Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Elections en Catalogne, mode d’emploi

Il y a des élections ce dimanche en Catalogne. On fait le point ci-dessous.

Carles Puigdemont, ancien président de la Catalogne et figure majeure du mouvement indépendantiste catalan, a durci son discours contre le Parti des socialistes de Catalogne (PSC) durant la campagne électorale, allant même jusqu’à imiter Pablo Iglesias, ancien leader de Podemos, en ressuscitant la polémique de la « chaux vive » et des Groupes Antiterroristes de Libération (GAL). Ces derniers étaient des groupes paramilitaires espagnols accusés de crimes dans leur lutte contre le groupe séparatiste basque ETA dans les années 1980 largement tolérés sinon encouragés par les socialistes espagnols. Cette attitude agressive reflète la situation fragile du mouvement indépendantiste à l’approche des élections catalanes du 12 mai.

Selon des sondages récents auxquels a eu accès le quotidien espagnol La Razón, la majorité séparatiste au Parlement catalan est plus menacée que jamais, ce qui pourrait signifier un recul pour les partis pro-indépendance, notamment Junts de centre droit (dirigé par Puigdemont), la très à gauche Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) et l’extrême gauche de la CUP. Simultanément, l’extrême droite séparatiste naissante, représentée par l’Aliança Catalana, et les partis favorables à l’unité constitutionnelle de l’Espagne (principalement le PSC et le Parti populaire, PP) devraient progresser considérablement. Cette dynamique pourrait rapprocher Salvador Illa, le chef du PSC, de la présidence de la Generalitat, le gouvernement régional de Catalogne et grand allié de Pedro Sanchez, le premier ministre socialiste espagnol.

La campagne électorale, lancée il y a deux semaines, a d’abord semblé se dérouler entre trois principaux partis. Cependant, les sondages ont progressivement exclu ERC de la course à la Generalitat. Dans les derniers jours de la campagne, Puigdemont montre des signes d’épuisement et peine à se distinguer de Salvador Illa, qui s’est projeté comme un leader centriste au sein d’une société catalane lassée par les conflits politiques du « procés ». Ce processus indépendantiste a en effet conduit à l’absence de grands projets économiques en Catalogne, comme l’obtention de l’Agence européenne des médicaments ou l’expansion de l’aéroport d’El Prat. Les derniers sondages indiquent que Puigdemont ne pourra pas faire mieux que Laura Borràs, candidate de Junts en 2021, ce qui explique probablement sa stratégie d’attaquer directement Illa.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique, Tribune libre

Faut-il vraiment s’enflammer pour la victoire du RN de Jordan Bardella et de Reconquête de Marion Maréchal ? [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Elections Européennes 2024. La fracture entre Bretagne des métropoles et des privilégiés et Bretagne périphérique ?

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Elections européennes 2024. Les droites nationales dominent en Europe [MAJ : tous les résultats]

Découvrir l'article

Politique

Sondage Européennes : Le thème de l’Immigration est une priorité pour les électeurs

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Elections européennes du 9 juin 2024. Abstention = soumission [L’Agora]

Découvrir l'article

Politique

POUR QUI ALLEZ-VOUS VOTER ? (sondage de rue dans une petite ville de France)

Découvrir l'article

Tribune libre

Elections Européennes 2024 ou la démocratie bafouée. Vers une explosion de l’abstention ? [L’Agora]

Découvrir l'article

International

Plus de 10 000 migrants traversent la Manche : un record pour 2024, l’immigration au cœur des législatives britanniques

Découvrir l'article

A La Une, International

La Catalogne s’éloigne de la voie indépendantiste

Découvrir l'article

Environnement, Sociétal

Environnement. Limitation du nombre de bateaux dans une anse prisée des Pyrénées-Orientales

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky