Bonnets rouges : le père Noël interdit en Bretagne

A LA UNE

18/12/2013 -08H00 Bretagne (Breizh-info.com via desinformations.com) – Si les tensions sont retombées en Bretagne depuis le pacte signé entre l’Etat et la Bretagne, le port du bonnet rouge reste « un geste ostentatoire de défiance à l’autorité de l’Etat. Dans un Etat laïc, ce signe quasi-religieux n’est pas le bienvenu, malgré le rapport sur l’immigration qui privilégie le port du voile à celui du bonnet », indique un communiqué de presse du ministère du Redressement intérieur.
Les Bonnets rouges ont de plus annoncé qu’ils organiseraient le 8 mars à Morlaix (Côtes d’Armor) leurs « Etats généraux de Bretagne » à partir de cahiers de doléances envoyés par leurs comités locaux. Le Père Noël aurait déjà reçu plusieurs dizaine de millions de demandes de la part d’enfants bretons et non bretons : « des demandes parfois déraisonnables, comme une poupée Barbie enceinte, sans que l’on sache si Ken est bien le père au motif qu’il n’a pas de pénis. On note aussi des demandes poupées Chucky, et de plusieurs personnages de la colline a des yeux. On compte aussi 14.558 demandes de Kalachnikovs et 75.800 grenades de la part de l’Armée Bretonne de Libération pour une Autonomie Totale mais Indemnisée par Octroi National (ABLATION) », précise René Dubonchoix, l’attaché de presse de Père Noël.
En conséquence de quoi, afin d’éviter toute provocation à l’égard des forces publiques stationnées en Bretagne et afin de s’assurer que ces biens soient acheminés dans cette Bretagne révolutionnaire, l’Elysée a publié un décret interdisant « tout déplacement du père Noël en Bretagne, en traineau tracté par des rennes ou toutes formes de vies ovines ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés