Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Japon et sa politique migratoire : une approche radicalement opposée à celle de l’Occident

Le Japon, malgré une crise démographique aiguë, persiste dans sa politique migratoire rigide et protectrice vis à vis de son propre peuple. Un article de Anne de Guigné dans Le Figaro explore les raisons pour lesquelles le Japon parvient à maintenir cette approche, malgré les défis économiques et sociaux liés à une population vieillissante.

Une démographie en déclin

Le Japon fait face à une crise démographique sans précédent. Selon les données de la Banque mondiale, la population japonaise est passée de 128 millions en 2010 à environ 125 millions en 2023, avec un taux de natalité extrêmement faible de 1,3 enfant par femme. Ce déclin démographique a des conséquences profondes sur l’économie et le marché du travail. Le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus représente environ 29% de la population, l’un des taux les plus élevés au monde.

Une politique migratoire stricte

Contrairement à de nombreux pays occidentaux, le Japon adopte une politique migratoire très stricte. Le gouvernement japonais accorde des visas de travail principalement aux professionnels hautement qualifiés et aux travailleurs dans des secteurs spécifiques en pénurie, tels que la construction et les soins infirmiers. En 2020, le pays a introduit un nouveau visa de travail pour les travailleurs qualifiés, permettant à environ 345 000 travailleurs étrangers d’entrer au Japon sur cinq ans .

L’attitude ambivalente des Japonais

Les sondages montrent une attitude ambivalente des Japonais envers l’immigration. Selon une enquête menée par le gouvernement en 2022, environ 40% des Japonais sont favorables à une augmentation de l’immigration pour compenser la baisse de la population, tandis que 50% s’y opposent. Les personnes âgées sont particulièrement réticentes, craignant que l’immigration ne menace la cohésion sociale et culturelle du pays .

Les défis économiques

L’économie japonaise est également affectée par la pénurie de main-d’œuvre. Le taux de chômage est faible, autour de 2,6% en 2023, mais le manque de travailleurs dans certains secteurs entrave la croissance économique. Le Japon dépend de plus en plus des travailleurs étrangers pour combler ces lacunes. En 2023, il y avait environ 1,72 million de travailleurs étrangers au Japon, soit une augmentation de 20% par rapport à 2019.

L’impact sur la société

Le Japon maintient une forte résistance culturelle à l’immigration de masse, cherchant à préserver son identité nationale et sociale. Cette position est soutenue par une large part de la population, qui voit dans cette politique une manière de protéger les valeurs traditionnelles japonaises.

Une comparaison avec l’Occident

Comparé aux pays occidentaux, le Japon adopte une approche beaucoup plus conservatrice en matière d’immigration. En Europe et en Amérique du Nord, l’immigration est souvent considérée comme une solution aux défis démographiques et économiques. Par exemple, en Allemagne, environ 13% de la population est née à l’étranger, et le pays continue, malgré l’opposition d’une large partie de la population d’accueillir des milliers de migrants chaque année pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre. De même, aux États-Unis, les immigrants représentent environ 14% de la population.

Les perspectives d’avenir

Le Japon mise sur l’automatisation et la robotique pour pallier le déficit de travailleurs. L’investissement dans ces technologies de pointe réduit la dépendance aux travailleurs étrangers. Par ailleurs, le gouvernement japonais encourage l’emploi des seniors et des femmes pour renforcer le marché du travail domestique.

Une solution qui plairait beaucoup à de nombreux Européens qui ne veulent plus entendre parler d’immigration…

Photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Le Japon et sa politique migratoire : une approche radicalement opposée à celle de l’Occident”

  1. louis dit :

    peut etre que leur réticence provient du fait qu’ils voient ce qui se passe en france ou en italie ce qui avec les viols et les agressions mortelles n’incite pas a un enthousiasme effréné !😆

  2. Durandal dit :

    Bonjour,

    Le travail des femmes et l’emploi des séniors… pour toujours plus de stérilité ! (les femmes font les enfants je le rappelle et les séniors les gardent)

    A à un moment, il va falloir se poser les vraies questions.

    Cdt.

    M. D

  3. Elodie Ferrer dit :

    Est-ce que les responsables politiques nous expliqueront un jour pourquoi les pays Arabes richissimes où l’argent coule à flot n’accueillent pas les migrants chez eux. Ils ont pourtant l’argent pour les nourrir et les loger et un tapis de prière à leur fournir gratuitement ainsi qu’un Coran. D’ailleurs, dans le Coran, l’accueil du voyageur leur est imposé. Les agressions sexuelles et autres méfaits, ce serait vite réglé chez eux et on ne les accuserait pas de racisme, comme le fait LFI qui a toujours ce mot à la bouche. Mélanchon et Aubry qui sont toujours en train de gesticuler et de parler d’Humanisme, combien en hébergent-ils de migrants sous leur toit ?

  4. patphil dit :

    vit on mieux en inde ou en chine? les japs ont décidé que non et ils ont bien raison, pas d’immigration, même des gens qui leur sont proches comme les coréens

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Grand remplacement au Royaume-Uni. L’immigration massive est à l’origine de la plus forte augmentation de la population depuis 75 ans

Découvrir l'article

International

Immigration. Le Parlement finlandais adopte une nouvelle législation sur le contrôle des frontières

Découvrir l'article

Sociétal

Répression médiatique. CNews sanctionné par l’Arcom de 80 000 euros d’amendes pour avoir laissé dire à un intervenant que « l’immigration tue »

Découvrir l'article

International

Immigration. Le gouvernement allemand fait obstruction aux plans d’expulsion des Afghans

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

Sociétal

Élections législatives 2024 : quelles sont les propositions des trois principaux partis sur l’immigration ?

Découvrir l'article

International

Allemagne. Des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères font l’objet d’une enquête pour avoir délivré des permis d’entrée illégaux

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Vidéo

Mamelouk sur un cheval, route bloquée : à Rennes un mariage tchétchène provoque la stupeur [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration en France : les chiffres clés de 2023

Découvrir l'article

Tribune libre

Les raisons de l’explosion du vote RN en Bretagne comme ailleurs : et si on arrêtait de tourner autour du pot ? [L’Agora]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky