Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Afrique-du-Sud : l’ANC choisi le parti conservateur et nationaliste zoulou Inkhata pour former une coalition

La politique du pire semble s’éloigner en Afrique-du-Sud après l’annonce ce mercredi par l’IFP (Inkhata Freedom Party), le vieux parti zoulou, qu’il rejoignait l’ANC pour former une coalition en vue de l’élection de Cyril Ramaphosa vendredi qui disposera ensuite de plusieurs jours pour annoncer son gouvernement.

L’Inkhata emmène avec lui ses 17 sièges sur 400 et son nationalisme zoulou aux accents fortement conservateurs. La DA, qui représente peu ou prou les minorités blanches et métisses, attend de savoir dans quelle mesure elle va entrer ou pouvoir influer sur ce gouvernement étant donné les rapports historiques entre l’Inkhata et les formations blanches. Les ultimes pourparlers pourraient même déboucher sur une alliance ANC-Inkhata-DA qui éloignerait le spectre d’une coalition “noire” d’extrême-gauche ANC-MK-EFF, la MK représentant ici les puissants intérêts zoulous.

Le monde des affaires devrait être rassuré par cette option “centriste” de l’ANC mais cela implique, de facto, un retour symbolique des Blancs au pouvoir, ce que certains extrémistes noirs ne sont pas encore prêts à accepter. Et ce malgré l’état économique catastrophique du géant africain.

Pendant le pouvoir blanc, les affrontements entre l’ANC et l’Inkhata en pays zoulou ont causé des milliers de morts. Bien davantage que la répression de la police de l’Apartheid à l’encontre des Noirs.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Afrique-du-Sud : l’ANC choisi le parti conservateur et nationaliste zoulou Inkhata pour former une coalition”

  1. Gaï de Ropraz dit :

    Juste pour mémoire : On parle d’un pays qui était sous dominance blanche et leader depuis toujours de l’immense continent Africain, dont les manettes gouvernementales sont tombées dans les mains des Noirs profondément racistes, dénués de toute intelligence, qui, en chassant et assassinant les Blancs ont détruit totalement l’économie nationale, pour en faire un des pays le plus pauvre, mais surtout le plus dangereux et le plus vulnérable de tout le continent.

    Tout le reste, tout au moins ce qu’il en reste, au delà de tous les beaux discours, n’est que de la roupie de sansonnet.

  2. nicole dit :

    L’Afrique du Sud, c’est le “S” des BRICS.

    les Jeux BRICS 2024 ont commencé, ce 12 juin, à Kazan
    https://dspkazan.com/en/projects/bricsgames2024/

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Afrique du Sud : Orania, entre début de reconnaissance institutionnelle et tempête de haine

Découvrir l'article

International

Afrique-du-Sud : Deux fermiers blancs du Limpopo de 79 et 84 ans frappés à coup de barre de fer

Découvrir l'article

A La Une, International

Séisme politique après les élections en Afrique du Sud

Découvrir l'article

International

EN DIRECT : Elections en Afrique du Sud. Résultats et analyses

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : « Face à la décomposition du pays, il va bientôt falloir se décider à en rendre la direction aux Boers »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, International

Orania : collecte de fonds pour l’érection de la statue de “Oom Paul” Kruger

Découvrir l'article

International, Sport

Folie raciale en Afrique du Sud. L’équipe de Cricket sommée de justifier le fait qu’elle aligne trop de joueurs blancs

Découvrir l'article

A La Une, International

« Dans 100 ans, les Afrikaners seront toujours en Afrique du Sud ». Entretien avec Jaco Kleynhans

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : Bientôt un reportage de France 2 sur Orania

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : Jacob Zuma change de camp et soutient un adversaire de l’ANC

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky