Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Crack à Lorient : une inquiétude grandissante. Deux suggestions radicales face à la gangrène des stupéfiants

Le maire de Lorient, Fabrice Loher, tire la sonnette d’alarme sur l’arrivée du crack dans sa ville. Cette drogue dérivée de la cocaïne, “très facile à cuisiner chez soi”, suscite une vive inquiétude face à ses effets dévastateurs sur les consommateurs et la vie quotidienne des citoyens.

Prolifération du crack et ses méfaits

Le crack s’est propagé dans le quartier de L’Orientis, où des personnes en proie à une addiction sévère s’installent et perturbent la tranquillité publique. M. Loher souligne la nécessité d’un accompagnement renforcé et de traitements adaptés pour aider ces victimes de la drogue dure.

Le crack ne se limite pas aux points de deal traditionnels. Sa consommation en plein air engendre des troubles : exhibitionnisme, consommation ostentatoire de drogue et d’alcool, importunité et agression des passants.

Depuis des années, le trafic de drogue est en train de prendre une ampleur folle en Bretagne. Intérêts financiers, laxisme gauchiste, réseaux liés à l’immigration qui s’installent sur tout le territoire, les causes sont nombreuses, mais les élus ferment les yeux, comme les autorités, qui cherchent des aiguilles dans des bottes de foin.

On a deux suggestions pour les élus :

Faire de la prévention dans les lycées, voire les collèges, en diffusant des images chocs, traumatisantes, horribles, aux jeunes, pour les vacciner à jamais de toute consommation de drogue. Laissez voir Trainspotting, Requiem for a Dream, ou des images des rues aux USA, jonchées de Zombies, et vous éliminerez une partie des consommateurs futurs. C’est autre chose que de dépenser des millions dans les centres d’accueil pour toxicomanes, ou dans des initiatives grotesques qui ne résolvent absolument rien.

Faire de la répression, en déclarant la guerre aux cartels, c’est à dire en bombardant les territoires où sont produites les drogues. Et sur nos territoires, liquider physiquement les gros dealers, et fabriquer des prisons spéciales, isolés, façon Salvador, pour tous ceux qui seraient tentés de rentrer dans la chaine du trafic, y compris en bas de l’échelle. Si un « Chouf » sait qu’il peut rester 10-15 ans en prison, sous l’oeil permanent d’un gardien, et avec une discipline redoutable,  pour avoir participer à un trafic criminel, il réfléchira à deux fois avant de se lancer dedans.

Prévention, et répression. La lutte contre la drogue n’est pas une affaire de gauche ou de droite. Mais une affaire sanitaire qui concerne tout le monde. A moins que le crime profite à certains ?

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Crack à Lorient : une inquiétude grandissante. Deux suggestions radicales face à la gangrène des stupéfiants”

  1. NICOLAS dit :

    Répression bien sur mais aussi répression accrue contre les consommateurs, et pas seulement une petite amende…

  2. Gaï de ROPRAZ dit :

    La virulence du commentaire me fait dire que peut-être, finalement, quelque chose sera entreprise pour (essayer) d’arrêter ce fléau. Toutefois, “”eliminer une partie des consommateurs”” comme il est cité dans le texte, non. Quelqu’il soit, tout consommateur ira chercher sa drogue ailleurs. En revanche, en amont, déclarer ume guerre sans frontière aux cartels, oui ! Et “fabriquer des prisons speciales isolées”, OUI tout autant ! Et ce au depit que quelques bolchos nazillards qui seraient tentés, comme d’hab’, de s’interposer.

  3. andré dit :

    Toujours remonter à la cause de la cause ! Nous avons les ” drogués légaux ” remboursés par la sécurité sociale et complètement accros aux substances anti douleur ou anti dépresseurs et le reste hors légalité qui enrichit les gros bonnets de la drogue. Alors pourquoi un pays comme le nôtre est tombé dans ces addictions ? A cause des politiques qui ont démoli notre pays, augmenté le chômage de façon exponentielle et brisé les rêves de la jeunesse qui voyant un ” No future ” se réfugient dans la drogue pour oublier la réalité de leur vie. Rendez les gens plus heureux et il n’auront pas besoin de ces paradis artificiels qui sont un enfer menant à la mort sociale ou à la mort tout court !

  4. gaudete dit :

    Bien d’accord avec les mesures mais ce n’est pas avec un gouvernement de cocaînomane que ça va se faire

  5. patphil dit :

    le salvador a réussi, pourquoi ne pas imiter les mesures prises, arrestation de tous les dileurs et délinquants, qui ont compris qu”ile allaient rester en prison une bonne dizaine d’années

  6. NEVEU dit :

    Retour à la Justice seigneuriale…très efficace y compris pour épurer la Caste des Juges complètement inféodés à la pensée WOKE et à l’Europe du dieu fric sous la houlette des Yankees, de Soros et autres pourris de son espèce.

  7. NEVEU dit :

    OU EST MON COMMENTAIRE??????????????????????????????????? ENCORE UNE PUBLICATION DE LAMENTABLES BATARDS QUI S’ECRASENT DEVANT LES CREVURES DE LA BIEN-PENSANCE MACRON.
    DANS MA FAMILLE LE SENS DE L’HONNEUR EXISTAIT MEME CHEZ LES GUEUX!
    VOTRE BARAGOUINAGE BRETON COMMENCE A ME DONNER DE L’URTICAIRE…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

VANNES

Mattéo D et Azzedine D condamnés à de la prison ferme pour trafic de drogue et détention d’armes de guerre à Vannes

Découvrir l'article

Immigration, Local, LORIENT

Gaël Briand (UDB) : contre la “colonisation de peuplement” mais en…. Nouvelle-Calédonie !

Découvrir l'article

BREST

Drame à Brest : un homme poignardé mortellement pour une histoire de véhicule dégradé

Découvrir l'article

FOUGERES

Fougères : vague de vandalisme : abris de bus et voitures saccagés

Découvrir l'article

RENNES

Trafic de drogue à Rennes : Un restaurant fermé dans le quartier Sarah Bernhardt…pour des raisons d’hygiène

Découvrir l'article

VANNES

Vannes. Trafic de drogue. Hassan L en fuite et condamné à 10 ans de prison, interpellé

Découvrir l'article

LORIENT

Lorient. Une journée d’hommage pour les 60 ans de la victoire de Tabarly la veille du départ de la 15e édition de The Transat CIC

Découvrir l'article

ST-BRIEUC

Trafic de drogue démantelé dans l’agglomération de Saint-Brieuc : cinq personnes mises en cause

Découvrir l'article

VANNES

Stupéfiants et cigarettes de contrebande : un trio interpellé après le vol d’une moto à Vannes

Découvrir l'article

LORIENT

Rixe à Lorient : un homme de 38 ans condamné à un an de prison ferme

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky