Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Folie raciale en Afrique du Sud. L’équipe de Cricket sommée de justifier le fait qu’elle aligne trop de joueurs blancs

L’équipe nationale de cricket d’Afrique du Sud est en proie à une querelle raciale, qui a fait les gros titres de la presse internationale,.

Les autorités sud-africaines ont fait part de leur “inquiétude” concernant la composition raciale de l’équipe qui participera à la Coupe du monde 2024 T20. Sur les 15 joueurs, un seul est noir et neuf sont blancs.

Le fait que l’équipe soit également composée de cinq joueurs métis ou d’origine asiatique n’a bien sûr pas été mentionné.

France24 a souligné, sur un ton particulièrement désapprobateur, que “depuis 2016 […], une équipe sud-africaine pour un événement de l’International Cricket Council n’a pas été aussi dominée par les Blancs” . Il est (heureusement) difficile d’imaginer une publication critiquant une équipe sportive “si dominée par les Noirs”, du moins sans que cela ne suscite de vastes vagues de condamnation.

Pholetsi Moseki, directeur général de l’équipe de cricket, a déclaré qu’il y avait des “raisons de cricket” à l’équilibre racial de l’équipe de cricket.

L’entraîneur Rob Walter a ajouté, après avoir été “invité à expliquer la composition raciale à dominante blanche” de l’équipe ( !), que “mon premier impératif est de créer une équipe gagnante (…). Pour ce faire, je dois choisir la meilleure équipe, celle qui a le plus de chances d’y parvenir”.

Walter a ajouté :  «Le système doit vraiment relever le défi pour que, dans six mois, douze mois ou deux ans, la démographie et la représentation de notre équipe commencent à être un peu différentes. Notre équipe commence à être un peu moins blanche”.

L’équipe d’Afrique du Sud a effectivement mis en place des quotas raciaux au niveau national, exigeant qu’il y ait au moins trois joueurs noirs dans une équipe de départ. Moseki a souligné que ces quotas restaient en vigueur.

Jonathan Witt, directeur de la publication numérique The Overton Press, a rapporté l’année dernière que ces mêmes quotas signifient que l’équipe est “forcée d’aligner une équipe de 10 joueurs au lieu de 11 si un joueur de couleur est blessé/absent et que vous n’avez que des joueurs blancs pour le remplacer”.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Folie raciale en Afrique du Sud. L’équipe de Cricket sommée de justifier le fait qu’elle aligne trop de joueurs blancs”

  1. Bran ruz dit :

    Pas de wokiste pour crier à l’apartheid anti-blancs ? Mais bien sur que non .

  2. Gaï de Ropraz dit :

    RIDICULE !!!!
    J’ai connue l’Afrique du Sud sous la domination blanche. Je l’ai revue ensuite au moment de l’apartheid. Sans jeu de mot, c’est le jour et la nuit. En une phrase très simple, je dirais que l’Afrique du Sud se meurt et perd TOTALEMENT son leadership (Jamais contesté par le passé) comme etant la “Premiere Nation” de l’Afrique.

    Toutefois, ce qui me navre, c’est qu’il existe encore des imbéciles (J’allais citer un tout autre qualitatif) pour s’imaginer que les populations noires peuvent se substituer aux populations blanches dominantes. D’autant plus à l’époque où l’Afrique du Sud resplendissait comme etant la Premiere Nation Africaine.
    In memoriam …

  3. GNA46 dit :

    Ce pays est en train de mourir de la bêtise de ceux qui ont voulus le prendre en charge, avec pour seul objectif non-avoué, leur enrichissement personnel.
    L’expérience a toujours démontrée qu’il est impossible de faire un cheval de course d’un âne, même s’il es né dans la même écurie…
    L’apartheid n’était pas la solution la meilleure, mais était géré par des gens qui avait conduit l’A.du Sud à un très bon niveau de compétitivité mondiale. Lorsque Mandela pris les commandes, ce pays était “riche”, et voilà ce qu’ils en font.
    Un laboratoire en grandeur réelle de la déchéance d’un pays…

  4. kaélig dit :

    C’est à l’image du Liban envahi, après les migrands palestiniens, par 2,5 millions de syriens où déjà les chrétiens sont devenus minoritaires (30%) au bout de 30 ans.
    Ce pays est foutu: les plages sont interdites aux chrétiens au prétexte d’une tenue de plage trop “sexy”, les citoyens s’organisent en milices pour aider les forces de l’Ordre…Bref c’est devenu Gaza…

  5. patphil dit :

    il y a dix ans, je visitais l’AdS, pas un douanier blanc, pas un flic blanc, l’apartheid à l’envers

  6. gaudete dit :

    et l’équipe de France de foot où sont les blancs ? C’est pourquoi je ne regarde aucun match de cette équipe, nos aïeux ne se sont pas faits tuer en 1914 et en 1940 pour voir ce résultat. Il n’y a aucune équipe européenne semblable, les 90% des joueurs sont du cru et ce n’est pa être raciste que de dire qu’il serait normal qu’il y ait au moins 70 à 80% de blancs dans cette équipe

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Afrique-du-Sud : l’ANC choisi le parti conservateur et nationaliste zoulou Inkhata pour former une coalition

Découvrir l'article

A La Une, International

Séisme politique après les élections en Afrique du Sud

Découvrir l'article

International

EN DIRECT : Elections en Afrique du Sud. Résultats et analyses

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : « Face à la décomposition du pays, il va bientôt falloir se décider à en rendre la direction aux Boers »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, International

Orania : collecte de fonds pour l’érection de la statue de “Oom Paul” Kruger

Découvrir l'article

A La Une, International

« Dans 100 ans, les Afrikaners seront toujours en Afrique du Sud ». Entretien avec Jaco Kleynhans

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : Bientôt un reportage de France 2 sur Orania

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : Jacob Zuma change de camp et soutient un adversaire de l’ANC

Découvrir l'article

International, Politique

Israël : Thomas Porte (LFI) salue l’Afrique du Sud anti-blanche

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : un fermier blanc abattu le soir de Noël

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky