Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allemagne. Près de 700 000 clandestins vivraient aux frais des contribuables pour une facture de 4 milliards d’euros

Responsables politiques allemands,  grand patronat, figures du football professionnel ou monde de la culture peuvent bien tenter de diaboliser le parti anti-immigration AfD tant qu’ils veulent : les chiffres du bilan catastrophique du gouvernement fédéral allemand sur le plan migratoire sont suffisamment éloquents pour comprendre la popularité croissante de « l’Alternative pour l’Allemagne » dans les enquêtes d’opinion outre-Rhin.

En effet, la coalition à la tête du pays est peu loquace sur les dernières données : 492 390 migrants se trouveraient actuellement en situation irrégulière en Allemagne selon l’AfD. Un nombre auquel il faut ajouter 193 972 autres individus qui n’ont pas pu être expulsés jusqu’à présent, au motif par exemple de l’absence de papiers. Et qui sont donc tolérés sur le territoire allemand.

Plus de 600 000 migrants en situation irrégulière

Si la situation paraît ubuesque, elle l’est d’autant plus pour les contribuables allemands lorsque l’on apprend que ces quelque 686 000 étrangers au total se trouvant en situation irrégulière dans le pays bénéficient, selon le gouvernement fédéral, « d’un droit à des prestations garantissant leur subsistance conformément aux dispositions de la loi sur les prestations aux demandeurs d’asile ».

Des informations récemment communiquées par la coalition à la tête de l’Allemagne en réponse à une question du député AfD René Springer.

En résumé, les citoyens allemands supportent directement les frais de l’incapacité de l’exécutif fédéral allemand à simplement expulser des migrants n’ayant légalement pas le droit de se trouver sur le sol national…

Des clandestins turcs, syriens et indiens coûtant cher

Plus précisément, dans le cadre de ces prestations sociales selon la loi sur les prestations aux demandeurs d’asile, le taux normal pour une personne seule est de 460 euros par mois. Sur une année complète, ce sont au total près de 4 milliards d’euros qui seraient payés par les contribuables allemands au bénéfice d’individus se trouvant en situation irrégulière.

Une information qui peut expliquer à elle seule la montée en puissance de l’AfD dans les intentions de vote.

À noter par ailleurs que cette somme ne concerne que la partie des migrants dont le statut de séjour illégal a déjà été établi avec certitude.

Quant aux solutions proposées par « l’alternative pour l’Allemagne », la formation politique indique qu’elle supprimera les obstacles à l’expulsion et renverra systématiquement dans leur pays les personnes qui ne sont pas autorisées à séjourner dans le pays.

Enfin, pour être exhaustifs, il faut également préciser qu’en plus des prestations sociales précédemment mentionnées, l’État fédéral allemand paie à tous les « demandeurs d’asile » de la nourriture, des vêtements, un logement, des frais de chauffage, des biens d’usage et de consommation ainsi que des prestations de santé dans les cas urgents.

Sur le demi-million d’étrangers sans droit de séjour actuellement présents en Allemagne, on dénombrerait par exemple 40 748 ressortissant turcs, près de 30000 Syriens et 20 500 Indiens.

Crédit photo : DR (afdkompakt.de) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Allemagne. Près de 700 000 clandestins vivraient aux frais des contribuables pour une facture de 4 milliards d’euros”

  1. RoseMarine dit :

    Qui decide de l’immigration?
    En France, les mêmes qui, après guerre, ont refusé d’augmenter les salaires , ont fait venir une main d’œuvre étranger qu’ils ont traité comme des esclaves.
    Et ils recommencent! Comme en Allemagne. Le cerveau c’est fait pour mémoriser. Et pour penser. Et pour éviter de refaire sans cesse les mêmes erreurs.
    Ces individus ressemblent à s’y méprendre à des décérébrés.
    En Allemagne, on dirait que c’est la même chose.
    https://youtu.be/CwsxFVg5vBo?feature=shared
    Alors, si on s’occupait des vraies causes des phénomènes? Au lieu de faire du spectacle?

  2. Brun dit :

    Que se passe–il ? Même en Allemagne, les évidences finissent par se manifester ? Encore un effort est à attendre en matière d’énergie. Peut être alors pourrons nous espérer, élections européennes aidant, que les religions immigrationnistes et écolo en vigueur à Bruxelles finiront par s’effacer.

  3. patphil dit :

    idem en france, belgique etc. on doit bosser, et surtout se taire, mais le 9 juin, pensez à aller dire votre opinion

  4. mouchet dit :

    En France c’est pire. Le remède serait d’abaisser les charges sociales de 30% et d’augmenter d’autant les salaires. Alors là oui les françaises et français se mettraient à travailler sans avoir une immigration à bas coût. En conclusion plus la dette augmente avec les déficits, plus il y a d’immigration. Car le pays a besoin de ces charges sociales dans lequel il puise une partie de ses ressources. Laissez le peuple français avec des emplois sous payés c’est contrôler la population. Car si celle ci est trop bien payé normalement, on débouche sur une vraie démocratie de type fédérale comme en Suisse

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Tyrannie des juges. Un tribunal allemand autorise l’État à espionner l’AfD car jugée « extrémiste »

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Politique

Immigration économique. BMW, Siemens, Deutsche Bank : de grandes entreprises allemandes s’allient contre l’AfD

Découvrir l'article

International

Allemagne. L’AfD est le parti le plus populaire chez les moins de 30 ans

Découvrir l'article

A La Une, International

Allemagne. Benedikt Kaiser : « Je défends le concept de triple appartenance : région – nation – Europe » [Interview]

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration et criminalité : 77 % des violeurs interpellés à Paris en 2023 étaient des étrangers

Découvrir l'article

Immigration, International

Espagne. L’immigration clandestine en hausse de 277 % en 2024

Découvrir l'article

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration et insécurité : en Allemagne, 26 migrants totalisent plus de 1 000 délits

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Elections Européennes 2024. RN, AfD….Assimilation versus Remigration

Découvrir l'article

Immigration, Sociétal

Pays basque. Des militants pour la langue aident des clandestins africains à franchir illégalement la frontière [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky