.

Pour être acceptée par les jeunes, la protection physique doit  être discrète car la génération actuelle n’a jamais vécu la tranquillité que nous avons vécue il y a 40 ans, interrogez vos enfants ou vos petits enfants vous constaterez que pour eux la situation présente est presque normale. Mais si nous voulons les protéger de manière efficace il faut qu’ils acceptent les outils pertinents que leurs parents leur proposeront. Evitez les alarmes connectées-gadget qui ne les protégeront pas d’un coup de couteau, les bandes sauvages qui écument les abords des lycées se fichent bien de ces joujoux.

Le défi c’est aujourd’hui de les protéger contre des menaces mortelles réelles et pas simplement du harcèlement et faire face à une agression au couteau suppose qu’on soit d’abord protégé, il est rare que l’on sorte complètement indemne d’une telle attaque sauf à appliquer une solution de protection telle que ce débardeur récompensé par un trophée au salon de la sécurité (APS).

Fabriqué dans un tissu incroyablement résistant aux coupures et même aux perforations, il est discret et se place sous un T-shirt, une chemise, il protège les organes essentiels et dispose d’un effet rafraîchissant qui permet de le porter en permanence même et surtout pendant les chaudes soirées d’été !

Pascal Tenand (Boutique Kamouflages)

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Sécurité. Comment protéger nos Ados contre des menaces mortelles réelles qui pèsent sur eux ?”

  1. louis dit :

    oui mais ces villes sont elles encore françaises ? et les autres vu l’invasion qui continue seront dans le meme etat commune comprises puisqu’on les case partout

  2. yolande fournieryolande dit :

    lisez ! c’est d’actualité!

  3. Jotglars 66 dit :

    Quand on est incapable d’attaquer les causes, on est obligé de se prémunir contre les conséquences avec des protections de toutes sortes pour protéger sa vie ! Mais attention car à ce rythme d’attaques au couteau, il se pourrait qu’un jour, le révolver remplace le tee shirt anti couteau !!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

La Prison pour femmes de Rennes va accueillir des dizaines de combattantes islamistes

Découvrir l'article

Environnement, Sport

Il réalise le tour du Cap Fréhel à la nage en solo et sans assistance [Vidéo]

Découvrir l'article

QUIMPER

Braquages en série à Quimper : deux hommes condamnés à de la prison ferme

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Sociétal

Brest. Un OQTF suspecté de tirs de mortier sur des policiers finalement remis en liberté

Découvrir l'article

LANNION

Lannion. Un migrant marocain sous OQTF condamné à de la prison ferme pour l’agression d’une jeune femme

Découvrir l'article

Dinan

Violences à Dinan : deux hommes condamnés à de la prison ferme

Découvrir l'article

NANTES

Manque de policiers municipaux à Nantes : la ville organise un concours de recrutement

Découvrir l'article

Local, Sociétal

Tentative d’intrusion : Vigilance accrue dans la commune des Forges de Lanouée

Découvrir l'article

MORLAIX

Agression à Morlaix : deux hommes condamnés à de la prison

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, NANTES, Société

Marseillisation de la Bretagne : Une famille séquestrée à Vallet (Vignoble breton), les agresseurs condamnés

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky