Réunion publique de l’association ADEL le lundi 7 octobre, à Plessé

A LA UNE

19/09/2013 – 16H00 Plessé (Breizh-info.com) –On l’ignore souvent, mais l’économie locale représente 68% des emplois en France. Le développement de cette économie est donc un enjeu majeur. Il concerne aussi bien l’artisanat que les commerces, les services que les petites industries. Ainsi, en Loire-Atlantique (mais il en va grosso modo de même dans toute la Bretagne), 92% des entreprises ont moins de 10 salariés : or, ce sont ces TPE (Très Petites Entreprises) qui sont principalement capables de répondre aux marchés de l’économie « présentielle », par nature indélocalisables, et d’où proviennent les trois-quart des emplois créés ces dernières années.

Mais, de part leur petite taille, ces entreprises se retrouvent souvent en difficulté par rapport aux obligations administratives, fiscales et techniques qui sont exigées d’elles aujourd’hui, et leur mortalité est très élevée. Les aides en la matière sont certes multiples, mais éparpillées, complexes, trop catégorielles, et se limitent trop souvent à un coup de pouce au lancement, sans suivi. Manque aussi une mise en réseau de nature à impulser des synergies profitables à tous, dans un cadre plus facilement écologique.

Pour un développement économique local fort et durable, il faut accompagner ces entreprises tout au long de leur vie, particulièrement quand elles se retrouvent en difficulté. Proposer des services personnalisés, adaptés à chaque cas, en favorisant les synergies et en regroupant ce qui peut l’être, c’est l’objectif de l’association ADEL (Accompagner et Développer l’Economie Locale) qui vient de se créer à Plessé. Forte de l’expérience acquise par ses fondateurs, entrepreneurs, convaincue que des gisements d’emplois importants existent dans ce cadre et qu’un renouveau économique est possible par ce biais,  l’association ADEL veut mettre en commun toutes les énergies, les idées, les motivations pour  tirer parti de cette optique au profit de nos territoires.

Face à l’économie mondialisée et ses travers, il faut reconquérir notre souveraineté économique locale et reconstruire un tissu social, et partant « sociétal »,  gravement déchiré par des forces centrifuges. L’ambition d’ADEL, pour être d’abord économique, n’en est pas moins « culturelle », au fond, et d’une certaine façon « politique », au sens noble et non partisan du terme.

L’association se présentera pour la première fois lors d’une réunion publique le 7 octobre à 17h30 à la salle polyvalente de Plessé (44630).

[cc] Breizh-info.com, 2013, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Articles liés