Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration. Le gouvernement allemand fait obstruction aux plans d’expulsion des Afghans

Selon le tabloïd Bild, l’ambassade d’Afghanistan à Berlin est toujours opérationnelle et en mesure d’aider à l’exécution des ordres d’expulsion, malgré les affirmations contraires du ministère allemand des affaires étrangères, contrôlé par le parti vert. Les rapports indiquent que les autorités sont trompeuses, plutôt que d’admettre que l’ancien ambassadeur afghan travaille toujours à Berlin. En fait, il conserve la reconnaissance diplomatique et peut signer les documents d’expulsion des Afghans en situation irrégulière en Allemagne.

Le fait que l’Allemagne et la plupart des pays européens ne reconnaissent pas le régime taliban renaissant à Kaboul a été un point de friction majeur pour le retour des demandeurs d’asile déboutés. Berlin négocie actuellement avec l’Ouzbékistan, voisin septentrional de l’Afghanistan, en tant qu’intermédiaire, afin d’aider à démarrer les expulsions plutôt que de traiter directement avec les talibans.

Ce n’est pas la première fois que le ministère allemand des affaires étrangères est accusé de fermer les yeux sur les abus en matière d’asile. En mars de l’année dernière, le plus haut responsable diplomatique de Berlin au Pakistan, Alfred Grannas, s’est publiquement plaint que les demandes d’asile en provenance d’Afghanistan faisaient l’objet d’un traitement accéléré sans contrôle adéquat, ce qui permettait à de nombreux salafistes d’entrer en Allemagne.

L’Allemagne s’efforce toujours de faire face à l’afflux de réfugiés afghans à la suite de l’effondrement du gouvernement de Kaboul soutenu par les Américains en 2021. Selon des estimations compilées l’année dernière, environ 400 000 Afghans vivent actuellement en Allemagne.

L’afflux massif d’Afghans a été lié à de nombreux crimes très médiatisés en Allemagne, notamment la tentative d’assassinat d’un orateur de droite par un réfugié armé d’un couteau, qui a fait un mort parmi les policiers le mois dernier.

Le meurtre commis dans la ville de Mannheim a suscité un débat au Bundestag, visant à accélérer les procédures d’expulsion des plus de 200 000 étrangers en situation irrégulière qui ont reçu l’ordre de quitter le pays. Même le chancelier Olaf Scholz a fait des gestes rhétoriques pour renvoyer les demandeurs d’asile déboutés en suggérant de les expulser vers la Syrie. Les propositions vagues s’étendraient même aux criminels, un processus d’expulsion suspendu depuis 2011, en raison de la guerre civile syrienne.

Des représentants des Verts, comme Omid Nouripour, ont affirmé que tout accord d’asile potentiel avec les Talibans devrait être interdit en raison du risque que l’aide étrangère se retrouve entre les mains d’un régime islamiste. Le parti populiste de droite Alternative für Deutschland (AfD) considère la crise migratoire qui dure depuis dix ans comme un problème national majeur, ce qui reflète manifestement le sentiment d’un grand nombre d’Allemands, puisque le vote du parti populiste a été renforcé lors des élections au Parlement européen du mois dernier, où il a terminé à une deuxième place sans précédent.

Les problèmes de l’Europe et de l’Allemagne en matière d’asile afghan devraient s’aggraver dans les semaines et les mois à venir. Le Pakistan commence à expulser massivement les réfugiés afghans en réponse à l’insurrection islamiste qui gagne du terrain à ses frontières occidentales. Quelque 800 000 réfugiés devraient être expulsés.

Illustration  : Mstyslav Chernov, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Immigration. Le gouvernement allemand fait obstruction aux plans d’expulsion des Afghans”

  1. Gaï de Ropraz dit :

    Je me tue à le repeter : Les Allemands c’est la chienlit !
    14-18 & 39-44 n’ont pas suffit : Ils sont toujours là !

    Vous allez voir qu’ils vont nous emmerder encore longtemps, et de surcroît, seront aux premieres loges pour la destruction de l’Europe.

  2. kaélig dit :

    La solution pour les allemands, c’est de les “expulser” en France où la soupe est encore meilleure.

