Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le syndicat de la magistrature, dont une partie des magistrats vous jugent, appelle à empêcher « l’accession de l’extrême droite au pouvoir »

Le syndicat de la magistrature, dont une partie des magistrats vous jugent au quotidien, appelle à empêcher « l’accession de l’extrême droite au pouvoir ».

Le Syndicat de la Magistrature (SM) est une organisation syndicale française fondée en 1968.  Il se distingue par son orientation idéologique clairement ancrée à gauche, et se positionne souvent en opposition aux réformes qu’il juge contraires aux principes de justice sociale.

Positions Idéologiques

Le Syndicat de la Magistrature adopte des positions idéologiques gauchistes. Voici quelques-unes de ses principales positions :

  1. Indépendance de la Justice : Le SM milite pour une justice indépendante du pouvoir politique et économique, dénonçant toute tentative de pression ou d’influence sur les décisions judiciaires.
  2. Droits de l’Homme : Le syndicat est fortement engagé dans la défense des droits de l’homme et des libertés individuelles, s’opposant à toute mesure législative qu’il perçoit comme répressive ou liberticide.
  3. Justice Sociale : Le SM soutient une justice sociale, plaidant pour des réformes qui favorisent l’égalité des droits et l’accès à la justice pour tous, notamment les plus démunis.
  4. Réformes Pénales : Opposé à une politique pénale répressive, le syndicat prône des alternatives à l’incarcération, favorisant des mesures éducatives et de réinsertion pour les délinquants.
  5. Critique des Réformes Gouvernementales : Le SM se montre souvent critique des réformes judiciaires et pénales initiées par les gouvernements successifs, qu’il considère comme allant à l’encontre de l’indépendance judiciaire et des principes de justice.

Certains critiques estiment que le SM manque de neutralité, influençant les magistrats à prendre des décisions basées sur des convictions idéologiques plutôt que sur une stricte interprétation de la loi. Cette perception de partialité pourrait nuire à la confiance des citoyens dans l’impartialité de la justice.

Inquiétudes des Citoyens

Impact sur la Sécurité : Les citoyens préoccupés par la sécurité publique craignent que les positions du SM en faveur de la réinsertion et contre l’incarcération ne conduisent à une justice trop laxiste, insuffisamment dissuasive face à la criminalité.

Confiance dans la Justice : La défense d’une justice perçue comme trop indulgente envers certains délinquants peut éroder la confiance des citoyens dans le système judiciaire, alimentant un sentiment d’insécurité et d’injustice.

Conclusion

Le Syndicat de la Magistrature inquiète par ses positions idéologiques extrêmes et ses dérives perçues inquiètent une partie de la population, soucieuse de la sécurité publique et de l’impartialité de la justice. Une réflexion équilibrée sur l’indépendance judiciaire et la rigueur dans l’application de la loi semble nécessaire pour répondre à ces préoccupations.

Faudra-t-il désormais demander à ce que le juge qui est devant vous prouve qu’il n’est pas du syndicat de la magistrature pour espérer être jugé de manière impartiale ?

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “Le syndicat de la magistrature, dont une partie des magistrats vous jugent, appelle à empêcher « l’accession de l’extrême droite au pouvoir »”

  1. PG dit :

    L’impartialité et la neutralité des juges sont les fondements de la justice et de la démocratie. Ces juges entendent donc s’opposer au vote exprimé par près de 40% des suffrages dans le cadre d’une élection démocratique. Quitte à faire la leçon, on aurait aimé une réaction identique à l’encontre de LFI. Ce syndicat est dangereux et antidémocratique. Il représente exactement ce qu’il dénonce. A dissoudre d’urgence !

  2. Gaï de Ropraz dit :

    Cette décision du syndicat de la magistrature, est purement et simplement une honte. Personnellement, je considère que plainte devrait être déposée pour des propos belliqueux et totalement sans fondement, et ce d’autant plus qu’ils representent la Loi.

  3. Jotglars 66 dit :

    La loi interdit aux juges de prendre parti dans le débat politique et les obligent à un devoir de réserve. Ce n’est pas récent que ce syndicat s’affiche effrontément comme un soutient de la gauche voire l’extrême gauche…..au moins, ils nous démontrent en pleine lumière les raisons de leur laxisme envers les délinquants de toutes sortes et de toutes origines ! Si la marmelade électorale de gauche venait au pouvoir, on imagine les conséquences pour notre sécurité au quotidien.

  4. jcm78 dit :

    et pourtant cela necessaire u grand menage est a faire dans ce syndicat

  5. Bertrand Mellet dit :

    Le Syndicat de la Magistrature se positionne comme un véritable dictateur qui se torche de la Démocratie. Par le vote du 09 Juin, 42% des Français (4 sur 10) ont voté RN. Cet appel à empêcher le RN d’arriver à l’Elysée est scandaleux, d’autant plus que la loi interdit aux juges de prendre une position politique. En clair, le SM donne la preuve irréfutable qu’il est ancré à l’extrême gauche. Il n’est pas étonnant que la Justice soit aussi laxiste, qu’elle excuse le coupable et méprise la victime.
    Un tel positionnement du SM montre à quel point ce syndicat est dangereux. Il devrait être dissout et les responsables de cet “appel à l’extrémisme et à la dictature” devraient être placés en garde en vue avant leur jugement par un tribunal populaire.

  6. annavreizh dit :

    inédit et parfaitement illégal que fait Dupont Moretti ? à se demander si nous sommes encore en démocratie et ces gens là s’autorisent à nous parler morale toute honte bue

  7. Bran ruz dit :

    Et ces gens n’ont de cesse de nous parler de démocratie, de justice , condamnant allègrement tous les commentaires désobligeants à leurs égards. La neutralité est une nécessité pour les policiers, les gendarmes , les militaires et pour eux non !! Juges politiques de gauches qui tuent la souveraineté du peuple dans son désir de propulser au pouvoir les gens de leur choix . Renversons la table le 30 juin et finissons le travail le 7 juillet .

  8. Raymond Neveu dit :

    A qui la FAUTE sinon le CRIME? à la petite ORDURE MACRON qui a nommé une gôchiste comme directrice de l’Ecole Nationale de la Magistrature pour suivre les consignes de ses maîtres libéraux!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

LORIENT

Lorient. Agression sexuelle lors du Festival interceltique. Un migrant Afghan de 24 ans condamné.

Découvrir l'article

Sociétal

La Prison pour femmes de Rennes va accueillir des dizaines de combattantes islamistes

Découvrir l'article

QUIMPER

Braquages en série à Quimper : deux hommes condamnés à de la prison ferme

Découvrir l'article

VITRÉ

« Vivre ensemble » à Vitré. Interdit de séjour en France, un Albanais condamné après une attaque à la machette

Découvrir l'article

LANNION

Lannion. Un migrant marocain sous OQTF condamné à de la prison ferme pour l’agression d’une jeune femme

Découvrir l'article

BREST

A Brest, une jeune femme tuée par un chauffard en rodéo, pratique contre laquelle la gauche ne veut pas faire intervenir la Police

Découvrir l'article

Sociétal

Inquiétude grandissante face à l’insécurité en France : un baromètre alarmant

Découvrir l'article

RENNES

Venus des quartiers de Nantes (et d’Afrique), ils sont condamnés pour deux fusillades à Rennes sur fond de trafic de drogue

Découvrir l'article

ST-BRIEUC

Saint-Brieuc (22) : Un migrant soudanais auteur de violences conjugales est expulsé trois fois du tribunal : il hurle au “racisme”

Découvrir l'article

Justice

Le ministère de la Justice recrute plus de 150 éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky