Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Paris. Violences contre des militantes du collectif Némésis lors d’une manifestation gauchiste « pour la liberté d’expression »

Le jeudi 27 juin, des membres du collectif féministe Némésis, y compris leur présidente Alice Cordier, ont été violemment attaquées place de la République, à Paris, lors d’une manifestation contre le Rassemblement national (RN). Les militantes ont déployé des pancartes rappelant certaines casseroles que trainent des candidats du Nouveau Front Populaire (NFP) en matière de violences sur les femmes, ce qui a suscité des réactions agressives de la part de certains manifestants gauchistes.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on voit un agent de sécurité se faire rouer de coups par plusieurs individus. Le collectif Némésis a affirmé dans un message publié sur X que leurs militantes étaient venues pour exercer leur liberté d’expression et dénoncer les violences et soutiens terroristes associés au NFP.

Un « déferlement de violence et de haine »

Alice Cordier a dénoncé l’attaque perpétrée par « des hommes de gauche », soulignant l’ampleur inédite de la violence et de la haine qu’elles ont subies. Elle a remercié son équipe de sécurité pour avoir évité une issue plus tragique. Les militantes de Némésis, choquées par la brutalité des attaques, ont fermement condamné la violence et la haine dirigées contre elles. Elles ont mis en évidence le caractère prémédité de l’attaque, soulignant l’animosité particulière des agresseurs, notamment des Antifas. Le collectif affirme que « le danger aujourd’hui pour les femmes en France, c’est EUX ».

A noter que ce rassemblement était à l’appel de médias engagés à gauche (Streetpress, MediapartPolitisArrêt sur images…) mais aussi de syndicats (CFDT, CGT, Confédération paysanne, FSU…)/. Streetpress ose titrer, suite à cette agression : « Némésis tente un coup d’éclat au meeting contre l’extrême droite » et évoque à peine le lynchage des militantes.  Le compte Twitter de Fdesouche parle d’ailleurs du « lynchage des militantes du collectif Némésis par des nervis d’ultra-gauche liés au site @streetpress ».

A noter que des « artistes » comme Judith Godrèche ont participé à ce rassemblement « pour la liberté d’expression » et a pris la parole y compris après le lynchage des militantes.

A l’heure qu’il est, hormis la presse de droite (le JDD, Valeurs actuelles), pas un journal n’a parlé de cette agression. Ce type de violence avait fait le tour de toute la presse, immédiatemment après le meeting d’Eric Zemmour à Villepinte durant lequel des militants de SOS Racisme avaient tenté le même type d’action d’agit-prop.

Rappel des médias, associations et organisations qui soutenaient la manifestation « Pour la liberté d’expression » dans laquelle des jeunes femmes ont été lynchées :

Politis, Mediapart, Street Press, L’Humanité, Reporterre, Regards, Arrêt sur images, Basta, Fracas, Vert, Au Poste, Le Média, Blast, Fakir, Raplume, Fonds pour une presse libre, Reporters sans frontières, CGTCFDT, Solidaires, FSUSNJSNJCGT, Arty Farty, La Fête de l’Humanité, Enercoop, LDH, Syndicat de la Magistrature, Syndicat des avocats de France, Sherpa, Attac, Greenpeace, Oxfam, Confédération Paysanne, Les Amis de la Terre, CNDF, Femmes Egalité, Nous Toutes, Planning Familial, Inverti·e·s, Collectif Intersexe Activiste, La Cimade, FASTI, CSP75, SOS Racisme, Climat Médias (pour plus de climat dans les médias), VoxPublic, Collectif Transition Citoyenne, On est prêt

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

18 réponses à “Paris. Violences contre des militantes du collectif Némésis lors d’une manifestation gauchiste « pour la liberté d’expression »”

  1. louis dit :

    il faut que nemesis porte plainte , il y a suffisamment de bons avocats comme goldnadel ou gentillet a paris non ?

  2. louis dit :

    il faut que nemesis porte plainte , il y a suffisamment de bons avocats a paris non ?

  3. Retr dit :

    Honte à vous d’écrire de tels mensonges. Fachos d’un jour fachos toujours 🤮🤮🤮🤮🤮

  4. Marche à terre dit :

    Les fachos de gauche à l’œuvre…

  5. Gaï de Ropraz dit :

    Tout ça, tout ce merdier pour être vulgaire, c’est bien dans l’esprit de gauche.

    Mais tant qu’ils se tuent entre eux, entre Gauchistes de tous bords, sincèrement, on n’en a rien à foutre …

  6. Hadrien Lemur dit :

    T’est qui toi sale con ? Gauchiard de merde !

  7. DOMPER SILVIA dit :

    Des gens qui n’acceptent pas la moindre contradiction, le moindre dialogue et pire, le verdict populaire des urnes ! Tout ce qui ne pensent pas comme eux sont des fachos, ils répètent ce mot sans arrêt et ont des visions pathologiques qui consistent à voir des fascistes de la dernière guerre partout….c’est comme une maladie obsessionnelle, théoriquement, ça pourrait se soigner et ça éviterait des violences contre des femmes filmées mais jamais commentées par la presse bien pensante de gauche…of course !

  8. Elodie Pascalou dit :

    Il y en a un tout habillé de noir, cheveux courts, visage à découvert, que l’on reconnait. C’est le même qui avait lors d’une manifestation défoncé une vitrine de commerce à coups de pied. il n’a pas été inquiété. Voilà le vrai visage de la gauche : des casseurs, des incendiaires, des violents, des fachos à l’oeuvre, des gens qui restent impunis, qui se croient tout permis et qui ont le culot de parler de Liberté et de Droits de l’Homme.
    Pauvre France livrée aux dégénérés embrigadés par les généraux rouges et autres artistes en mal de notoriété.

  9. Robert dit :

    Respect, mesdemoiselles!
    Il faut cesser de parler de fascisme qui n’existe pas et qui était une manipulation dialectique stalinienne, lui qui disait que tant que l’adversaire passe son temps à se défendre de cette accusation il ne peut argumenter.
    Il faut parler de communisme, de gauchisme, dont la violence est dans l’adn depuis son origine. Ils acusent leurs adversaires de leurs propres travers, interdisent tout débat et même toute liberté d’expression en attaquant physiquement ou en accusant pour pénaliser la parole.
    Ces jeunes femmes, heureusement entourées de gardes du corps, ont montrées le vrai visage du communisme et de la gauche.

  10. Tenand dit :

    Nemesis est le reflet de la gauche que je connais depuis 60ans Méchants et en accord pour battre la droite est leur seul objectif tout ceci est un ramassis de vermine décadente

  11. Raymond NEVEU dit :

    Vade RETR-o Satanas ego non te absolvo a tuis pecatis! Requiescat in enferno!

  12. kaélig dit :

    Ben…M…de alors ! Je viens de m’apercevoir tardivement à 80 balais bientôt, que je suis d’Extrème Droite depuis ma naissance !
    J’aime l’ordre, les gens civilisés, une religion bienveillante chrétienne, le travail, la Famille Normale, le mérite, la solidarité, la justice, la Patrie… un peu moins puisque étant Breton.
    C’est grâve Docteur ?

  13. Zensz dit :

    Ce que je ne comprend pas , ils hurlent au loup contre les partis politiques qui n’adhère pas à leurs idées 💡 et leur groupe est bien plus violent envers les femmes , s’ils viennent au pouvoir avec toutes ces cultures qui ne respectent pas les Femmes , il y aura beaucoup plus de violence envers elles nous avons la un bel exemple

  14. patphil dit :

    ils sont pour la liberté d’expression seulement si on pense comme eux, sinon c’est fermez la et on cogne

  15. ld dit :

    Ces gauchistes ont toujours ete des criminels; ils ont sevi sur toute la planete. Chemises noires, les SA de Ernst Rhom, Antifa, Anarchistes …

  16. Raymond NEVEU dit :

    Va Doue beniget ha santel…pevar ugent kelig? N’on ket pell goude ma un devezh e yan betek an oad-se!

  17. Lepen dit :

    Siamo tutti antifacisti

  18. kaélig dit :

    @Aotrou Raymond.
    Si j’ai bien compris à “l’éclairage” de mon breton sommaire, vous êtes à peu près du même âge que moi.
    Comme souvent, la transmission du breton par les parents a faillie. Une mère de Crozon parlant breton couramment (+ l’Allemand pendant la guerre!), un père brestois foireur fils de militaire franchouillard, le breton n’est pas passé.
    Par contre mon fils ainé ingénieur converti prof (avec option breton) pour raisons familiales, a transmis la langue des ancètres aux petits-enfants qui le chantent et le pratiquent couramment.
    A-galon vat.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Sociétal

Paris. Un militaire attaqué au couteau gare de l’Est, un suspect originaire du Congo (et déjà connu pour meurtre) interpellé [Vidéo]

Découvrir l'article

Gastronomie

Traiteur de Paris lance son concours de pâtisserie pour 2025

Découvrir l'article

Environnement

Exposition “En solitaire autour du monde” au Musée National de la Marine à Paris

Découvrir l'article

Tourisme

Avant les Jeux Olympiques 2024 : Les attractions préférées et les plus décevantes selon les touristes, à Paris

Découvrir l'article

Sociétal

Paris saccagé. L’immeuble de l’enfer (le Média pour tous)

Découvrir l'article

Economie, Tribune libre

Les résultats des législatives 2024 et l’immobilier en France : un parallèle inquiétant

Découvrir l'article

Politique, Sociétal

Nouveau Front Populaire. « Pas assez de personnes non-blanches » sur la photo pour Rokhaya Diallo [Vidéo]

Découvrir l'article

Environnement, Santé, Sociétal, Sport

Paris. À moins d’un mois des JO, la Seine est… toujours polluée ! [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Le journaliste Vincent Lapierre (Le Média pour tous) agressé et dépouillé de son matériel en marge de la Gay Pride à Paris

Découvrir l'article

Santé

Pas d’alcool sur le chemin de l’école ! 5 Associations portent plainte contre la RATP

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky