18/12/2013 – 15H00 Saint-Herblain (Breizh-info.com) –L’artiste peintre Anna Floc’h expose ses peintures et ses dessins jusqu’au 21 décembre au centre culturel breton, au fond de la rue du Rémouleur à Saint-Herblain (Atlantis). L’entrée est libre. L’exposition se visite du lundi au vendredi de 10 à 18 h et le samedi de 10 à 13h.
Anna Floc’h a répondu aux questions de Breizh-info.com.

Anna Floc'h
Anna Floc’h

Breizh-info.com : Pouvez vous vous présenter, ainsi que votre parcours professionnel et artistique ?
Anna Floc’h :
j’ai 40 ans, je suis née dans les Côtes d’Armor à Lannion. J’ai été très tôt attirée par le dessin et j’ai voulu suivre la voie de mes grands-parents et devenir artiste.
C’est ce qui m’a amenée à Nantes où j’ai fait des études de graphiste publicitaire à l’Ecole Pivaut. J’ai peu exercé dans ce domaine puisque je me suis mariée et j’ai décidée de me consacrer à mes trois enfants.
Petit à petit, les enfants grandissant, j’ai commencé à travailler comme artiste indépendante, vivant surtout des commandes de particuliers pour des portraits, des aquarelles de maisons ou des saints patrons. C’est ainsi que j’ai commencé à créer des illustrations pour enfants, que j’auto-édite (images pieuses, cartes, posters).
Pendant quelques temps, je me suis tournée vers un nouveau sujet d’inspiration : les animaux et la chasse. A présent, je veux surtout peindre ce qui vient du plus profond de moi, et rien ne me prend plus aux tripes que ce qui touche à mes racines, la Bretagne et sa richesse culturelle.

Breizh-info.com : vous êtes issue d’une famille d’artistes engagés au service de la Bretagne. Est-ce que cela constitue une partie de votre source d’inspiration ?
Anna Floc’h :Oui, la Bretagne m’a toujours inspirée. Mes premiers dessins sur le vif ont été des paysages bretons, croqués en compagnie de mon grand-père à Douarnenez par exemple. Et mes premières illustrations pour enfants ont été des petits bretons et bretonnes en costume. J’ai été obligée de me tourner sur d’autres sujets, mes illustrations bretonnes se vendant assez mal au début.
Je me suis de plus en plus engagée pour la Bretagne ces dernières années. Et je pense qu’à mon petit niveau, je peux aider à promouvoir la culture bretonne, la langue bretonne. Je veux continuer à peindre sur la Bretagne, pour la Bretagne, et à éditer des cartes en breton ( j’apprends le breton depuis 4 ans), comme la carte que j’ai éditée à l’occasion du 70e anniversaire de l’abbé Perrot, avec le beau texte d’Anjela Duval que j’ai traduit pour l’occasion (avec quelques aides précieuses).

Breizh-info.com : Que cherchez vous à transmettre à travers l’expression artistique ?
Anna Floc’h : Le BEAU ! La beauté d’un paysage, d’une lumière, la beauté de la Foi catholique, des sacrements (par mes images pieuses), la beauté d’un visage, d’une coiffe…

Breizh-info.com : De la promotion de la Pollution visuelle à l’affichage sauvage en passant par « l »art » contemporain, le laid est omniprésent dans notre société. Pensez-vous que le beau soit essentiel à la bonne vitalité d’une société ?
Anna Floc’h : Oui, c’est FONDAMENTAL ! L’homme a été créé pour la beauté. Le beau élève, le laid rabaisse. Pour moi qui ait fait du scoutisme, « faire de son mieux » est un idéal de vie. On ne peut pas faire de son mieux en proposant quelque chose de laid. Je suis profondément révoltée contre la promotion de « l’art contemporain » qui n’est que laideur et escroquerie. Sans parler des « Piss Christ » et « Golgota Picnic » qui sont scandaleux et financés par nos impôts…
Beaucoup d’artistes talentueux travaillent dans leur petit coin, loin de la notoriété, des cérémonies officielles, gagnant mal leur vie… Mais je suis persuadée qu’un jour le vent tournera, que les croûtes qui ornent les murs des musées seront détruites, et que l’Art, le VRAI, sera remis à l’honneur. Le public ne peut pas continuer à se laisser berner de la sorte…

Breizh-info.com : vous exposez jusqu’au 21 décembre à Nantes. Quels sont vos projets par la suite ?
Anna Floc’h : J’ai des projets très différents actuellement. Je cherche un travail, mon activité artistique ne me permettant pas suffisamment de vivre. J’ai des contacts avec des associations bretonnes et j’aimerais beaucoup participer à la sauvegarde de notre belle langue. A suivre donc !
Mais je vais continuer de peindre et créer, c’est vital pour moi !
J’ai récemment créé deux décors pour la Faïencerie de Pornic. J’aimerai beaucoup continuer à travailler dans ce sens, pour les arts décoratifs. Dans ce domaine j’ai aussi beaucoup d’idées : des motifs bretons pour des vêtements, des objets de décoration etc…
Un grand merci de vous intéresser à mon travail et à bientôt !

expo_2
Anna Floc’h expose au centre culturel breton de Saint-Herblain

expo1

Crédit photo : Anna Floc’h
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.