Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Terreur politique en Allemagne : Le ministre de l’Intérieur envisage d’interdire les rassemblements privés d'”extrémistes de droite”.

Dans le cadre de sa campagne de terreur vis à vis de l’opposition politique, la ministre de l’Intérieur activiste de l’Allemagne a annoncé que l’État prendrait des mesures pour interdire le rassemblement des groupes “d’extrême droite”, à savoir l’AfD, en pleine ascension, ses représentants et tout autre groupe qu’elle considère comme une menace pour l’ordre gaucho-libéral.

Ces mesures radicales, qui doivent être mises en œuvre dans le cadre du plan en 13 étapes de la ministre fédérale de l’intérieur, Nancy Faeser, pour lutter contre l’extrême droite, ont été révélées par une demande d’informations adressée au ministère fédéral de l’intérieur par le portail allemand Apollo News.

Les interdictions seront appliquées par l’Office fédéral de protection de la Constitution (BfV), l’agence allemande de renseignement intérieur, qui opère sous la direction du ministère de Mme Faeser. Les nouvelles mesures permettent au BfV de fournir des informations sur certains organisateurs “d’extrême droite” aux autorités réglementaires locales, qui seront alors contraintes de veiller à ce que l’accès aux lieux de réunion soit bloqué.

Les autorités réglementaires locales, y compris la police, ainsi que les organismes chargés de superviser le commerce local et les restaurants, pourront alors “examiner l’émission d’interdictions ou de restrictions sur une base factuelle bien fondée et aussi complète que possible”, peut-on lire dans la réponse du ministère de l’intérieur à l’enquête.

Dans sa réponse, le ministère de M. Faeser n’a pas précisé le mécanisme par lequel les événements seraient interdits. En outre, lorsqu’on lui a demandé si, dans le cadre des nouvelles mesures, les propriétaires de restaurants seraient tenus de faire rapport s’ils soupçonnaient que des événements “d’extrême droite” étaient prévus dans leur établissement, le ministère a affirmé que ces événements n’étaient pas prévus.

“L’intensification, la clarification cohérente et la consolidation des connaissances concernant les activités pertinentes de l’extrême droite (…) seront au centre du travail de l’Office fédéral pour la protection de la Constitution à l’avenir”, a écrit le ministère dans sa réponse.

Il est néanmoins peu probable que les autorités exécutent les mesures ordonnées par M. Faeser car les procès intentés par l’AfD contre des mesures similaires dans le passé ont toujours été couronnés de succès.

Cette nouvelle survient une semaine après que la ministre sociale-démocrate Nancy Faeser, qui a écrit pour un magazine d’extrême gauche Antifa ayant des liens avec l’extrémisme, a dévoilé la loi dite de “promotion de la démocratie” qui vise à accorder de nouveaux pouvoirs à l’Office pour la protection de la Constitution (BfV), fortement politisé, sous le couvert de la lutte contre “l‘extrémisme de droite”.

La loi de “promotion de la démocratie” de M. Faeser a été vivement critiquée par des membres de haut rang de la coalition des feux tricolores au pouvoir. Le vice-président du Bundestag, Wolfgang Kubicki, membre du parti libéral et pro-entreprise Free Democrat Party, est allé jusqu’à qualifier la loi proposée de “menace pour la démocratie”. M. Kubicki a ajouté : « Vous devez vous demander qui est le plus dangereux pour notre ordre constitutionnel : ceux qui agissent dans les limites de ce qui est autorisé, ou ceux qui veulent limiter la portée de ce qui est autorisé à leur convenance »

L’Europe de l’Ouest est actuellement traversée par une vague de terreur politique visant à réprimer tout ce qui est identitaire, tout ce qui s’érige en défenseur de la civilisation face aux promoteurs du mondialisme.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

9 réponses à “Terreur politique en Allemagne : Le ministre de l’Intérieur envisage d’interdire les rassemblements privés d'”extrémistes de droite”.”

  1. Le Mer dit :

    Est-ce que des camps sont aussi prévus ?

  2. Brounahans l'Alsaco dit :

    Ce qui démontre que le peuple “boche” est soumis aux mêmes dérives que le peuple gaulois ! Et que l’ennemi est le mondialisme apatride.

  3. Bran Ruz dit :

    Des démocraties, non ! Des democratures ou un petit groupe de privilégiés mondialistes , gouvernent non pas avec et pour les peuples mais , clairement contre leurs peuples . Ils paniquent , devant les échéances électorales à venir et feront tout pour garder leur magistère morale , et plus encore leurs pouvoirs de technocrates europeistes. Quitte d’ailleurs, à fouler aux pieds les peuples,et la fameuse democratie dont ils se targuent constamment. De fait , ils gouvernent contre les peuples, pour preuve le référendum de 2005 ou le deni de démocratie a été plus que flagrant !

  4. La Lande dit :

    Pratiques mondialistes… et surtout… communistes, sous une nouvelle forme. Ne nous y trompons pas.

  5. Hadrien Lemur dit :

    Nous avons le frère jumeaux de cette Nancy Faeser chez nous et au même poste. Vous aurez reconnu le ‘locataire’ de la place Beauvau. Il est tellement pris par la lutte contre « l’extrême droite » lui aussi qu’il en oublie tout le reste. Insécurité ? Pas le temps. Délinquance en hausse exponentielle ? Pur fantasme. Immigration incontrôlable ? Meuh non, meuh non ! En somme tout va bien. Comme il c’est plut à dire à Apolline de Malherbe « Calmez-vous Madame, ça vas bien se passer », avec toute l’arrogance qui le caractérise.

  6. Percevaut dit :

    Communiste, ou… Hitlérien, plutôt, non ?

  7. Henri Romeuf dit :

    L’État fédéral allemand pourrait stigmatiser les fachos d’extrême-droite avec un insigne obligatoire : une étoile brune, par exemple, à porter sur la chemise ou le blouson. Cet insigne pourraît aussi être collé sur les commerces appartenant aux fachos. L’État pourrait aussi obliger les fachos à s’identifier auprès des autorités. Il leur interdirait de sortir entre 18h et 6h. Il leur interdiraiot d’avoir un téléphone ou une connexion INternet. Et de temps à autre, il pourrait autoriser les groupes sains de la société allemande (les gauchos-écolos et les LTBG+-Q) à attaquer et corriger les fachos au cours de nuits festives baptisées “Nuits de Verts” !

  8. jojo l ancien dit :

    l allemagne est dirigee par des SS et la France par les vychistes
    l histoire est un eternel recommencement

  9. guezennec dit :

    En fait, qu’appelle-t-on un rassemblement,sur quels critères de lieux, de participants (d’extrême droite ????), et qui est habilité à décider des citoyens définis comme tels ?Est-ce cela qu’on appelle une démocratie; nos voisins allemands devraient avoir de la mémoire.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Environnement

Terreur pseudo écolo. L’Allemagne envisage d’interdire la conduite le week-end pour atteindre les objectifs climatiques

Découvrir l'article

Politique

Terreur politique en Belgique. Le maire turc de St Josse interdit une conférence avec Orban, Zemmour, Farage…

Découvrir l'article

International

Terreur pseudo écologiste en Allemagne. Vers une taxe sur la viande pour « protéger l’environnement » ?

Découvrir l'article

International

Allemagne, asile psychiatrique. Le Parlement vote en faveur de la loi sur le changement de sexe à l’état civil dès 14 ans, sur simple déclaration et sans avis médical

Découvrir l'article

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

International

Tyrannie politique en Allemagne. Une mère intente une action en justice après que sa fille a été interrogée par la police sur son soutien à l’AfD

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration et insécurité : en Allemagne, 26 migrants totalisent plus de 1 000 délits

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie, International, Sociétal

Voitures électriques. Les ventes s’effondrent en Allemagne

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Elections Européennes 2024. RN, AfD….Assimilation versus Remigration

Découvrir l'article

International, Sociétal

Allemagne. La Hesse devient le deuxième Länder à interdire le langage neutre en termes de genre

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky