Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les cerveaux des hommes et des femmes sont bien différents. La preuve par l’IRM

Des scientifiques de l’Université de Stanford ont découvert des différences fonctionnelles dans les cerveaux des hommes et des femmes, confirmant l’influence du sexe sur la cognition et le comportement. Cette avancée majeure, publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, ouvre la voie à une meilleure compréhension des troubles neurologiques et psychiatriques qui affectent différemment les sexes.

Controverse autour des cerveaux sexués

La question de savoir si les cerveaux des hommes et des femmes diffèrent structurellement et fonctionnellement a longtemps alimenté la controverse. Certains chercheurs affirment que les variations observées sont dues à des facteurs sociaux et environnementaux, tandis que d’autres soutiennent une base biologique.

L’étude de Stanford a utilisé l’IA explicable pour analyser les IRM cérébraux de plus de 1 500 participants. L’algorithme a pu distinguer les sexes avec une précision de plus de 90% en se basant sur l’activité de zones clés du cerveau, notamment :

  • Le réseau du mode par défaut: impliqué dans l’introspection et la mémoire autobiographique.
  • Le système limbique: lié aux émotions, à la mémoire et à la motivation.
  • Le striatum: crucial pour la formation des habitudes et la recherche de récompenses.

Implications pour la cognition et le comportement

Ces différences fonctionnelles pourraient expliquer les variations observées entre les hommes et les femmes dans des domaines tels que :

  • Langage et communication: les femmes excellent généralement en lecture et en écriture.
  • Perception spatiale: les hommes ont souvent une meilleure vision spatiale et une meilleure mémoire de travail.

L’influence du sexe sur les troubles neurologiques

Les zones cérébrales différenciées par l’IA sont également impliquées dans des troubles comme la dépression, la toxicomanie et la dyslexie, qui affectent les hommes et les femmes de manière disproportionnée.

Le Dr Vinod Menon, auteur principal de l’étude, souligne l’importance de ces découvertes pour la recherche future :

“L’identification de différences cohérentes et reproductibles entre les sexes dans le cerveau adulte sain est une étape essentielle vers une meilleure compréhension des vulnérabilités spécifiques au sexe dans les troubles psychiatriques et neurologiques.”

L’équipe de Stanford met son modèle d’IA à la disposition de la communauté scientifique pour explorer d’autres questions relatives à la connectivité cérébrale, aux capacités cognitives et au comportement.

Les résultats ont été publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.

En conclusion, cette étude révolutionnaire apporte des preuves concrètes de l’influence du sexe sur le fonctionnement du cerveau. L’IA s’avère un outil précieux pour décrypter les complexités du cerveau humain et ouvre la voie à des traitements plus précis et personnalisés pour les troubles neurologiques et psychiatriques. Les LGBTQRWOkistes en PLS ?

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Les cerveaux des hommes et des femmes sont bien différents. La preuve par l’IRM”

  1. Francesco dit :

    Le LGBTQRwokisme est donc bien une maladie mentale. Il va y avoir du boulot pour soigner l’ensemble de ces malades à leurs frais, bien entendu.

  2. ALREN dit :

    Nous vivons une époque formidable. La science nous prouve enfin que Homme et Femme sont différents. Il est vrai que les wokistes, après 300 000 ans d’existence de l’homo sapiens on découvre que l’espèce n’est pas hermaphrodite, du moins comme pour les poissons volants, la science prouve que ce n’est pas une loi du genre. .

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

L’Arabie Saoudite élue à la présidence de la Commission de la condition des femmes de l’ONU

Découvrir l'article

Sociétal

La Prison pour femmes de Rennes va accueillir des dizaines de combattantes islamistes

Découvrir l'article

Santé

Cancers en Bretagne administrative : les chiffres clés et les disparités régionales

Découvrir l'article

Santé

Santé. Pourquoi 60% des asthmatiques sont des femmes ?

Découvrir l'article

Informatique, Sociétal

Les Français et « l’esprit critique » : l’indépendance des médias de plus en plus importante [Vidéo]

Découvrir l'article

Economie

L’IA pourrait entrainer la suppression de près de 8 millions d’emplois au Royaume-Uni

Découvrir l'article

Economie

Contrefaçon. Lancement du CVAN, une solution clé en main pour les plateformes en ligne.

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration et violences sexuelles : les chiffres parlent…

Découvrir l'article

International

Référendum sur la famille en Irlande. Les Irlandais rejettent majoritairement les propositions gauchistes sur la famille

Découvrir l'article

Sociétal

Course à l’IA, vers le meilleur des mondes ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky