Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Samedi soir, un homme de 28 ans a été victime d’une agression au couteau à l’angle de la rue Sainte-Catherine et de l’allée Cassard, à Nantes. L’attaque s’est déroulée vers 20h20, à proximité de la croisée des trams.

Un coup de couteau au thorax

La victime a été touchée au thorax par un seul coup de couteau. Les secours, rapidement arrivés sur les lieux, ont prodigué les premiers soins à l’homme avant de le transporter au CHU de Nantes. Opéré, ses jours ne sont pas en danger.

Une trentaine d’individus hostiles aux secours

L’enquête, confiée à la police judiciaire de Nantes, s’annonce complexe. En effet, l’intervention des secours et des forces de l’ordre a été perturbée par une trentaine de racailles. L’auteur de l’agression n’a pas pu être interpellé et l’arme n’a pas été retrouvée, signe de la faiblesse des autorités, qui, lorsqu’il s’agit de manifestants étiquetés « politiques », savent parfaitement interpeller et réprimer.

Appel à témoins

La police lance un appel à témoins afin de recueillir des informations supplémentaires sur cette agression. Toute personne ayant été témoin des faits ou disposant d’informations utiles est priée de contacter la police judiciaire de Nantes au 02 51 84 33 33.

A noter que ce week-end toujours, dans la France « apaisée » de Macron et Darmanin, un adolescent a été poignardé au thorax dans le centre-ville de Bordeaux (Gironde) durant la nuit de samedi à dimanche. Grièvement blessé, son pronostic vital était dans un premier temps engagé. Le ou les auteurs sont en fuite.

Autorités dépassés, juges rouges. Qui s’étonnera qu’ensuite, ils soient de plus en plus nombreux à estimer qu’ils doivent assurer eux mêmes leur sécurité en France ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

10 réponses à “Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression”

  1. Bran Ruz dit :

    Ne vous inquiétez pas braves gens , gerald moussa Darmanin , vous savez celui du stade de France qui confond les supporters anglais avec la voyoucratie étrangère de Seine-Saint-Denis , et foutriquet Macron roi des portes ouvertes aux mondes entiers veillent ! Ben voyons !

  2. Paul Scott dit :

    Coups de couteau et lynchage sont devenus monnaie courante, chacun et chacune d’entre nous a maintenant la probabilité de se trouver dans une situation équivalente, votre seule arme ? Elle n’existe pas ! Vous êtes à la merci de coups venant de toute part, votre seule option, vous protéger avec un « blindage » suffisamment efficace pour éviter une blessure mortelle…

  3. Prétet Yvette dit :

    L’insécurité est de plus en plus importante, dans notre pays!…mais nos ”gouvernants” CONTINUENT à faire entrer, en France, des terroristes musulmans…ainsi le Conseil d’Etat a mis fin (le 2 février 2024) au système de ”non-admission” qui avait permis, en 2023,de refouler 33.000 migrants sur 44.
    000 interceptés à la frontière franco-italienne!..

  4. gaudete dit :

    Macronor dictator et son acolyte le sinistre de l’intérieur ne s’en fichent pas mal du moment qu’ils ne reçoivent pas de coup de couteaux, quant à protéger les français ce n’est pas de leur ressort puisque la racaille ils aiment ça et les juges encore plus, il n’y a qu’à voir le sinistre de l’injustice une vraie clique de malotrus

  5. B2T dit :

    Darma Nain

  6. Francesco dit :

    Moins qu’un nain…….

  7. patphil dit :

    fèkeniouze évidente, l’homme voulait simplement curer les ongles du gars, il a trébuché et l’a éventré, d’ailleurs la police n’a pas pu le retrouvé, l’ont ils vraiment cherché?

  8. Le Celte dit :

    Paul Scott, oui il y a moyen de se défendre,mais il faut être conscient que vous avez une chance de finir au commissariat ou à la gendarmerie.
    Et une leçon de morale de la part des forces de l’ordre, malheureusement j’ai été assez souvent au mauvais endroit au mauvais moment.
    Un jour un dealer à eut l’idée de s’en prendre à moi, le résultat je lui ai cassé la mâchoire avec une claque devant 7 témoins.Le lieutenant de police me croyait pas ils ont trouvés sur une lui une savonnette de 350 gr, un couteau et un pistolet à grenaille.
    Une autre fois j’ai défendu une patronne de bar et sa serveuse qui se faisait braqué mini d’un couteau avec un taré qui sortait d’unité psychiatrique renforcée je lui ai cassé la main.
    Un petit tour à la gendarmerie le lendemain la sœur du quidam voulait porter plainte contre moi.
    Une autre fois un crétin me demandait une cigarette, je ne fume pas il sort un couteau son comportement me paraissait bizarre déjà au loin donc j’ai enlevé ma ceinture en cuir en prévision et je lui ai claqué la gueule. Les policiers sont arrivés un d’eux m’a dit que s’était une arme par destination ou une utilisation détourner de son usage habituel.
    Mon meilleur ami s’est fait agressé avec deux personnes quand il retirait de l’argent cela s’est mal terminé pour les deux.Le premier coma dépassé, le deuxième l’arcade éclatée, le planché orbital cassé, 3 dents de sautées en un seul coup de poing il a eut de la chance cela s’est passé devant des caméras à côté du distributeur de billets.
    Imaginez le boulot des agents de sécurité des établissements accueillant du public un boulot merdique pas assez bien payé.
    Il faut toujours rester sur ces gardes.

  9. Mentalist dit :

    À l’instar des villes américaines, les françaises se vident après 22h.
    La population se calfeutrant, n’étant pas plus à l’abri d’un Homejacking.
    La journée, c’est open bar pour les pickpockets.

  10. Dutoche Yvan dit :

    Point de deal bien connu…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Nantes : Une femme violée et séquestrée par un SDF Algérien qu’elle avait hébergé

Découvrir l'article

NANTES

Un « belge » avec un fusil d’assaut interpellé alors qu’il voulait aller à Nantes

Découvrir l'article

Environnement

Les Sauveteurs en Mer en formation sur les plages avant la saison estivale

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Sociétal

Brest. Un OQTF suspecté de tirs de mortier sur des policiers finalement remis en liberté

Découvrir l'article

LORIENT, Sociétal

Crack à Lorient : une inquiétude grandissante. Deux suggestions radicales face à la gangrène des stupéfiants

Découvrir l'article

LANNION

Lannion. Un migrant marocain sous OQTF condamné à de la prison ferme pour l’agression d’une jeune femme

Découvrir l'article

NANTES

Séquestration et tortures à Nantes. Sounounou, 26 ans, quatrième suspect écroué avec un profil inquiétant

Découvrir l'article

Dinan

Violences à Dinan : deux hommes condamnés à de la prison ferme

Découvrir l'article

NANTES

Manque de policiers municipaux à Nantes : la ville organise un concours de recrutement

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky