Ayrault, Le Drian, Le Branchu, Le Foll : quelles primes touchent leurs collaborateurs ?

ledrian_le_foll_le_branchu

14/11/2013 – 10H00 Paris (Breizh-info.com) – Les collaborateurs des ministres du gouvernement Ayrault seraient parait-il bien à plaindre. Que ne leur demande-t-on pas en effet : heures supplémentaires, planning chargé, réactivité à toute épreuve pour réparer les gaffes et expliquer les marches arrière. Une telle abnégation méritait une récompense. En espèces sonnantes et trébuchantes de préférence. Arrêt sur une pratique qui ferait rêver bien des salariés. De Gad et d’ailleurs.

Les membres des cabinets ministériels vont donc percevoir, en cette fin d’année 2013, des primes. Histoire de les encourager. Financées par une enveloppe annuelle répartie entre les différents ministères par Matignon, les fameuses ISP – « indemnités pour sujétions particulières » (sic) – représentent quand même la coquette somme de 20 millions d’euros soit cinq de plus que ce que le gouvernement a débloqué dans un premier temps pour venir en aide à l’industrie agroalimentaire bretonne.

A tout seigneur tout honneur, c’est Jean-Marc Ayrault qui est le mieux servi. Les 456 membres et personnels de son cabinet vont devoir se partager 5 850 000 € soit 12 829 € par personne alors que la moyenne de la prime, tous ministères confondus s’élève à 8 857€.

Les collaborateurs des trois autres ministres bretons du gouvernement devront se serrer la ceinture : Chez Jean-Yves Le Drian, au Ministère de la Défense, ses 158 collaborateurs ne toucheront « que » 6122 € en moyenne.

De quoi jalouser leurs collègues qui bossent chez Marilyse Le Branchu à la Fonction publique. Ceux-ci vont empocher 9 884 € en moyenne par tête de pipe. En comparaison, au ministère de l’Agriculture – où l’on ne doit pourtant pas chômer en ce moment – c’est presque la misère : 4 939 € « seulement » en moyenne pour chacun des 75 collaborateurs de Stéphane Le Foll. Vont-ils coiffer le bonnet rouge ? Décidément l’agriculture sera toujours la parente pauvre chez les hiérarques socialistes.

Alors que le gouvernement connait les pires difficultés pour boucler le budget 2014, les chiffres des primes ministérielles de l’année prochaine feront l’objet d’une attention particulière. L’austérité sera-t-elle pour tout le monde ? Il est déjà permis d’en douter.

Crédit photo : Parti Socialiste cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

4 réponses

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !