Étiquette : hutin

Rennes. Mais qui donc finance la Maison de l’Europe ?

À  Ouest-France, tout ce qui concerne la famille Hutin est sacré. Parmi les trains électriques de cette dernière, on trouve la Maison de l’Europe de Rennes et de Haute Bretagne installée place du Parlement de Bretagne à Rennes. Car la présidente de ce « machin – aurait dit Charles de Gaulle – s’appelle justement Jeanne-Françoise Hutin. Or des changements sont

hutin

Jeanne-Françoise Hutin assimile l’accueil des migrants au sacrifice d’Arnaud Beltrame

Jeanne-Françoise Hutin, présidente de la Maison de l’Europe de Rennes et de Haute Bretagne, assimile l’accueil des migrants au sacrifice d’Arnaud Beltrame dans un éditorial de la Maison de l’Europe, que nous vous proposons ci-dessous. Intitulé « sur les Pas d’Arnaud Beltrame », voici ce que contient cet édito : Juste avant la fête de Pâques, un homme s’est levé et

jeanne_francoise_hutin

Pour Jeanne Françoise Hutin, il faut accueillir davantage de migrants en Europe

20/10/2017 – 08H00 Rostrenen (Breizh-info.com) – Jeanne Françoise Hutin, femme de François Régis Hutin, patron d’Ouest France, premier quotidien français, a déclaré lors d’une conférence à Rostrenen que l’Europe devait se préparer à accueillir davantage de migrants. Cet appel à la submersion migratoire, tout de même bien inconscient venant de la femme d’un des hommes les plus influents de France, a

terroriste-migrant

Ouest France : Jeanne-Emmanuelle Hutin veut culpabiliser les Français sur l’immigration [ vu ailleurs ]

Via Bd Voltaire La presse française subventionnée semble financièrement mal en point. Idéologiquement en profond décalage avec les aspirations d’une majorité du peuple français, elle tente vaille que vaille de survivre, grâce à de grosses subventions d’État, ou de collectivités comme pour La Voix du Nord. Après les campagnes de désinformation visant à stigmatiser les opposants à l’immigration en Bretagne,

ouest-éclair

Rennes. Ouest-France a fêté ses 70 ans …et plus encore

19/08/2014 – 07H00 Rennes  (Breizh-info.com) – « Voilà soixante-dix ans naissait Ouest-France », titrait le quotidien rennais le 7 août 2014. Effectivement, le 7 août 1944 paraissait le premier numéro d’un quotidien baptisé Ouest-France : une seule feuille, recto verso, puis pliée en deux, ce qui donne quatre pages demi-format/ A la une, à gauche, une photo du général De Gaulle, président du gouvernement provisoire

Ouest-France

Une révolution dans les éditos de Ouest-France ? [tribune libre]

Il n’est pas certains que les éditoriaux d’Ouest-France – à la une – rencontrent un grand succès. Combien de lecteurs ? Souvent signés par le grand patron, François-Régis Hutin, ils distillent le plus parfait ennui ; ce qui vaut au « premier quotidien de France » de ne jamais figurer dans les revues de presse des radios, rien ne ressortant de ces

Ouest-France

Ouest-France brade les bijoux de famille sur le web

12/02/2014 – 09H00 Rennes. (Breizh-info.com) – Ouest-France a un peu de mal à se projeter dans la modernité. Ses offres web ne marchent pas. Sa crédibilité est durablement atteinte. L’éclosion de divers médias libres tant en France qu’en Bretagne lui retire un nombre croissant de lecteurs. Cependant, le groupe, qui vit sous perfusion d’aides publiques (11 901 309 euros en 2012 pour le seul

ouest_france

Qui est François Régis Hutin, PDG de Ouest-France ? [vu ailleurs]

24/11/2013 – 18H00 Rennes (Breizh-info.com via OJIM) – Âgé de 84 ans, François-Régis Hutin est à la tête du premier quotidien français, avec une diffusion journalière s’élevant à 750 000 exemplaires, à la tête d’un groupe de presse rayonnant sur trois régions et douze départements avec 53 éditions locales. Tout en paradoxe, ce patron de presse, se revendiquant chrétien et humaniste,

ouest_france

Ouest-France ne va pas bien du tout

25/09/2013 – 10H00 Rennes (Breizh-info.com) – Selon l’Express, Ouest-France devrait mettre en place un plan de réduction des effectifs. C’est ce qu’a annoncé la direction du quotidien régional lors d’un comité d’entreprise qui s’est tenu vendredi dernier. Les journalistes ne sont pas concernés par ce plan. Malgré les aides considérables que l’Etat lui accorde, la presse va mal. Selon le

Rennes. Mais qui donc finance la Maison de l’Europe ?

À  Ouest-France, tout ce qui concerne la famille Hutin est sacré. Parmi les trains électriques de cette dernière, on trouve la Maison de l’Europe de Rennes et de Haute Bretagne installée place du Parlement de Bretagne à Rennes. Car la présidente de ce « machin – aurait dit Charles de Gaulle – s’appelle justement Jeanne-Françoise Hutin. Or des changements sont

hutin

Jeanne-Françoise Hutin assimile l’accueil des migrants au sacrifice d’Arnaud Beltrame

Jeanne-Françoise Hutin, présidente de la Maison de l’Europe de Rennes et de Haute Bretagne, assimile l’accueil des migrants au sacrifice d’Arnaud Beltrame dans un éditorial de la Maison de l’Europe, que nous vous proposons ci-dessous. Intitulé « sur les Pas d’Arnaud Beltrame », voici ce que contient cet édito : Juste avant la fête de Pâques, un homme s’est levé et

jeanne_francoise_hutin

Pour Jeanne Françoise Hutin, il faut accueillir davantage de migrants en Europe

20/10/2017 – 08H00 Rostrenen (Breizh-info.com) – Jeanne Françoise Hutin, femme de François Régis Hutin, patron d’Ouest France, premier quotidien français, a déclaré lors d’une conférence à Rostrenen que l’Europe devait se préparer à accueillir davantage de migrants. Cet appel à la submersion migratoire, tout de même bien inconscient venant de la femme d’un des hommes les plus influents de France, a

terroriste-migrant

Ouest France : Jeanne-Emmanuelle Hutin veut culpabiliser les Français sur l’immigration [ vu ailleurs ]

Via Bd Voltaire La presse française subventionnée semble financièrement mal en point. Idéologiquement en profond décalage avec les aspirations d’une majorité du peuple français, elle tente vaille que vaille de survivre, grâce à de grosses subventions d’État, ou de collectivités comme pour La Voix du Nord. Après les campagnes de désinformation visant à stigmatiser les opposants à l’immigration en Bretagne,

ouest-éclair

Rennes. Ouest-France a fêté ses 70 ans …et plus encore

19/08/2014 – 07H00 Rennes  (Breizh-info.com) – « Voilà soixante-dix ans naissait Ouest-France », titrait le quotidien rennais le 7 août 2014. Effectivement, le 7 août 1944 paraissait le premier numéro d’un quotidien baptisé Ouest-France : une seule feuille, recto verso, puis pliée en deux, ce qui donne quatre pages demi-format/ A la une, à gauche, une photo du général De Gaulle, président du gouvernement provisoire

Ouest-France

Une révolution dans les éditos de Ouest-France ? [tribune libre]

Il n’est pas certains que les éditoriaux d’Ouest-France – à la une – rencontrent un grand succès. Combien de lecteurs ? Souvent signés par le grand patron, François-Régis Hutin, ils distillent le plus parfait ennui ; ce qui vaut au « premier quotidien de France » de ne jamais figurer dans les revues de presse des radios, rien ne ressortant de ces

Ouest-France

Ouest-France brade les bijoux de famille sur le web

12/02/2014 – 09H00 Rennes. (Breizh-info.com) – Ouest-France a un peu de mal à se projeter dans la modernité. Ses offres web ne marchent pas. Sa crédibilité est durablement atteinte. L’éclosion de divers médias libres tant en France qu’en Bretagne lui retire un nombre croissant de lecteurs. Cependant, le groupe, qui vit sous perfusion d’aides publiques (11 901 309 euros en 2012 pour le seul

ouest_france

Qui est François Régis Hutin, PDG de Ouest-France ? [vu ailleurs]

24/11/2013 – 18H00 Rennes (Breizh-info.com via OJIM) – Âgé de 84 ans, François-Régis Hutin est à la tête du premier quotidien français, avec une diffusion journalière s’élevant à 750 000 exemplaires, à la tête d’un groupe de presse rayonnant sur trois régions et douze départements avec 53 éditions locales. Tout en paradoxe, ce patron de presse, se revendiquant chrétien et humaniste,

ouest_france

Ouest-France ne va pas bien du tout

25/09/2013 – 10H00 Rennes (Breizh-info.com) – Selon l’Express, Ouest-France devrait mettre en place un plan de réduction des effectifs. C’est ce qu’a annoncé la direction du quotidien régional lors d’un comité d’entreprise qui s’est tenu vendredi dernier. Les journalistes ne sont pas concernés par ce plan. Malgré les aides considérables que l’Etat lui accorde, la presse va mal. Selon le

À LA UNE

Vigilance grandes marées ce week-end !
Le piège du dollar se referme sur les pays émergents
Lannuon : un estrañjour achapet eus ti ar re sot a sko gant e vamm
Les États-Unis au bord d'un conflit social et politique

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !