Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

En 2023, 93 cas de viols de rue ont été enregistrés par la préfecture de police, contre 92 en 2022. Un chiffre alarmant qui soulève de nombreuses questions du fait notamment de la surreprésentation des immigrés clandestins, que la République française et ses dirigeants maintiennent sur notre sol au mépris de la sécurité des citoyens.

Des statistiques incomplètes et un traitement judiciaire défaillant

Les chiffres officiels ne reflètent qu’une partie de la réalité. D’après Carine Durrieu Diebolt, avocate spécialisée dans les violences sexuelles, seuls les cas ayant fait l’objet d’une plainte sont comptabilisés. De plus, le taux de classement sans suite est de 73%, ce qui signifie que de nombreux violeurs ne sont jamais inquiétés par la justice.

Les viols de rue ne se limitent pas à Paris. Selon Linda Kebbab, déléguée SGP-Police, la délinquance et la prédation sexuelles sont itinérantes et touchent désormais les zones suburbaines.

Le profil des agresseurs est également complexe. D’après les statistiques, les agresseurs de rue sont majoritairement des immigrés extra européens, des hommes, âgés de 34 ans en moyenne et souvent sans emploi.

Les associations et les victimes déplorent un manque de moyens pour lutter contre les violences sexuelles. Le personnel de police et de justice est souvent insuffisamment formé à la prise en charge de ces crimes.

La réponse pénale est également jugée inadaptée. Les sanctions prononcées sont souvent considérées comme trop légères et ne dissuadent pas les agresseurs de passer à l’acte.

Nous vous invitons à voir le débat, sidérant, entre deux gauchistes et Alice Cordier, de Némésis, qui a bien du mérite de garder son calme face à un tel déni du réel

A noter que la seule réponse des autorités concernant l’immigration à Paris et banlieue à l’heure actuelle, c’est de vouloir la répartir dans tout l’hexagone, y compris dans la ruralité. Qui assumera les conséquences ?

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue”

  1. La Lande dit :

    Ripouxblique… France pourrie, avilie… jusqu’à quand ?

  2. Brun dit :

    Mais il est bien connu que les immigrés sont une chance pour la France.Et l’on sait maintenant de manière certaine par les déclarations de l’ancien directeur de Frontex que la Commission fait elle aussi tout pour faciliter l’immigration de ceux qui, la commissaire en charge a le culot de le dire, viennent “par amour” !

  3. Bisalli dit :

    93 contre 92 l’année précédente 😂, traduction + que l’année dernière mais on ne vous mettra pas le chiffre exacte pour ne pas faire le jeu des fachos.

  4. Bisalli dit :

    “Chiffre exact”

  5. Bran Ruz dit :

    Une surprise non ! Coupables sont tous ces immigrationistes chantres des portes ouvertes aux violeurs venant d’Afrique et d’ailleurs. Coupables sont ces féministes gauchiasse qui sont silencieuses devant tous ces viols , préférant leurs idéologies sans-frontieristes et l’accueil de l’étrangers, violeurs pour certains, plutôt que de dénoncer ces faits terribles qui détruisent la vie de ces femmes et de leurs familles. Coupables sont tous ces juges idéologues qui se planquent derrière l’état de droit et la CEDH pour éviter de faire le travail en ce domaine soit expulser manu militari ves envahisseurs, ce que souhaite pourtant le peuple français dans sa plus grande majorité . Degageons tous ces collaborateurs des violeurs des femmes françaises de tous âges confondus, qui subissent la honteuse idéologie de ces mondialistes.

  6. patphil dit :

    madagascar en a assez des violeurs et la semaine dernière,a décrété qu’une castration chimique leur sera imposé. on pourrait les imiter, non?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration et criminalité : 77 % des violeurs interpellés à Paris en 2023 étaient des étrangers

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Les gauchistes envisagent la régularisation d’un demi million de migrants

Découvrir l'article

A La Une, Ensauvagement, Sociétal

JO 2024. Des hôtels parisiens très loin d’afficher complets…

Découvrir l'article

Société

“Dans quel pays vit-on ?” Le maire de Romans-sur-Isère revient sur l’inaction du gouvernement après le meurtre d’un adolescent

Découvrir l'article

Economie

Destin commun. Les subventions délirantes des agents de Soros qui veulent imposer des migrants dans les campagnes

Découvrir l'article

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Une pétition soutenue par l’extrême gauche et l’Eglise soumise au Parlement pour régulariser les migrants clandestins

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Interview de Yona Faedda, porte-parole du collectif Némésis poursuivie pour avoir brandi des pancartes : « libérez-nous de l’immigration » et « violeurs étrangers dehors ».

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Elections Européennes 2024. RN, AfD….Assimilation versus Remigration

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Pont de Saint-Nazaire : les caméras de surveillance opérationnelles

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky