Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rodéo urbain à Nantes. Un policier blessé par un homme qui refuse d’obtempérer [La vidéo]

Le mardi 18 juin 2024, en début de soirée, un rodéo urbain en plein centre-ville de Nantes a dégénéré. Un jeune homme de 18 ans, au guidon d’une moto volée, a semé la panique en roulant sur les voies de tramway. Les forces de l’ordre sont rapidement intervenues pour tenter de l’arrêter. Au cours de l’opération, un policier a été percuté et blessé par l’individu qui a refusé d’obtempérer. Le jeune motocycliste, qui était sous l’influence de drogues et sans permis, a finalement été interpellé et placé en garde à vue.

L’augmentation inquiétante des rodéos urbains

Les rodéos urbains sont de plus en plus fréquents à Nantes et dans d’autres villes françaises. Ces pratiques dangereuses mettent en péril la sécurité publique et génèrent une forte inquiétude parmi les habitants. Ces pratiques ne dérangent toutefois pas le Nouveau Front Populaire, et particulièrement les membres de la France insoumise qui réclament que les forces de l’ordre ne poursuivent pas les auteurs de ces rodéos urbains et de ces refus d’obtempérer, mettant ainsi clairement en danger la population. Pour rappel, Johanna Rolland, maire de Nantes, soutient un candidat Nouveau Front Populaire « contre l’extrême droite » aux élections législatives.

Les forces de l’ordre sont pourtant confrontées à des défis majeurs pour contrôler et réduire les rodéos urbains. L’intervention rapide et efficace est essentielle pour éviter des accidents graves. Les policiers doivent souvent gérer des situations tendues où la sécurité des piétons et des automobilistes est menacée.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Rodéo urbain à Nantes. Un policier blessé par un homme qui refuse d’obtempérer [La vidéo]”

  1. Bernard Plouvier dit :

    1 – Le Frente Popular n’a triomphé en Espagne, au début de 1936, que par l’effet d’une loi électorale absurde :
    au 2e tour des élections, la Droite et le Centre totalisent 4,5 millions de suffrages et le FP (radicaux, socialistes, anarchistes et communistes, extrêmement minoritaires)totalisent péniblement 4,2 millions de voix…
    et par le jeu du scrutin d’arrondissement et des reports de voix, le FP minoritaire en voix (48%) rafle 54% des sièges aux Cortès, tandis que les anti-Frente Popular (52% des voix) doivent se contenter de 46% des sièges
    2 – Et très vite le Frente Popular s’est comporté en Frente Crapular : assassinats politiques et saccage d’églises et de monastères
    du 16 février au 7 mai 1936 : 712 attentats contre des personnes privées ou des édifices publics + 251 actes de saccage et d’attaques de personnes dans les églises et monastères

    Cela devrait donner à réfléchir sur les Fronts Popu
    car en France, on peut signaler l’assassinat du Petit Paul Gignoux (9 ans) à Lyon, massacré par 15 valeureux rejetons (et une morveuse) issus de parents Front Popu, le 24 avril 1937, décédé des suites immédiates de son tabassage et le passage à tabac d’un gamin de 13 ans à Toulouse le 6 juin 37 pour avoir exhibé un drapeau français (considéré comme un torche-cul par Louis aragon ou une guenille par Jean Zay, ministre de l’Éducation nationale)

    De nos jours, c’est chaque semaine que l’on poignarde des passants, que l’on blesse ou tue un policier dans l’exercice de ses fonctions… on n’arrête la déchéance que si on le deécide

  2. Christian Copin dit :

    Tant que ce sont les policiers qui sont blessés et non les voyous, cela continuera !

  3. Raymond NEVEU dit :

    Cela confirme ce que racontait mon père de passage en Espagne à ce moment-là…En 1936 un soir dans les environs de port du Havre il fut agressé par trois valeureux Rouges au motif qu’il portait un chapeau comme les Bourgeois, mal leur en prit car il était très sportif, membre du Véloce Club Havrais, le moins lâche des Rouges laissa ses dents sur le trottoir. Voilà comment il faut traiter la canaille!

  4. patphil dit :

    les forces de l’ordre devraient être autorisées à faire usage de leur arme plutot que de subir la loi des racailles! drole de pays

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Stationnement payant. La lecture automatique des plaques d’immatriculation arrive à Nantes

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique

Johanna Rolland (PS) a besoin d’une brosse à dents…

Découvrir l'article

NANTES

Sacs et colliers arrachés, adolescents arrêtés pour extorsion : les élections n’arrêtent pas les délinquants

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Toujours plus de vols dans les superettes

Découvrir l'article

NANTES

6 personnes vont être jugées pour avoir importé de la drogue entre le Maroc et Nantes

Découvrir l'article

NANTES, Sociétal

Nantes. Entre un et 4 ans fermes pour des cambriolages avec des Alfa Roméo volées

Découvrir l'article

MORLAIX, NANTES, RENNES

Nantes, Rennes, Morlaix : l’extrême-gauche met le désordre après le premier tour des législatives

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : vols, incendies, pick-pocket, policier braqué avec une arme factice…

Découvrir l'article

NANTES

Loire-Atlantique. Une arrestation pour vol au Hellfest, des interpellations dans un camp de Roms à Saint-Herblain, 25 000€ retrouvés en liquide sur un Soudanais

Découvrir l'article

Local, NANTES

Nantes. Johanna Rolland embauche pour s’occuper des gens du voyage

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky