Nantes à l’heure de l’Algérie, le temps d’un match de football

A LA UNE

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

20/11/2013 – 18h00 Nantes (Breizh-info.com) – Des centaines d’Algériens se sont rassemblées hier soir aux alentours de 21 h, à Nantes pour fêter la victoire de leur équipe nationale contre le Burkina-Faso et la qualification de l’Algérie pour la prochaine coupe du monde de football, provoquant un blocage total de la circulation en centre-ville notamment aux abords du quai Turenne et de la place de la petite Hollande.
La qualification de l’équipe de France plus tard dans la soirée tout comme les désormais habituels succès du Football Club de Nantes ces dernières semaines n’ont pas entraîné les mêmes désagréments pour les habitants du centre-ville nantais.
Un précédent cependant : en 2009, à l’occasion là encore de la qualification de l’Algérie contre l’Égypte, en éliminatoire de la Coupe du Monde (vidéo ci-dessous).
Signe d’un attachement et d’une préférence incontestable de milliers de « jeunes », souvent de nationalité française, pour leur pays d’origine, on assiste ces dernières années à une multiplication des débordements, blocages et perturbations lors des matchs de football mettant en scène les équipes des pays du Maghreb. La possibilité d’un match entre l’équipe de France et celle d’Algérie lors de la prochaine Coupe du Monde laisse présager de soirées qui risquent de ne pas avoir le même teint festif que sur les plages de Rio De Janeiro au même moment.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Covid-19. Gestion suédoise de la crise sanitaire : un échec, vraiment ?

Revenons aujourd'hui sur le cas suédois qui a fait couler beaucoup d'encre. Ignorant totalement l'échec de leur propre pays...

Liberté de culte : les évêques se rebiffent

La décision du gouvernement de limiter à 30 personnes l’assistance aux messes – y compris dans une cathédrale –...