Le message autonomiste subliminal de Stéphane Le Foll

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

09/11/2013 – 16H00 Rennes (Breizh-info.com) – « La révolte des Bonnets rouges en 1675 a débouché sur à peu près deux siècles et demi de déclin pour la Bretagne », a déclaré Stéphane Le Foll hier à Rennes. Le ministre de l’Agriculture sortait d’une réunion sur la situation de l’industrie agroalimentaire bretonne.
Bien que né au Mans et élu dans la Sarthe, Stéphane Le Foll, petit-fils d’agriculteurs bretons, est conscient de ses racines ; il a d’ailleurs appelé son fils Youenn. Il sait donc parfaitement que ce n’est pas la révolte des Bonnets rouges qui a causé le déclin de la Bretagne mais la répression qui a suivi : exécution des meneurs, destruction de bâtiments, occupation militaire, mise au pas du Parlement de Bretagne, instauration d’une intendance royale et augmentation de la fiscalité.
On pourrait voir dans les paroles du ministre une menace implicite de bâton corrélative de sa promesse de carotte (« nous, c’est le rebond, pas dans deux siècles, c’est tout de suite ») : si la Bretagne n’accepte pas les propositions du gouvernement, elle va voir ce qu’elle va voir !
Mais un mauvais esprit pourrait y voir une incitation à pousser la lutte plus loin. Les périodes de déclin sont une suite classique des révolutions nationales avortées. Au contraire, les révoltes réussies débouchent souvent sur une période de grande prospérité, comme dans les Pays-Bas du 17ème siècle ou les États-Unis du 19ème siècle. (Ce qui ne signifie pas que le chemin soit semé de roses : la révolte des gueux ou la Boston Tea Party, toutes deux d’origine fiscale, ont préludé à des guerres de libération très dures.) Si la révolte des Bonnets rouge a été suivie d’un déclin, c’est parce qu’elle n’est pas allée assez loin !
Cependant, il ne faut pas pousser trop loin les comparaisons historiques. Comme le dit Stéphane Le Foll, la révolte de 1675 a été suivie d’un déclin pour la Bretagne. Sous François Hollande, le déclin, c’est maintenant.

Crédit photo : P.S., licence CC via Flickr
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

Articles liés

Donation d’entreprise : qui veut perdre des millions ?

Le Pacte Dutreil est un bon outil lorsqu'un dirigeant veut transmettre son entreprise à ses enfants. Encore faut-il respecter un certain nombre de conditions....

Loi de finances pour 2021 pour les entreprises : Quels changements ?

Lors d'un récent webinaire, Frédéric Thienpont, associé juriste fiscal et patrimoine, Laure Virazels, juriste fiscale, et Philippe Hupé, expert-comptable associé chez Walter France, ont...

Rentrée fiscale 2020. Quelles nouveautés ?

La rentrée signifie également rentrée fiscale. Voici quelques précisions sur le fonds de solidarité, la fiscalité des aides accordées et la 3ème loi de...

Micro-entrepreneurs : la fin des exonérations de charges suscite des interrogations

Confronté à une croissance rapide de créations de micro-entreprises, le gouvernement envisage de mettre fin à l'exonération partielle de charges sociales dont bénéficient les...