Bande dessinée : « la révolte des Bonnets Rouges », de Thierry Jigourel et Gerard Clan

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

09/11/2013 – 14h00 Lorient (Breizh-info.com) – Printemps 1675. La révolte des Bonnets rouges éclate en Bretagne. Des troubles surviennent à Rennes puis à Nantes. Les bretons sont excédés par la pression fiscale de Louis XIV. Les nouveaux impôts violent en effet le Traité de 1532 qui assurait le respect des institutions bretonnes. Après les villes de Haute-Bretagne, les campagnes de Basse Bretagne s’enflamment. En Cornouaille, Sébastien Le Balp, notaire à Kerglof, près de Carhaix, prend la tête du mouvement. Les insurgés rédigent un Code Pessovat (« ce qui est bon »). Mais la révolte sera sévèrement réprimée…

Cette bande dessinée parue en 2007 permet de garder en mémoire cette révolte. Son scénariste, le lorientais Thierry Jigourel, connaît bien la révolte des Bonnets rouges. Il vient de consacrer un chapitre à Sébastien Le Balp dans son livre Grands rebelles et révoltés de Bretagne (éditions Ouest-France, 205 pages, 13 €). Il parvient ainsi à donner un souffle épique à cette succession d’émeutes. Il montre que « c’est à la fois une révolte populaire et sociale contre le poids de la fiscalité, une révolte de la campagne contre la ville, une contestation du centralisme de Louis XIV, du grignotage des droits et libertés attribués aux Bretons par le traité de 1532 ». L’authenticité est renforcée par l’utilisation d’expressions de l’époque en breton.

Le dessin parfois grossier mais expressif de Gérard Clam convient bien à cette révolte soudaine, violente, mais réfléchie. Cette BD nous présente, en annexe, le « Code paysan » contenant les revendications  des révoltés ainsi que des complaintes populaires bretonnes.

Thierry Jigourel et Gérard Clam, La Révolte des Bonnets Rouges. 5 euros. Editions CPE (Site internet cpe-editions.com).

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

Articles liés

Le cinéma en crise, les Blancs dérangent, des BD nous rassurent [Marzhus #15]

Bienvenue dans ce 15ème numéro de Marzhus, la chronique geek et héroïque de Breizh Info ! Les mois passent et ce qu’on pouvait imaginer se produit...

Bientôt le retour des Bonnets rouges ?

Que ce soit dans le nord de la Bretagne (Trégor et Léon) ou bien dans la Basse-Loire (Nantes et Saint-Nazaire), les difficultés sociales s’accumulent...

Le Menhir d’or : l’ultime album d’Astérix signé Uderzo et Goscinny !

Un dernier cadeau du duo Goscinny-Uderzo ! Vous n’êtes pas sans savoir qu’Albert Uderzo, l’un des deux créateurs d’Astérix, est mort il y a quelques...

Covid19. Milo Manara : du dessin érotique à l’illustration solidaire

Après 50 années de carrière, Milo Manara est toujours là ! Né en Italie mais aussi très lié à la France, l’homme a de nombreuses...