page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rennes, Nantes, Angers, Bordeaux…l’extrême gauche vandalise durant des manifestants anti RN

En réponse à la victoire du Rassemblement National (RN) lors des élections européennes et l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron, plusieurs milliers de militants gauchistes se sont rassemblées dans les principales villes de France pour manifester leur opposition à l’extrême droite. Ces manifestations ont été marquées par des actes de vandalisme et des incidents violents.

Manifestations à Travers la France

Paris : Sur la Place de la République, environ 3 000 personnes, selon la préfecture de police, se sont rassemblées à partir de 20 heures. Parmi les manifestants, nombreux étaient les jeunes, scandant des slogans comme « La jeunesse emmerde le Front national » et « Tout le monde déteste Marine Le Pen ». Des drapeaux palestiniens étaient également visibles parmi la foule.

Marseille : Deuxième ville de France, où la liste du RN est arrivée en tête lors du scrutin des européennes, a vu environ 2 200 personnes se rassembler devant la préfecture de région.

Autres Villes : À Montpellier, le rassemblement s’est transformé en une manifestation sauvage de plusieurs milliers de personnes. À Rennes, environ 2 500 personnes ont défilé dans les rues, et à Rouen, environ 800 personnes ont manifesté en scandant « Tout le monde déteste le Front National ».

Incidents et Vandalisme

Toulouse : Des feux de poubelles ont été déclenchés et du matériel public dégradé, selon des rapports du Figaro.

Nantes : Des militants d’extrême-gauche ont arraché un drapeau français d’une fenêtre et ont caillassé l’appartement.

Angers : Des militants encagoulés et vêtus de noir ont saccagé la devanture d’un bar, prétendument lié à « l’extrême-droite ».

Bordeaux : Des manifestants ont attaqué un bar simplement suspecté d’accueillir des militants d’extrême droite

Rennes : des manifestants ont appelé à brûler Jordan Bardella

Les grands partis de gauche ont appelé à rejoindre les prochains cortèges prévus ce week-end à l’initiative de la CFDT, la CGT, l’UNSA, la FSU et Solidaires. Ces organisations souhaitent mobiliser le plus largement possible avant les élections législatives du 30 juin et 7 juillet. Il semblerait qu’on soit parti pour une grande « quinzaine antifasciste », avec de la propagande à tous les étages.

Photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “Rennes, Nantes, Angers, Bordeaux…l’extrême gauche vandalise durant des manifestants anti RN”

  1. Hadrien Lemur dit :

    Ah ce sont de grands « démocrates » les gauchistes ! Contrairement à leurs slogan de haine, tout le monde ne déteste pas le RN, la preuve pars les urnes. La pilule est dure à avaler mais il va falloir vous y faire, bandes de tocards !

  2. Lucette dit :

    En effet. La démocratie c’est aussi accepter de perdre. Pour éviter ce vote patriotique, les gens de gauche – pour lesquels je vote aussi parfois – auraient dû limiter REELLEMENT ( et non en paroles) l’immigration et le péril islamiste ( et non islamique, qui est une liberté individuelle ).

    Visiblement le “fascisme”, terme mal utilisé, est aussi de gauche quand on accepte pas les opinions contraires.

  3. Gaï de Ropraz dit :

    Pour une Gauche perpétuellement donneuse de leçon, là au moins elle montre son vrai visage. Et il va sans dire que le resultat est proprement lamentable.

  4. Marche à terre dit :

    Faut leur péter la G comme il se doit à ces sales fachos de gauche 😡

  5. jcm78 dit :

    il est temps de sevir et energiquement bravo les gauchos

  6. gaudete dit :

    les fascistes gauchiasses de véritables SS ces LFI et cie montrent leurs vrais visages et Darmalin , l’ahuri laisse faire, parce que macronor dictator a réuni dans son gouvernement toutes les pourritures qu’il pouvait trouver sur l’échiquier politique

  7. Andre COUTAND dit :

    La démocratie dans toute sa splendeur, à la sauce gauchiasse. Entre des anarchistes et patriotes, mon choix est vite fait.

  8. Philippe dit :

    On a ne les a pas vus bien nombreux aux manifestations contre la dictature sanitaire. Ces petits SA rouges sont les meilleurs chiens de garde du système.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique, Tribune libre

A Droite c’est Bardella, à Gauche c’est Bordella [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Tribune libre

Législatives 2024. Plutôt Jordan Bardella que le Péril rouge ! [L’Agora]

Découvrir l'article

Politique

En Sarthe, une commune couverte de tags antifascistes

Découvrir l'article

Politique

Immigration, pouvoir d’achat, énergie… L’interview en intégralité de Jordan Bardella

Découvrir l'article

Tribune libre

L’Europe est de retour. [L’Agora]

Découvrir l'article

Politique

[MICRO-TROTTOIR] Européennes. Après la victoire du RN, Bardella vers Matignon ?

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Faut-il vraiment s’enflammer pour la victoire du RN de Jordan Bardella et de Reconquête de Marion Maréchal ? [L’Agora]

Découvrir l'article

International

Reportage photo en Allemagne. En immersion à la soirée électorale de l’AfD

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Elections Européennes 2024. La fracture entre Bretagne des métropoles et des privilégiés et Bretagne périphérique ?

Découvrir l'article

A La Une, Politique

La Bretagne administrative place Jordan Bardella (RN) en tête. Un séisme politique

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky