Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Fouesnant. Les résidents d’un camping priés de retirer leur mobil-home

Les résidants, déjà vent debout contre la vente du camping de Kerolland à Beg-Meil, à Fouesnant, viennent d’être informés par le groupe immobilier Giboire, qu’ils devront enlever leur mobil-home d’ici la fin 2024. Soit deux ans avant le calendrier initial.`

 

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Fouesnant. Les résidents d’un camping priés de retirer leur mobil-home”

  1. Ar Baot dit :

    La conformité, les réglementations de toutes sortes, par exemple celles liées à l’abandon de nos souverainetés à l’Europe mortifère, voilà bien une raison supplémentaire de renverser la table tout azimuts, de reprendre le pouvoir à ceux qui nous esclavagent, nous escroquent, si consciencieusement, la main sur le cœur.

    Français reveillez-vous !!!

  2. Alex Bonneterre dit :

    Par contre toutes les communes de moins de 5000 habitants sont tenues d’une OBLIGATION de mettre un terrain à disposition des gens du voyage (Loi n° 2000-614 du 5 juillet 2000, dite loi «Besson»). Ils peuvent y séjourner 5 mois et plus si les enfants sont scolarisés. Les frais de gestion et d’entretien sont payés par les contribuables.
    Le 09 juin, AUX URNES CITOYENS pour foutre le pied au C** à toute cette clique d’incapables.

  3. Christian Pawlak dit :

    Ces les gent qui on vote qui sont responsable

  4. kaélig dit :

    Il y a certes les réglementations contraignantes en tous domaines (sanitaires, agricoles, écologiques …) imposées par “notre” europe des technocrates, mais les règles françaises ne sont pas en reste.
    Ainsi, dans le domaine de l’Urbanisme, le code édité par Dalloz le leader de l’édition juridique atteint 3632 pages au 20/04/2023 (sa pagination a plus que triplé depuis 1992)…de quoi faire “tourner en bourrique” les élus locaux dont certains se sont mis en tête d’appliquer à la lettre des dispositions telles:
    -Tout véhicule en “stationnement ininterrompu pendant une durée excédant 7 jours sur le domaine public” (et même privé !) peut-être évacué en fourrière à la discrétion de la Mairie…Et même s’il n’occasionne aucune gène pour le voisinage.
    -De la même façon, toute caravane immobilisée plus de 3 mois, tant en ville qu’en campagne doit être déplacée, à défaut détruite, sur injonction de la Mairie qui au besoin saisira le tribunal administratif.
    C’est mon cas dans la Commune de Crozon, où une grosse caravane en bon état installée depuis 50 ans sur un terrain m’appartenant doté d’un cabanon centenaire, site discret bien planqué dans la végétation à 100 m de mon lieu de naissance, est sommée de “disparaître” soit en la déplaçant (beaucoup de contraintes: remettre en état de rouler: pneus, feux de circulation, assurance, vehicule puissant pour la déplacer dans un parking où abri d’hivernage autorisé…) soit en la détruisant (débourser 1500€ pour détruire une caravane de 2000 €)…Résultat, “je fais le mort” et j’attends la décision du tribunal (les procureurs n’aiment pas ces procédures, les jugeant outrancières voire puériles).
    Bon, je ne suis pas le seul, sur les 160 individus concernés, certains ont 5 caravanes (et un mobilhome) en mauvais état à “liquider”.
    Drole de pays, la France, où plus l’anarchie et l’insécurité règnent et plus nos bureaucrates pondent des contraintes liberticides et mesquines pour les citoyens “normaux”.

  5. Lebreton dit :

    Ce que vous ne dites pas c’est que le camping n’est plus sécurisé ni en conformité au niveau gaz et électricité. Ce camping à été vendu et les places de mobil home ne sont pas au résidents. Les journalistes devraient faire leurs taff plus sérieusement !!!

  6. Liens Frédéric dit :

    Bien triste histoire pour ces sympathiques propriétaires.

    Les normes sont un fait, mais à bonne volonté rien n’est censé resister encore faut-il pouvoir !

    Alors que le concept de village/residence/vacance à dimension humaine devrait être encouragé, diversifié etc… La main mise de grands groupes immobiliers/promoteurs/investisseurs s’impose une fois de plus !

    Messieurs les administrateurs reagissez et laisser au peuple la possibilité de vivre paisiblement.
    Reagissez !
    Courage et soutient aux résidents déchus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Insolite

Le camping et son histoire [Reportage]

Découvrir l'article

Insolite

Conseils pour un camping familial : équipement et techniques

Découvrir l'article

Economie

Saison touristique d’été 2022. La Bretagne administrative, région très prisée

Découvrir l'article

Social

Scaër. Qui trouvera un logement durable pour Dominique Le Goff, 61 ans, logée temporairement au camping après avoir dormi dans sa voiture des mois ?

Découvrir l'article

Le Mag'

Accessoires pour camping : le point complet des équipements à prévoir !

Découvrir l'article

Environnement

Tourisme. Et si vous louiez votre jardin ou votre terrain à des campeurs ?

Découvrir l'article

Le Mag'

Lesconil (29). L’Océan Breton parmi les campings préférés des Français ?

Découvrir l'article

Informatique

Camping : comment se détendre tout en respectant l’environnement ?

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Ensauvagement. Une centaine de Syriens venus de Belgique sèment le chaos dans un camping du Gard [Vidéo]

Découvrir l'article

Economie

3 campings à découvrir en Bretagne

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky