Étiquette : Alain Croix

Un bicentenaire oublié à Nantes : De l’auscultation médiate, par René-Théophile Laënnec

La scène se passe en 1942 au Stalag IV B, l’énorme camp de Mühlberg, dans l’est de l’Allemagne, où sont retenus des milliers de soldats français (dont pas mal de Bretons) faits prisonniers par la Wehrmacht en 1940. Une grave épidémie de typhus sévit. L’administration du camp a appelé en consultation une sommité médicale, professeur à la faculté de médecine

bonnets rouges

Contre les Bonnets rouges : quand des universitaires donnent la main aux CRS [tribune libre]

Il y aurait une thèse de doctorat de science politique à écrire sur les tentatives de réinterprétation des « Bonnets rouges » sous l’angle d’une gauche orthodoxe. Les manifestations de Pont-de-Buis et de Quimper ont déclenché un vrai séisme intellectuel. Patrons, ouvriers, commerçants et simple quidams ont défilé coude à coude sous le même bonnet. Un sondage publié fin octobre par

La girouette sur laquelle Alain Croix fait une fixette

16/11/2013 – 18H00 Nantes (Breizh-info.com) – Alain Croix n’aime rien tant que les détails désagréables pour la Bretagne ; on se gardera d’entrer dans les explications psychologiques de ce tropisme. Le récent et colossal Dictionnaire de Nantes lui a permis de le déployer à son aise, puisque l’ouvrage a été rédigé sous sa direction. Comme promis, en voici un exemple curieux tiré

Dictionnaire de Nantes, un monument de papier

13/11/2013 – 18H00 Nantes (Breizh-info.com) – Plus de 160 auteurs, plus de 4 kg, plus de 1.100 pages, encore plus d’illustrations, plus de 1.600 références bibliographiques… : le Dictionnaire de  Nantes est un ouvrage colossal. Ses auteurs ne prétendent pourtant pas avoir écrit une somme définitive sur Nantes. Ils avouent un « accent marqué sur le dernier siècle ». Les événements, monuments, personnages,

Un bicentenaire oublié à Nantes : De l’auscultation médiate, par René-Théophile Laënnec

La scène se passe en 1942 au Stalag IV B, l’énorme camp de Mühlberg, dans l’est de l’Allemagne, où sont retenus des milliers de soldats français (dont pas mal de Bretons) faits prisonniers par la Wehrmacht en 1940. Une grave épidémie de typhus sévit. L’administration du camp a appelé en consultation une sommité médicale, professeur à la faculté de médecine

bonnets rouges

Contre les Bonnets rouges : quand des universitaires donnent la main aux CRS [tribune libre]

Il y aurait une thèse de doctorat de science politique à écrire sur les tentatives de réinterprétation des « Bonnets rouges » sous l’angle d’une gauche orthodoxe. Les manifestations de Pont-de-Buis et de Quimper ont déclenché un vrai séisme intellectuel. Patrons, ouvriers, commerçants et simple quidams ont défilé coude à coude sous le même bonnet. Un sondage publié fin octobre par

La girouette sur laquelle Alain Croix fait une fixette

16/11/2013 – 18H00 Nantes (Breizh-info.com) – Alain Croix n’aime rien tant que les détails désagréables pour la Bretagne ; on se gardera d’entrer dans les explications psychologiques de ce tropisme. Le récent et colossal Dictionnaire de Nantes lui a permis de le déployer à son aise, puisque l’ouvrage a été rédigé sous sa direction. Comme promis, en voici un exemple curieux tiré

Dictionnaire de Nantes, un monument de papier

13/11/2013 – 18H00 Nantes (Breizh-info.com) – Plus de 160 auteurs, plus de 4 kg, plus de 1.100 pages, encore plus d’illustrations, plus de 1.600 références bibliographiques… : le Dictionnaire de  Nantes est un ouvrage colossal. Ses auteurs ne prétendent pourtant pas avoir écrit une somme définitive sur Nantes. Ils avouent un « accent marqué sur le dernier siècle ». Les événements, monuments, personnages,

À LA UNE

Ronan Loas, le candidat Macron désavoué par la Macronie !
A travers chants…Un carnet de chants édité par la Nouvelle Librairie
Fusillades, rixes...La situation est explosive dans les camps pour migrants dans le Nord
Rennes, Lorient, Quimperlé...urgences sous tension, lits fermés...vers une rupture du service public et des soucis dans les hôpitaux de Bretagne cet été ?

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !