Étiquette : spéculation immobilière

Pornizhan (44) : ur savadur nevez ouzhpenn pe ur villa gozh nebeutoc’h ?

Hag e vo ur savadur vil ouzhpenn e Pornizhan ? Er 4 rabin Damas e Santez Marc’harid ez eus ur villa gozh, 200m² anezhi, hag a zo bet renevezet penn-da-benn e 2015. Ne vir ket ouzh ar penngaser CISN da glask distrujañ anezhi ha sevel ur savadur 10 lojeiz en he flas. Ur petision a oa bet lañset gant amezeien

speculation_immobiliere

Brokerezh war ar font : chikan etre ar parizian Eric Woerth hag ar c’horsad JF Acquaviva

Ar parizian Eric Woerth hag ar broadelour korsad Jean-Félix Acquaviva oc’h en em chikanañ d’an 03 a viz du e bodad budjed ar parlamant diwar-benn ar vrokerezh war ar font. Lakaet eo bet Eric Woerth dindan ensell evit meur a afer : hippodrome Compiègnes (un afer a vrokerezh dija…) hag an afer Bettencourt (met didamallet eo bet an div wech).

immobilier

Bro Gwinieg Naoned : priz an tiez war-gresk a 40% !

Betek pelec’h ez aio kresk prizioù an tiez e Breizh ha dreist-holl e su pellañ ar vro ? Hervez an ajañs ADL eus Kelenneg-ar-Mewan (44) o defe ar prizioù kresket a 15-20% abaoe bloaz hanter ha 40% abaoe 2016 zoken ! Hervez un ajañs all, n’eus ket moaien kavout un ti ennañ 3 c’hambr dindan 300 000€ ! Ha n’eo

Pornizh : un dachenn a 682m² a zo e gwerzh 724 060€ !

Keroc’h-kerañ ! Setu ur gemenadenn hag a zegaso dour da brat ar re a felle dezho e vefe lakaet e pleustr ur gwir statud annezer e Breizh : E Pornizh (Bro-Retz -44) ez eus bet lakaet e gwerzh un dachenn sevel tiez 724 060€, da lavaret eo 1062€ ar metrad karrez ! War al lec’hienn Le Bon Coin e c’heller

Cornouailles : des centaines de personnes manifestent contre les résidences secondaires

De la Bretagne au Pays Basque en passant par la Corse, le Pays de Galles et la Cornouailles (Cornwall), les habitants sont excédés par la hausse des prix de l’immobilier due au poids excessif des résidences secondaires et de la spéculation immobilière. Ce samedi 21 août, des centaines de personnes ont manifesté à Truro en Cornouailles dite « Britannique » contre les

Occupation d’Arbonne : les agriculteurs basques s’invitent chez la propriétaire parisienne

Les terrains d’Arbonne au Pays Basque Nord cristallisent la contestation autour de la hausse du foncier et de l’immobilier au Pays Basque Nord. Comme en Bretagne, les prix des maisons et des terres ont connus une hausse massive et les jeunes basques, notamment agriculteurs, ne peuvent plus s’installer. De la même façon que les bretons ne peuvent plus acheter ou

speculation_immobiliere

Spéculation immobilière. La Bretagne aux enchères !

Bertrand Deléon, pour l’association Bemdez, nous adresse une tribune libre sur la spéculation immobilière en Bretagne, que nous reprenons ci-dessous : La Bretagne aux enchères ! L’explosion du marché de l’immobilier, due à l’achat à prix d’or de nos terres et de nos maisons par une bourgeoisie principalement francilienne, empêche définitivement aux gens d’ici l’accession à la propriété. Celle-ci est

la_baule_deleon_speculation_immo

La Baule Insolite. Ils se mettent à poil pour dénoncer la spéculation immobilière en Bretagne

Les vacanciers et les amateurs de baignade à La Baule ont assisté à une « mise à poil » symbolique, samedi 14 juillet. Une « mise à poil » organisée par le militant nationaliste breton Bertrand Deléon pour dénoncer la spéculation immobilière en Bretagne. « Le lieu choisi est symbolique dans une ville littorale où l’économie est quasi-exclusivement tournée vers

Pornizhan (44) : ur savadur nevez ouzhpenn pe ur villa gozh nebeutoc’h ?

Hag e vo ur savadur vil ouzhpenn e Pornizhan ? Er 4 rabin Damas e Santez Marc’harid ez eus ur villa gozh, 200m² anezhi, hag a zo bet renevezet penn-da-benn e 2015. Ne vir ket ouzh ar penngaser CISN da glask distrujañ anezhi ha sevel ur savadur 10 lojeiz en he flas. Ur petision a oa bet lañset gant amezeien

speculation_immobiliere

Brokerezh war ar font : chikan etre ar parizian Eric Woerth hag ar c’horsad JF Acquaviva

Ar parizian Eric Woerth hag ar broadelour korsad Jean-Félix Acquaviva oc’h en em chikanañ d’an 03 a viz du e bodad budjed ar parlamant diwar-benn ar vrokerezh war ar font. Lakaet eo bet Eric Woerth dindan ensell evit meur a afer : hippodrome Compiègnes (un afer a vrokerezh dija…) hag an afer Bettencourt (met didamallet eo bet an div wech).

immobilier

Bro Gwinieg Naoned : priz an tiez war-gresk a 40% !

Betek pelec’h ez aio kresk prizioù an tiez e Breizh ha dreist-holl e su pellañ ar vro ? Hervez an ajañs ADL eus Kelenneg-ar-Mewan (44) o defe ar prizioù kresket a 15-20% abaoe bloaz hanter ha 40% abaoe 2016 zoken ! Hervez un ajañs all, n’eus ket moaien kavout un ti ennañ 3 c’hambr dindan 300 000€ ! Ha n’eo

Pornizh : un dachenn a 682m² a zo e gwerzh 724 060€ !

Keroc’h-kerañ ! Setu ur gemenadenn hag a zegaso dour da brat ar re a felle dezho e vefe lakaet e pleustr ur gwir statud annezer e Breizh : E Pornizh (Bro-Retz -44) ez eus bet lakaet e gwerzh un dachenn sevel tiez 724 060€, da lavaret eo 1062€ ar metrad karrez ! War al lec’hienn Le Bon Coin e c’heller

Cornouailles : des centaines de personnes manifestent contre les résidences secondaires

De la Bretagne au Pays Basque en passant par la Corse, le Pays de Galles et la Cornouailles (Cornwall), les habitants sont excédés par la hausse des prix de l’immobilier due au poids excessif des résidences secondaires et de la spéculation immobilière. Ce samedi 21 août, des centaines de personnes ont manifesté à Truro en Cornouailles dite « Britannique » contre les

Occupation d’Arbonne : les agriculteurs basques s’invitent chez la propriétaire parisienne

Les terrains d’Arbonne au Pays Basque Nord cristallisent la contestation autour de la hausse du foncier et de l’immobilier au Pays Basque Nord. Comme en Bretagne, les prix des maisons et des terres ont connus une hausse massive et les jeunes basques, notamment agriculteurs, ne peuvent plus s’installer. De la même façon que les bretons ne peuvent plus acheter ou

speculation_immobiliere

Spéculation immobilière. La Bretagne aux enchères !

Bertrand Deléon, pour l’association Bemdez, nous adresse une tribune libre sur la spéculation immobilière en Bretagne, que nous reprenons ci-dessous : La Bretagne aux enchères ! L’explosion du marché de l’immobilier, due à l’achat à prix d’or de nos terres et de nos maisons par une bourgeoisie principalement francilienne, empêche définitivement aux gens d’ici l’accession à la propriété. Celle-ci est

la_baule_deleon_speculation_immo

La Baule Insolite. Ils se mettent à poil pour dénoncer la spéculation immobilière en Bretagne

Les vacanciers et les amateurs de baignade à La Baule ont assisté à une « mise à poil » symbolique, samedi 14 juillet. Une « mise à poil » organisée par le militant nationaliste breton Bertrand Deléon pour dénoncer la spéculation immobilière en Bretagne. « Le lieu choisi est symbolique dans une ville littorale où l’économie est quasi-exclusivement tournée vers

À LA UNE

Terreur sanitaire. Plus de 70 % des Français favorables au retour du masque obligatoire [Vidéo]
Policier agressé, fillette renversée, voiture brûlée, vols : une semaine de faits divers à Nantes
Des femmes ukrainiennes victimes d'exploitation sexuelle en Europe
Propagande LGBT. Quand la compagnie Ryanair fait la promotion de « la saison des fiertés » [Vidéo]

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !