La Croatie rappelle à l’Écosse qu’indépendance ne rime pas avec Europe

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

05/11/2013 – 09H00 Édimbourg (Breizh-info.com) – On pourrait croire qu’un jeune État comme la Croatie est nécessairement favorable à l’indépendance écossaise. Mais la récente visite de l’ambassadeur de Croatie en Grande-Bretagne a quelque peu décontenancé les partisans du « oui » au référendum de 2014. Ivan Grdesic a été reçu voici quelques jours par le parlement écossais à Édimbourg. « Les pays qui veulent adhérer à l’Union européenne sont à peu près obligés d’accepter ce qu’on leur offre » a-t-il déclaré à cette occasion. Son avis n’est pas à prendre à la légère : vingt-huitième et plus récent adhérent de l’Union européenne, la Croatie sait par quelles fourches caudines elle a dû passer.

Alex Salmond, Premier ministre écossais et leader de la campagne pour l’indépendance a toujours dit que l’Écosse adhérerait à l’Union européenne. Mais il a longtemps dit ou laissé entendre que ce serait dans les mêmes conditions que le Royaume-Uni. Celui-ci bénéficie de différentes exemptions aux règles européennes : en particulier, il ne fait partie ni de l’espace Schengen, ni de la zone euro.

L’euro est impopulaire en Écosse comme en Angleterre. Les partisans de l’indépendance en sont conscients. Ils imaginent volontiers une Écosse libre qui conserverait comme monnaie la livre sterling. Or, a rappelé M. Grdesic, tous les nouveaux adhérents sont tenu de passer à l’euro dès que leur économie répond aux critères européens – ce qui sans nul doute est déjà le cas de l’Écosse.

José Barroso, président de la Commission européenne, a déclaré l’an dernier que l’Écosse devrait présenter son dossier d’adhésion à l’Union européenne dans les mêmes conditions que les autres pays, à partir de zéro. Et comme il est notoire que la Commission refuse mordicus toute exception à la règle de l’euro, hormis celles déjà accordées (Royaume-Uni et Danemark), le sort d’une Écosse indépendante est assez clair. L’avertissement de la Croatie montre en outre que les nouveaux adhérents seront vigilants : ils n’accepteront pas qu’on accorde à l’Écosse ce qu’on leur a refusé !

À quoi bon échapper au Charybde londonien si c’est pour sacrifier au Scylla européen ? Cette question pourrait bien être la clé du référendum de septembre 2014.

Photo : Château d’Édimbourg, par Christian Bickel, licence CC via Wikimedia
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Bro-Skos : deiziadur ar manifestadegoù evit an dizalc’hiezh

E Bro-Skos ez eus un emsav anvet « Holl Under One Banner ». Gant ar strollad e vez aozet tolpadegoù ha manifestadegoù evit an dizalc'hiezh, a-benn...

Écosse : Boris Johnson veut supprimer l’autonomie écossaise

Règlements de compte en série parmi les conservateurs britanniques. Dans un entretien accordé le lundi 05 juillet dernier au quotidien nationaliste écossais The National,...

Le soutien à l’indépendance de l’Écosse recule dans un nouveau sondage d’opinion sur la constitution

Une nouvelle opinion a montré que le soutien à l'indépendance de l'Ecosse a chuté au cours des derniers mois. 48 % des personnes sondées...

48% eus skosiz evit an dizalc’hiezh hervez ur sondadeg nevez

Fas koad er metoù dizalc'hour skosad abaoe disadorn dremenet : hervez ur sondadeg nevez, n'eus ket 'met 48% eus Skosiz a votfe evit an dizalc'hiezh. Ur...