  3. patphil dit :

    frexit obligatoire

  4. Rachid ELAÏDI dit :

    En général,c’est la politique de l’union européenne qui est vouée à l’échec ; en effet,Certainement voué à l’échec et pour la simple raison il n’y a pas de volonté politique ,donc aucun pays ne peut réellement accepter ces immigrés hors d’Europe. La France comme l’Espagne,comme l’Italie…sont connus chez les futurs émigrés que ces pays sont des pays d’accueil et donc à mon sens en dehors d’un projet purement européen qui englobe tous les pays d’Europe à l’instar de Schengen il n’y aurait jamais un projet isolé et donc par voie de conséquence cette volonté politique impose une symétrie du comportement européen que les allemands ont vu et ont facilité l’accès à la nationalité allemande…il faut avoir toujours à l’esprit que c’est la misère et la pauvreté et surtout l’illettrisme qui poussent ces émigrés à se nicher en Europe et contre vent et marée. Donc il me semble que tant ces pays africains du nord aux subsahariens n’ont pas un système politique viable ,tourné vers un État de droit ,vers une forme de démocratie…rien ne peut se faire ,au Maroc le kilo de viande rouge est passé d’un coup à 15 euros alors que plus de 90% des citoyens n’ont pas les moyens financiers et le parlement ne fait que discuter dans le vide avec l’appui d’un premier ministre Akhanouch ,un milliardaire que personne ne sait le comment de cette fortune(sauf l’armée à l’instar du général irakien Abdelkrim Kassem…) se mêle au débat avec des novices parlementaires et donc tout le monde est novice ,un premier ministre qui n’a aucun bagage politique mais ne fait qu’appliquer les directives de l’Etat profond…de même en Algérie même photo et pire carcar les généraux attribuent à tort ou à raison,tout le mal au makhzen marocain et il y a àla télévision publique ,des menaces de guerre or il s’agit d’une politique afin d’endosser un président réélu d’avance et l’armée algérienne est devenue à la longue ce pétard mouillé…de même pour la Tunisie et pour l’Egypte…donc rien ne va plus et que les politiques européens à l’exception de Viktor Orban ont un niveau politique de plus en plus décroissant…alors ce que je propose est qu’il faut un affrontement politique avec les décideurs politiques africains ,certes la tâche est difficile voire compliquée mais il n’y a pas d’alternative,avec 4 millions de marocains et autants d’Algériens et d’egyptiens et des subsahariens,rien qu’en France et ces millions avec le temps vont se doubler voire tripler,car il n’y a pas de politique d’immigration et puis comment faire avec la police dans ces pays africains qui n’ont aucun niveau intellectuel,un niveau d’un collégien,pas plus, or avec une société garnie de bergagues il faut un autre niveau superieur qui englobe une formation en psy. Car les gergagues utilisent tous les moyens de psychologie et sorcellerie au point que la police prend ses ordres de ces ignorants de ces illettrés de bergagues…or à l’état actuel des choses publiques en Europe,rien ne se fait dans ce sens qui veut dire tous les projets européens sur l’immigration sont voués à l’échec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Grand remplacement au Royaume-Uni. L’immigration massive est à l’origine de la plus forte augmentation de la population depuis 75 ans

Découvrir l'article

International

Immigration. Le Parlement finlandais adopte une nouvelle législation sur le contrôle des frontières

Découvrir l'article

Sociétal

Répression médiatique. CNews sanctionné par l’Arcom de 80 000 euros d’amendes pour avoir laissé dire à un intervenant que « l’immigration tue »

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

Sociétal

Élections législatives 2024 : quelles sont les propositions des trois principaux partis sur l’immigration ?

Découvrir l'article

International

Allemagne. Des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères font l’objet d’une enquête pour avoir délivré des permis d’entrée illégaux

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Vidéo

Mamelouk sur un cheval, route bloquée : à Rennes un mariage tchétchène provoque la stupeur [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration en France : les chiffres clés de 2023

Découvrir l'article

Tribune libre

Les raisons de l’explosion du vote RN en Bretagne comme ailleurs : et si on arrêtait de tourner autour du pot ? [L’Agora]

Découvrir l'article

International

Viktor Orbán : « Une coalition pro-guerre, anti-économie et pro-immigration s’est formée en Europe »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky